Tous les métiers et les formations initiales en île-de-France

Tous les métiers et les formations initiales en île-de-France

  • Actu
  • Brèves
  • U-Multirank : l’autre « classement » des écoles et universités

U-Multirank : l’autre « classement » des écoles et universités

Les résultats 2017 du « classement » européen multicritères ont été publiés. Les établissements hexagonaux d’enseignement supérieur y obtiennent de bons scores


La quatrième édition annuelle du « classement » U-Multirank a été dévoilée le 30 mars dernier.

Parmi les 1500 établissements d’enseignement supérieur, de 99 pays différents, pris en compte cette année figurent 62 universités et grandes écoles françaises.

 

Des établissements français très bien notés

 

Les établissements hexagonaux affichent de bons scores et sont une large majorité à être évalués au-dessus de la moyenne mondiale, selon le journal Le Monde. 


Cinq écoles de commerce et écoles d’ingénieurs françaises se distinguent plus particulièrement. Celles-ci ont obtenu une majorité de A sur les 35 critères d’évaluation d’U-Multirank. Il s’agit de l’Edhec (17 A sur 35), l’Essec (16/35), Telecom Paris Tech (15/35), Centrale Lyon (13/35) et Grenoble INP (13/35).

Mais d’autres établissements tirent également leur épingle du jeu sur des catégories plus spécifiques. Les trois meilleurs français en recherche cette année sont par exemple Centrale Lyon, l’ENS Paris et l’INP Toulouse, chacun obtenant des A sur la moitié des 10 critères de cette catégorie. 


On peut également saluer le bon score de l’Université de Cergy Pontoise en matière d’engagement sur son territoire (l’établissement obtient deux A sur les 6 critères évaluant cette catégorie).

 

U-Multirank : un anti-classement pour choisir l’école ou l’université correspondant à ses besoins

 

Lancé en 2014, U-Multirank a été créé à l’initiative de l’Union Européenne en réaction au « classement de Shanghai » (qui liste chaque année les 500 meilleures universités mondiales).  


Alors que ce dernier met un accent particulier sur la recherche, son pendant européen s’organise lui autour de cinq grandes thématiques : la recherche, mais aussi la qualité de l’enseignement et de l’apprentissage, le transfert de connaissances (partenariats avec le monde économique), l’ouverture internationale et l’implication régionale de l’établissement.

Le système de notation d’U-Multirank, sur 35 critères évalués de A (très bon) à E (faible), repose sur la collecte de données publiques, sur des informations fournies par les établissements et sur une enquête en ligne réalisée auprès de 100 000 étudiants.

Mais le « classement » européen présente surtout la particularité de ne pas mettre en avant de critère prioritaire et offre la possibilité à chaque utilisateur de réaliser son propre classement en fonction de ses besoins.

Pour les étudiants, notamment ceux désirant effectuer un cursus à l’étranger, U-Multirank est donc un outil intéressant pour aider au choix d’une école ou d’une université.


Sur le site du « classement » (entièrement en anglais), ceux-ci peuvent faire leurs propres comparatifs pour une spécialité donnée (16 spécialités sont pour l’instant recensées) ou pour une sélection d’établissements.

 

Consulter le site du U-Multirank.


Raphaëlle Pienne