Tous les métiers et les formations initiales en île-de-France

Tous les métiers et les formations initiales en île-de-France

Une femme médaille d'or du CNRS !

La médaille d'or 2016 du CNRS a été attribuée à Claire Voisin, mathématicienne. Il s'agit de la 2e femme à obtenir cette distinction en 10 ans.


Le 30/11/2016

 

La mathématicienne Claire Voisin est la lauréate de la médaille d'or 2016 du CNRS, la plus haute distinction scientifique française. Cette récompense, qui lui sera remise le 14 décembre 2016 lors d'une cérémonie à la Sorbonne (Paris), couronne ses contributions majeures en géométrie algébrique complexe. Réputée pour sa connaissance profonde de ce domaine et pour l'originalité et la diversité de ses travaux, elle a été distinguée par de nombreux prix. Véritable ambassadrice française des mathématiques, son rayonnement à l'international est exceptionnel. Chercheuse au CNRS pendant une trentaine d'années, elle est aujourd'hui titulaire de la chaire Géométrie algébrique au Collège de France.

 

Un parcours inspirant pour les jeunes filles

 

Claire Voisin a intégré l'Ecole normale supérieure de Sèvres section sciences, en 1981. Agrégée de mathématiques en 1983, elle a ensuite préparé et obtenu une thèse à l'université Paris-Sud en 1986.

 

Aussitôt recrutée au CNRS, elle poursuit sa carrière d'abord à Orsay puis à l'Institut de mathématiques de Jussieu (CNRS/Université Paris Diderot/UPMC). Mise à disposition auprès de l'Institut des hautes études scientifiques de 2007 à 2009, elle a également été professeur à temps partiel à l'École polytechnique de 2012 à 2014. Élue membre de l'Académie des sciences en 2010, elle est la première mathématicienne à entrer au Collège de France en 2016. Aujourd'hui professeur au Collège de France, elle y est titulaire, depuis le 2 juin 2016, de la chaire Géométrie algébrique.

 

Claire Voisin a développé des mathématiques abstraites, à la frontière de plusieurs domaines de connaissances, fruit d'une intuition remarquable et d'une extrême rigueur. Elle a consacré ses recherches à la géométrie algébrique (l'étude des propriétés des ensembles définis par un système d'équations algébriques).

 

Ce qui l'enthousiasme tout particulièrement est le va-et-vient entre trois domaines des mathématiques très différents, que sont la topologie, la géométrie complexe et la géométrie algébrique.

 

Et si vous vous laissiez tenter par des études scientifiques ?

 

Sandrine Damie