Tous les métiers et les formations initiales en île-de-France

Tous les métiers et les formations initiales en île-de-France

domaine

Que faire après la 3e ?

Domaine : Orientation
Dernière mise à jour : 04/12/2012

Deux grandes voies de formation sont envisageables après la classe de 3e : la voie générale et technologique d'une part, et la voie professionnelle de l'autre.

Replier le dossier

Introduction

L'orientation scolaire de fin de 3e se prépare dès le mois de septembre. Plusieurs facteurs sont déterminants pour effectuer un choix cohérent et mûrement réfléchi. Vous devez bien vous connaître, avoir une bonne visibilité sur les formations possibles après la 3e et découvrir le plus possible les métiers et les secteurs professionnels.

La classe de 3e est un premier palier d'orientation important. A l'issue de votre dernière année de collège, vous devrez en effet choisir entre 2 grandes filières de formation : la voie générale et technologique d'une part, et la voie professionnelle de l'autre.

L'orientation post 3e s'appuie sur un calendrier précis et progressif, avec des dates importantes tout au long de l'année de 3e. Il est indispensable de respecter ce calendrier.

Si vous avez le sentiment de ne pas être suffisamment informé sur les possibilités d'orientation et les métiers, ou si votre projet personnel est encore flou, n'hésitez pas à en parler à l'équipe éducative de votre collège.

Bien vivre votre scolarité et préparer votre orientation

Construire un projet d’orientation est souvent un long parcours : il est nécessaire de prendre le temps de vous interroger sur vos envies, vos talents, vos capacités, vos résultats scolaires, mais aussi sur les études et les métiers avant de prendre une décision.

Faites le point sur vous-même, sur vos goûts, vos ambitions. Testez vos différents centres d'intérêts. Vous pouvez pour cela vous appuyer sur le test d'orientation lesmetiers.net, accessible sur notre site, ou passer d'autres tests dans le centre d'information et d'orientation (CIO) de votre secteur. Répondez aux questions en toute franchise, sans précipitation et sans vous laisser influencer par les autres.

Interrogez-vous, en toute honnêteté, sur vos points forts et vos difficultés dans les disciplines scolaires. Cela vous aidera à construire votre projet personnel et à cerner les spécialités qui attirent.

Il est fréquent, en 3e, de douter, de changer d’avis sur son parcours d’orientation. Des passerelles sont possibles en cas d’erreur. Mais il est important que vous réfléchissiez avec soin dès aujourd’hui pour vous engager d’emblée, en fin d’année, dans une voie où vous réussirez.

Informez-vous sur le contenu des formations envisageables après la 3e. En effet, certaines filières souffrent, parfois à tort, de leur mauvaise réputation ou de clichés. Renseignez-vous sur leur "attractivité’’ : ces filières ou spécialités ont-elles été très demandées les années précédentes ? Est-ce facile d’y obtenir une place ?
Informez-vous également sur les coefficients à l'examen, les débouchés en termes d'emploi ou de poursuite d'études. Rendez-vous dans le CDI de votre collège ou dans un centre d'information et d'orientation (CIO) pour consulter guides et brochures, visionner DVD et cédéroms, découvrir des sites dédiés à l'orientation ou aux métiers.

Déplacez-vous chaque fois que vous le pouvez : journées portes ouvertes, mini-stages en lycée, stages en entreprise sont faits pour vous donner une image du terrain. Ces moments d'immersion sont aussi l'occasion de poser des questions aux enseignants, formateurs et jeunes en formation.

Envisagez plusieurs possibilités de parcours. En consultant nos fiches métiers, vous constaterez qu'il existe parfois plusieurs voies menant au même métier.

Le métier d'infirmier est accessible en passant par la voie générale après la 3e, mais aussi par la voie professionnelle. En effet, le concours d'admission en institut de formation en soins infirmiers (IFSI) est accessible aux titulaires du bac. Mais les titulaires d'un BEP carrières sanitaires et sociales peuvent passer le concours d'aide-soignant, exercer ce métier pendant 3 ans, puis présenter à leur tour le concours d'entrée en IFSI.

