Tous les métiers et les formations initiales en île-de-France

Tous les métiers et les formations initiales en île-de-France

  • Actu
  • Brèves
  • L’Ile-de-France renforce son soutien aux Cordées de la Réussite

L’Ile-de-France renforce son soutien aux Cordées de la Réussite

La Région va doubler son effort de financement en direction du dispositif destiné à favoriser l’égalité des chances dans l’accès à l’enseignement supérieur.


Depuis 2008, les Cordées de la réussite participent à gommer les inégalités sociales dans l’accès à l’enseignement supérieur.

Le dispositif  a été mis à l’honneur en Ile-de-France, le 27 mars dernier, à l’occasion d’une première conférence régionale qui réunissait tous les acteurs franciliens impliqués dans sa mise en œuvre et son développement.

 

Une cordée pour chaque lycée francilien


A l’occasion de cette conférence, la Région a rappelé sa volonté de doubler le nombre de cordées en Ile-de-France. Actuellement, il existe 79 cordées labellisées sur le territoire régional, présentes dans 372 établissements de l’enseignement secondaire. Objectif : atteindre 150 cordées sur 5 ans.

Le Conseil régional ambitionne ainsi de permettre à chaque lycée francilien de pouvoir rejoindre une cordée et même d’en créer une s’il le souhaite. Il affiche également le souhait de favoriser l’extension du dispositif aux élèves des filières professionnelles et des territoires ruraux.

Pour atteindre ces objectifs, la Région a annoncé un doublement de ses efforts financiers en faveur des Cordées de la réussite. Le budget régional destiné au dispositif passera ainsi de 300 000 à 600 000 euros dès 2017.

 

En Ile-de-France, de bons résultats pour les Cordées de la réussite


Les Cordées de la réussite est un dispositif qui vise à lever les obstacles psychologiques, sociaux et/ou culturels qui peuvent freiner l'accès des jeunes aux formations de l'enseignement supérieur et notamment aux filières d'excellence. Elles regroupent sous un même label des projets mis en place et pilotés par des lycées, des universités, des Grandes écoles ou des associations.

En Ile-de-France comme ailleurs, le dispositif s’adresse en priorité aux élèves issus de familles modestes afin de corriger les inégalités dans l’accès aux études supérieures. Dans la région, 50 % des bénéficiaires des cordées proviennent ainsi des quartiers « Politique de la Ville ».

Les projets franciliens affichent par ailleurs des résultats très satisfaisants. En Ile-de-France, 73 % des élèves des Cordées de la réussite poursuivent des études dans le supérieur : 35 % des études courtes (BTS, DUT) et 38 % des études longues, dont 19 % en classes préparatoires.

Consulter le portail des Cordées de la réussite.

Raphaëlle Pienne