Tous les métiers et les formations initiales en île-de-France

Tous les métiers et les formations initiales en île-de-France

  • Actu
  • Brèves
  • Garde nationale : des mesures pour encourager l’engagement des jeunes

Garde nationale : des mesures pour encourager l’engagement des jeunes

Les jeunes de moins de 25 ans s’engageant dans la Garde nationale peuvent désormais bénéficier, sous conditions, d’une allocation d’étude de 100 euros mensuels et d’une aide au permis de conduire.


Lancée en octobre 2016, la Garde nationale est un dispositif ouvert aux hommes ou femmes, âgés d’au moins de 17 ans, souhaitant devenir volontaire pour s’engager, en parallèle de leur vie civile, dans la réserve opérationnelle des forces de polices, de gendarmerie ou de l’armée.

 

Intégrer la Garde nationale


Les « réserviste citoyens » de la Garde nationale souscrivent un engagement à servir dans la réserve (ESR), qui est un contrat rémunéré de 1 à 5 ans renouvelable. Ils reçoivent une formation et un entrainement spécifiques afin de pouvoir apporter un soutien temporaire, en moyenne d’une trentaine de jours par an, aux forces armées et aux formations rattachées.

Les missions confiées à ces réservistes peuvent être diverses. Ils interviennent ainsi généralement en renfort pendant certains pics d’activité (plan Vigipirate, intempérie, services d’ordre public lors de grands événements, etc.). Ils peuvent aussi apporter leur expertise et expérience dans des spécialités professionnelles peu communes et particulièrement utiles (risques environnementaux, infrastructure, communication, armement, etc.).

 

Des mesures attractives


La Garde nationale compte aujourd’hui 65 700 volontaires. Objectif affiché : porter ce nombre à 85 000 volontaires d’ici à fin 2018. Aussi le Gouvernement a-t-il pris une série de mesures (officialisées par un décret le 15 mars dernier) pour renforcer l’attractivité de l’engagement comme réserviste, notamment auprès des plus jeunes.

La première de ces mesures est une participation au financement du permis de conduire à hauteur de 1 000 euros, pour les jeunes signant un premier contrat dans la Garde nationale avant 25 ans. Pour bénéficier de cette aide, le volontaire doit être à plus de deux ans de la fin de son contrat et avoir déjà effectué au moins 50 jours d’activité dans la réserve.

La seconde mesure est une allocation spécifique d’études de 100 euros mensuels pour les étudiants âgés de moins de 25 ans au 1er octobre de l’année d’inscription dans leur formation. Pour bénéficier de cette aide, le volontaire doit avoir signé un contrat d’engagement de 5 ans dans la Garde nationale et doit s’engager à effectuer au moins 37 jours d’activité sur un an.

Enfin, une prime de fidélité de 250 euros par an peut être versée à tout réserviste, quel que soit son âge, renouvelant son contrat d’engagement pour la première fois. Le second contrat doit être signé pour une durée minimum de 3 ans et le volontaire doit s’engager à effectuer au moins 37 jours d’activité par an.

 

En savoir plus sur la Garde nationale.


Raphaëlle Pienne