Autre exemple : le BTS électrotechnique est accessible après un bac général S ou un bac technologique STI. Mais il l'est également après un bac professionnel en électrotechnique en 3 ans. Avec une mention bien ou très bien obtenue à ce bac, une place en BTS est même un droit !

Vous ajusterez vos projets au fur et à mesure, en fonction de vos envies et de vos résultats scolaires. Un entretien avec un conseiller d’orientation - psychologue vous permettra d'y voir plus clair, d’évoquer les différentes pistes possibles, etc.

Echangez et dialoguez avec vos parents, vos professeurs, vos camarades. Recevez les points de vue de professionnels, etc. L’avis de chacun vous aidera à mûrir votre projet.

Vos possibilités d'orientation

Après la 3e, deux grandes voies distinctes de formation sont envisageables : la voie générale et technologique, et la voie professionnelle. Pour bien choisir, connaissez la finalité de chacune.

Si votre préférence va vers la seconde générale et technologique, sachez qu'elle accueille plutôt des élèves souhaitant s'engager vers des études d'au moins 2 ans après le bac. Pour vous épanouir dans cette voie, vous devez vous sentir à l'aise dans les disciplines scolaires qui vont rester relativement théoriques.

On attendra de vous un travail plus rapide, plus approfondi qu'au collège. Vous aurez tout intérêt à lire beaucoup, à faire des exercices supplémentaires, à être plus autonome. Vos résultats chuteront peut-être un peu, le temps que vous vous adaptiez à ces nouvelles exigences. Pas d'affolement : un travail régulier et une bonne organisation vous permettront de trouver rapidement votre vitesse de croisière.

Vous allez formuler des voeux : 1 vœu correspond à 1 établissement/1voie d’orientation.
Vous préciserez ultérieurement les 2 enseignements d’exploration choisis. Au moins l’un des deux est consacré à l’économie. Ils permettent une première approche des matières que vous retrouverez dans les différentes séries de 1re et terminale.
Pour une orientation en voie générale et technologique, vous pouvez émettre 4 vœux au maximum.

Si vous souhaitez une seconde spécifique, vous devrez l’indiquer sur une fiche annexe au dossier (mi-mai).

Il existe 3 bacs généraux et 8 bacs technologiques.
Le bac technologique, grâce auquel vous approcherez un domaine d'activité, vous conduira à des études plutôt courtes (BTS ou DUT), concrètes et professionnalisantes.
Le bac général, plus théorique, peut donner lieu à des études courtes. Mais il rend aussi possible l'accès à l'université, aux classes préparatoires, aux écoles spécialisées, etc.

Chaque type de baccalauréat compte différentes spécialités, ce qui donne une coloration supplémentaire au diplôme. Une fois ce choix fait, vous vous consacrerez à votre réussite scolaire et à votre projet professionnel.

Les bacs généraux :

  • le bac S (scientifique)
  • le bac L (littéraire)
  • le bac ES (économie et social)

 

Les bacs technologiques :

  • le bac STI (sciences et technologies industriel) génie industriel avec 7 spécialités
  • le bac STI arts appliqués
  • le bac STG (sciences et technologies de gestion)
  • le bac STL (sciences et technologie de laboratoire)
  • le bac ST2S (sciences et technologie de la santé et du social)
  • le bac STAV (sciences et technologie de l'agronomie et du vivant)
  • le bac hôtellerie
  • le bac TMD (techniques de la musique et de la danse).

 

A noter : le bac Hôtellerie et le bac TMD se préparent en passant par une seconde spécifique.

 

Pour la rentrée 2011, le bac STI sera rénové pour proposer plus de polyvalence qu’actuellement. Il sera remplacé par le bac STI2D (Sciences et technologies de l'industrie et du développement durable). Les spécialités et options devraient s’organiser autour de 4 grandes thématiques : architecture et construction ; énergie et environnement ; innovation technologique et éco-conception ; systèmes d'information et numérique.
De même, le bac STD2A (Sciences et technologies design et arts appliqués) sera créé en 2011.
Le bac STL sera également rénové, en 2011. Il s’organisera autour de deux spécialités : biotechnologies ; sciences physiques et chimiques en laboratoire.
Le bac ST2S (sciences et technologie de la santé et du social) proposera, à partir de 2011, des enseignements spécifiques en 1ère et terminale : biologie et psychopathologie humaines ;  sciences physiques et chimiques ; sciences et techniques sanitaires et sociales.

