Tous les métiers et les formations initiales en île-de-France

Tous les métiers et les formations initiales en île-de-France

  • Actu
  • Brèves
  • L’apprentissage jusqu’à 30 ans testé en Ile-de-France

L’apprentissage jusqu’à 30 ans testé en Ile-de-France

L’Ile-de-France fait désormais partie des régions expérimentant le recul à 30 ans de l’âge limite pour entrer en apprentissage.


Les jeunes Franciliens peuvent désormais entrer en apprentissage jusqu’à leurs 30 ans révolus.


Un décret du 20 mars a en effet ajouté l’Ile-de-France, aux côtés de l’Occitanie, à la liste des régions dans lesquelles est expérimenté le recul de la date limite d’entrée dans l’apprentissage (qui est normalement de 25 ans). 

Cette expérimentation, issue de la « Loi Travail », était déjà autorisée suite à un décret du 31 décembre 2016 dans sept autres régions : la  Bretagne, la Bourgogne-Franche-Comté, le Centre-Val de Loire, le Grand Est, les Hauts-de-France, la Nouvelle-Aquitaine et les Pays de la Loire.


Vers la généralisation d’un accès tardif à l’apprentissage ?


Le recul de l’âge d’entrée en apprentissage au-delà de 25 ans, testé dans des régions volontaires, vise notamment à lutter contre le chômage des jeunes sortis du système scolaire sans diplôme.

Cette expérimentation doit se terminer le 31 décembre 2019. A son issue, chaque région en fera un bilan à l’Etat. Le Gouvernement devra ensuite remettre un rapport au Parlement avant le 1er juillet 2020, en vue d’une éventuelle généralisation à l’ensemble du territoire Français.

 

A noter : en dehors de cette expérimentation, il existe déjà des dérogations à l’âge limite de 25 ans pour entrer en apprentissage.  C’est le cas pour les apprentis préparant un diplôme ou titre supérieur à celui obtenu (jusqu’à 30 ans), les travailleurs handicapés et les personnes ayant un projet de création ou de reprise d’entreprise.


 

Raphaëlle Pienne