Tous les métiers et les formations initiales en île-de-France

Tous les métiers et les formations initiales en île-de-France

  • Actu
  • Brèves
  • Augmentez vos crédits d'enseignement grâce à votre engagement !

Augmentez vos crédits d'enseignement grâce à votre engagement !

Le temps des études est aussi une période propice à l'engagement associatif. Pour inciter les étudiants à s'impliquer toujours plus dans la vi associative, les établissements du supérieur devraient attribuer des crédits d'enseignement pour tout engagement de service civique ou de réserve opérationnelle de la défense.


Le 14/10/2016

 

La charte pour la dynamisation de la vie associative des universités, le développement et la valorisation de l'engagement étudiant signée le 26 mai 2011 rappelle dans son préambule la valeur de l'engagement associatif.

 

Le temps de formation d'un étudiant représente aussi un moment privilégié d'épanouissement personnel et de construction de soi, notamment par l'engagement associatif. Le dynamisme de la vie associative sur les campus illustre les capacités d'initiative et d'engagement dont font preuve les étudiants.

 

Comme le précise la charte pour la dynamisation de la vie associative des universités, le développement et la valorisation de l'engagement étudiant, « une expérience associative, etc., est pour un jeune l'occasion de nouer des contacts qui se prolongeront au-delà de ses études et influenceront ses choix professionnels et personnels ultérieurs. C'est une partie intégrante de l'apprentissage de la vie citoyenne et à ce titre également une mission importante de l'université ».

 

Bon à savoir : Le FSDIE est un fonds principalement destiné au financement des projets portés par des associations étudiantes dont l'objectif est de s'adresser prioritairement aux autres étudiants mais aussi à la communauté universitaire dans son ensemble.

 

 

Des premières reconnaissances universitaires

 

La reconnaissance des compétences acquises est mise en œuvre dans chaque établissement selon des modalités définies localement. Elle peut prendre la forme d'une certification, de l'attribution de crédits d'études (European Credits Transfer System, ECTS) liés à la validation d'une unité d'enseignement inscrite dans la maquette de formation, d'un diplôme d'université, de l'inscription à l'annexe descriptive au diplôme ou de la délivrance d'une attestation.

 

Selon le bilan 2013-2014 de l’utilisation du Fonds de solidarité et de développement des initiatives étudiantes (FSDIE), la reconnaissance de l’engagement étudiant continue sa progression régulière :

53 établissements étaient engagés ;

et 16 étaient en cours d’étude ;

Une quinzaine d'universités concentrent 90 % des étudiants ayant obtenu une reconnaissance.

 

Le mode de reconnaissance le plus retenu est la validation sous forme d’attribution de crédits d’étude (ECTS) et/ou d’unité d’enseignement. Le nombre d’ECTS attribués s’échelonne entre 2 et 8, le plus courant étant la validation de3 crédits dans une vingtaine d’établissements.

 

Ainsi, 450 étudiants ont obtenu une reconnaissance de leur engagement associatif.

 

Du nouveau avec le projet de loi "Egalité et citoyenneté"

 

L'article 14 du projet de loi "Egalité et citoyenneté" apporte une nouveauté au niveau national : " Les compétences, connaissances et aptitudes acquises par un étudiant dans une activité bénévole, une activité militaire dans la réserve opérationnelle prévue au livre II de la quatrième partie du code de la défense, un service civique défini au II de l'article L. 120-1 du code du service national ou un volontariat militaire prévu à l'article L. 121-1 du même code sont validées au titre de sa formation, selon des modalités fixées par décret".

 

En d'autres termes, le bénévolat étudiant - service civique ou dans la réserve opérationnelle de la défense  - donne droit à validation de 60 crédits d'enseignement au sein de la formation que l'étudiant suit dans le supérieur.

 

Cet article de Loi vient donc conforter les initiatives de certaines universités, et inciter les autres établissements à se conformer à cette dynamique nationale. Le décret d'application devrait instituer également un barème national.

 

Sandrine Damie