 

 Découvrez chacun de ces bacs de la voie générale et technologique dans notre dossier Préparer un bac général ou technologique. Cela vous permettra d'avoir des réponses sur les poursuites d'études et les débouchés métiers correspondants.

 

En revanche, choisir  la voie professionnelle, c'est décider de vous former rapidement à un métier ou une famille de métiers. Pour vous engager dans cette voie, vous devez donc avoir déjà bien cerné votre projet professionnel.

En 3 ans, vous pourrez passer l'un des bacs professionnels répartis en 19 champs professionnels, qui vous permettront d'entrer dans la vie active.

Des CAP (certificats d'aptitude professionnelle) en 2 ans sont également proposés en lycée professionnel (ainsi qu'en CFA) et vous préparent à entrer dans la vie active dans un métier. Avec un bon dossier scolaire, une poursuite d'études vers un bac professionnel (bac pro) ou un brevet professionnel (BP) est envisageable.

Les BEP (brevet d'études professionnelles) ont disparu depuis la rentrée 2009, à l'exception de 2 spécialités : BEP carrières sanitaires et sociales et BEP métiers de l'hôtellerie et de la restauration.

 

Pour aller plus loin

Pour illustrer la différence entre CAP et bac pro, prenons l’exemple des diplômes du domaine de l’hôtellerie restauration.
Dans ce domaine, on trouve 6 CAP qui forment chacun à un métier précis : cuisinier, serveur en restaurant, serveur en brasserie-café, agent de services hôteliers, agent polyvalent de restauration.
De son côté, le bac pro restauration donne des compétences dans tous les domaines attenants à l’hôtellerie-restauration : production culinaire, production de services, commercialisation, organisation et animation d'une équipe, gestion d'entreprise.


L'enseignement en voie pro est plus concret qu’en voie générale et technologique
, les disciplines générales étant très souvent appliquées au domaine d'activité choisi. Les enseignements professionnels représenteront environ la moitié de votre temps de formation. Et vous aurez des périodes de formation en entreprise chaque année. Vous travaillerez beaucoup en petits groupes et en atelier, ce qui rendra l'enseignement plus vivant et les relations avec les professeurs plus directes.

De plus, sachez qu'il existe des possibilités de passerelles. Par exemple, entre :

- le CAP et la 1re professionnelle (le bac pro s’obtient en 4 ans) ;
- la 2nde professionnelle et la 1re techno ;
- la 2nde générale et technologique et la 1re professionnelle.

 

Les diplômes de la voie pro se préparent à temps plein en lycée pro ou en CFA (centre de formation d’apprentis) en alternance.

Si vous choisissez l’alternance, vous aurez la possibilité de vous former tout en travaillant en entreprise, sur une durée de 2 ou 3 ans suivant le diplôme visé. Vous devrez pour cela signer un contrat d'apprentissage avec un CFA et une entreprise que vous aurez trouvée préalablement (par vos propres moyens ou avec l’aide du CFA).
Pour réussir dans cette voie, il faut être bien organisé et faire preuve de volonté ainsi que d'une grande motivation : les journées de travail sont parfois longues pour un adolescent ! De plus, les semaines sont fatigantes lorsqu'il faut jongler entre les cours et le travail en entreprise ! Essayez de bien cibler votre stage de 3e, cette première expérience contribuera à convaincre un employeur de vous prendre.

A la fin de l'année de 3e, le redoublement peut également être envisagé à la demande de votre famille. Cette solution peut s'avérer utile si l'orientation que vous envisagiez n'est pas accordée par le conseil de classe. Réfléchissez bien aux raisons pour lesquelles vous avez été mis en difficulté durant l'année de 3e. Un redoublement n'est bénéfique que si vous vous donnez réellement les moyens de travailler et que votre projet correspond bien à votre profil et à vos capacités. Parlez-en avec le conseiller d’orientation-psychologue de votre établissement et avec vos professeurs.

