Tous les métiers et les formations initiales en île-de-France

Tous les métiers et les formations initiales en île-de-France

  • Actu
  • Brèves
  • Fibre optique : des métiers à découvrir

Fibre optique : des métiers à découvrir

Pour accompagner le déploiement du très haut débit en France, la plateforme Objectif fibre a recensé les métiers et les formations dans le domaine de la fibre optique.


Lancé au printemps 2013, le Plan France Très Haut Débit ambitionne de raccorder l’ensemble du territoire au très haut débit à l’horizon 2022 dont 80 % à partir de la fibre optique.

Ce projet de grande envergure devrait, selon une étude réalisée en 2014, mobiliser plus de 19 000 emplois et nécessitera une montée en compétences des nombreux professionnels impliqués.

Pour accompagner ce déploiement « massif et industrialisé » de la fibre optique, Objectif fibre (une plateforme qui regroupe les différents acteurs de la filière) a recensé les différents métiers du déploiement de la fibre optique en 2017.

 

Fibre optique : trois grands domaines de métiers


Le déploiement des réseaux de fibre jusqu’à l’abonné (FTTH ou « fiber to the home ») nécessite de faire appel à de nombreuses compétences. Objectif fibre a recensé pas moins de 13 métiers différents, regroupés au sein de trois grands domaines.

Métiers des études. En amont de l’installation, les métiers de ce domaine sont chargés d’étudier la faisabilité de la mise en place du réseau de fibre optique. Ils sont au nombre de quatre : le piqueteur (qui effectue le relevé de terrain), le responsable bureau d’études FTTH, le dessinateur/ projeteur FTTH (qui dimensionne le réseau et réalise les plans associés) et le chargé d’études (ou chef de projet).

Métiers de la négociation et du commerce. Ce domaine regroupe les différents métiers intervenant auprès des clients et des institutions qui bénéficieront de la fibre optique. Ils sont au nombre de trois : le négociateur Télécoms, le commercial Télécoms et le chargé d’affaire FTTH.

Métiers des travaux. Ce dernier domaine regroupe les métiers qui interviennent durant les différentes étapes de déploiement de la fibre optique : l’installation, les travaux sur la colonne (pour le déploiement vertical de la fibre dans un immeuble collectif), le raccordement chez l’abonné et les travaux d’opération et de maintenance. Il compte six métiers : le conducteur de travaux, le monteur raccordeur (qui réalise les raccordements à la fibre et/ou les contrôle), le technicien d’intervention, le technicien de la maison connectée et le technicien réseau et maintenance FTTH.

 

Des formations à la fibre optique reconnues par la filière


Le recrutement des différents métiers nécessaires au déploiement et à la maintenance des réseaux de fibre optique nécessite un important effort de formation. Les acteurs de la fibre se sont ainsi fixés pour objectif d’atteindre 40 000 formations pour l’ensemble des métiers entre 2017 et 2025.

Objectif fibre a recensé, sur la base d’un cahier des charges avec visites sur le terrain, 22 centres de formation reconnus par l’ensemble de la filière.

Parmi ces centres de formation aux métiers de la fibre, cinq sont situés en Ile-de-France : le CFA Ducretet à Clichy (93), Habilitec à Saint-Denis (93), Itedec à Aubergenville (78), le CFP à Grigny (91) et le Campus Numérique à Monteraut-Fault-Yonne (77).

 

Consulter le dossier d’Objectif fibre sur les métiers et les formation de la fibre optique.

 

Raphaëlle Pienne