Votre calendrier de l'orientation

  • Septembre / Octobre / Novembre : c’est pour vous le temps de l'information et de la réflexion. Pour aider les élèves à formuler leurs voeux, un entretien individuel d'orientation est organisé, pour chacun, par le collège. Cet entretien est conduit par le professeur principal avec le conseiller d'orientation-psychologue et les autres membres de l'équipe éducative. L'objectif de cet entretien est de faire le point sur l'étape actuelle de votre parcours de formation et d'envisager les projets de poursuite d'études en examinant tout le champ des possibles.

 

  • Décembre/ Janvier : faites un premier bilan de vos recherches et de votre situation scolaire. Interrogez votre professeur principal : il connaît bien vos atouts et vos faiblesses et saura vous conseiller. Pour vous accompagner dans votre projet, de nombreux salons, forums, carrefours métiers sont organisés.

 

  • Février : pour le 2e conseil de classe, vous devrez formuler des intentions d'orientation :
    - 2nde générale et technologique ou seconde spécifique ;
    - 2nde professionnelle vers un bac pro en 3 ans ou 1re année de BEP (les 2 BEP maintenus sont « Métiers de la restauration et de l'hôtellerie » et « Carrières sanitaires et sociales ») ;
    - 1re année de CAP ;
    - redoublement.

Ce sont les voeux provisoires d'orientation à renseigner sur la fiche de dialogue (ou fiche navette) transmise à votre famille. Selon l'avis provisoire, les conseils de vos professeurs et les objectifs que vous vous êtes fixés, ajustez vos méthodes ou votre travai

 

  • Mars : ce sont souvent les mois consacrés aux journées portes ouvertes dans les établissements. Rendez-vous dans tous les lycées ou CFA qui sont susceptibles de vous intéresser. C'est également à cette période que vous aurez la possibilité de passer une ½ journée dans le lycée et la section de votre choix afin d'affiner la représentation que vous avez de cette dernière. Attention, certaines filières demandent une inscription, une sélection particulière ou des tests d'entrée. Ne les manquez pas ! Rencontrez le conseiller d'orientation - psychologue de votre établissement si ce n'est déjà fait.

 

  • Mai : Avant le dernier conseil de classe, vous allez formuler vos voeux définitifs d'orientation sur la "fiche navette". Ensuite, vous remplirez le dossier d’affectation qui vous sera remis par votre collège. Ces voeux concernent les demandes d’affectation dans les lycées publics. Vous pouvez en formuler plusieurs, alors n'hésitez pas à les diversifier de façon à accroître vos chances d'être retenu si vos résultats sont vraiment fragiles.


    Les élèves qui souhaitent poursuivre leurs études en apprentissage en CFA ou dans des lycées privés font leurs démarches auprès des établissements qui les intéressent directement : ces vœux n’apparaissent pas dans le dossier d’affectation distribué par le collège. Cependant, ces élèves devront aussi, par sécurité, formuler des vœux en lycées publics dans le dossier d’affectation.

 

  • Juin : si le conseil de classe vous fait une proposition d'orientation conforme à vos voeux définitifs, alors elle devient décision d'orientation. Sinon, le chef d'établissement s'entretient avec votre famille de façon à trouver un accord. Dans le cas contraire, la famille peut faire appel de la décision d'orientation, dans un délai de 3 jours ouvrables suivant la décision prise par le chef d'établissement, qui statuera définitivement. Dans tous les cas, la famille peut demander le redoublement.

    Vous recevrez ensuite une affectation dans un lycée, au plus tard la première semaine de juillet. Cette affectation dépend évidemment de la décision d'orientation du conseil de classe, des voeux des autres élèves, de vos résultats scolaires, mais aussi du nombre de places dans les filières et les lycées demandées.

    Il est alors impératif d’aller s’inscrire dans le lycée d’affectation (sauf pour les élèves ayant fait des demandes parallèles en CFA ou en lycée privé qui auront été satisfaites).

A qui vous adresser ?

Votre interlocuteur privilégié au collège est votre professeur principal. Il est là pour vous accompagner dans votre scolarité. Il sera votre un relais auprès des autres professeurs et gérera tout ce qui est relatif à votre scolarité et à la vie scolaire.

Le chef d’établissement est le destinataire des fiches de dialogue et des dossiers d’affectation. Il est également l’interlocuteur de votre famille en cas de désaccord sur les choix d’orientation.

Le conseiller d'orientation-psychologue (COP) est présent au collège souvent au moins une journée par semaine. Prenez rendez-vous avec lui pour obtenir des renseignements sur les métiers et les études.

Le centre d'information et d'orientation (CIO) est un lieu où vous trouverez de la documentation très complète concernant l'ensemble des domaines professionnels... Vous pourrez y prendre rendez-vous avec un COP, ou utiliser gratuitement un logiciel d’aide à l’orientation.

Le professeur documentaliste peut également vous guider dans la consultation des sites web, des brochures et des publications spécialisées sur les métiers et les formations. Il les tient à votre disposition au sein du centre de ressources (CDI) de votre établissement scolaire.

Enfin, rencontrer des enseignants, des responsables de formations, des jeunes en formation et des professionnels peut être l’occasion de confirmer une aspiration professionnelle ou d'initier une nouvelle passion. Rendez-vous aux journées portes ouvertes ou dans des salons pour discuter !

Liens utiles

Choix de formations - orientation
Guide « après la troisième »

Informations sur l’après 3e et annuaire des établissements avec leurs formations par académie.

http://www.onisep.fr/Mes-infos-regionales/Ile-de-France/Dossiers/Apres-la-3e
Schéma des possibilités d'orientation après le bac

Schéma cliquable présentant les différentes voies possibles, les diplômes ainsi que des fiches « après bac » téléchargeables.

http://www.onisep.fr/onisep-portail/portal/media-type/html/group/gp/page/accueil.espace.decouvrirFilieresEtudes?espaceDoc=21&codeSelectionne=21
Passerelles entre les formations - Académie de Versailles

Les passerelles au sein de la voie générale et de la voie technologique et entre ces deux voies de formation, permettent d’apporter des réponses adaptées à chaque élève.

http://www.ac-versailles.fr/public/jcms/p1_60700/parcours-offerts-aux-eleves-en-voie-professionnelle-des-passerelles-entre-les-formations
Apprentissage en Ile-de-France

Véritable outil pour trouver son apprentissage en Ile-de-France, ce site répertorie les formations accessibles dans la région. Les CFA peuvent également faire savoir lorsqu'ils disposent de places disponibles, et indiquer les dates de leurs journées portes ouvertes.

http://formation-en-cfa.iledefrance.fr/
Calendrier de l’orientation en troisième

L’objectif de la classe de troisième est d’aider l'élève à préciser son projet personnel et à le préparer à une filière d’études.Zoom sur cette classe.

http://www.education.gouv.fr/cid23858/calendrier-de-l-orientation-en-troisieme.html
Affelnet

Les grands principes de l’affectation des élèves par le Net (Affelnet).

http://www.ac-versailles.fr/public/upload/docs/application/pdf/2010-04/affelnet_2010_gds_principes.pdf
Emploi et recrutement
Bourse des contrats d'apprentissage

Afin de faciliter la rencontre entre les futurs apprentis, les entreprises et les CFA, une bourse en ligne a été lancée au niveau national.

http://www.bourse-apprentissage.com/
Vie étudiante et périscolaire
CIDJ, Centre d'information et de documentation jeunesse

A Paris, le Centre d'Information et de Documentation Jeunesse (CIDJ) informe les jeunes sur les sujets qui les concernent, notamment l’orientation et la formation.  L’accueil est personnalisé, gratuit et sans rendez-vous. Le CIDJ édite de nombreuses fiches pratiques consultables sur place et accessibles à la vente.

http://www.cidj.com
Actualités spécialisées
Portail de l’apprentissage

Destiné aux (futurs) apprentis, aux entreprises et aux CFA, ce média privé informe sur l’actualité et la réglementation de l'apprentissage. Vous pouvez, en outre, poser des questions sur le forum et trouver un contrat en alternance grâce à la bourse d’emploi.

http://www.lapprenti.com/