Tous les métiers et les formations initiales en île-de-France

Tous les métiers et les formations initiales en île-de-France

13/04/2016 à 17h00 - Se former en apprentissage

Près de 80 000 jeunes ont fait le choix de l'apprentissage en Ile-de-France. Pourquoi pas vous ? Cette voie de formation en alternance école-entreprise vous prépare à une grande diversité de métiers du CAP à bac + 5. Elle vous offre une rémunération et facilite votre insertion professionnelle. Des hésitations, des questions, retrouvez les échanges avec nos invités spécialistes de l'apprentissage.

Les invités

Maryse Vassout - Directrice Générale de la faculté des métiers de l'Essonne (91)

Fabrice Enguélé - Directeur général de l'Association nationale des apprentis de France - ANAF

Question :

Modérateur : Bonjour à tous, le chat va démarrer. A vos questions ! Mais avant nos invités se présentent...

Réponse :

 

Maryse Vassout : Je suis la directrice de la Faculté des Métiers de l'Essonne(91). Nous sommes le plus gros centre de formations d'apprentis en Ile de France, en dehors des CFA hors les murs. Nous proposons 80 formations, gratuites et rémunérées, du CAP au bac + 5.

 

Francis Enguélé : Bonjour à tous, je suis ravi d'être ici pour répondre à vos questions.
Je suis le directeur général de l'ANAF, l'Association Nationale des Apprentis de
France.

Question :

Icare : Quelles formations peut-on faire ? Et quelles sont celles en alternance ?

Réponse :

 

Maryse Vassout : Les formations que nous proposons sont toutes en alternance, principalement en apprentissage.

Question :

Bea91 : Peux-t-on visiter votre CFA ?

Réponse :

 

Maryse Vassout : Bien entendu. Nous avons des journées portes ouvertes, dès demain, le 14 avril 2016, le 4 juin et le 2 juillet. Tous les mercredis après-midi, nous sommes également ouvert à l'accueil du public.

Question :

Virginie : Qu'est-ce que l'ANAF ?

Réponse :

 

Francis Enguélé : L’Association Nationale des Apprentis de France (ANAF) est la première organisation d’apprentis et d’alternants en France. C'est aussi la seule. C’est une association sans but lucratif fondée par quatre anciens apprentis. En 2015, l’ANAF compte 1 600 adhérents en France et intervient sur deux régions, la région Île-de-France, et la région Auvergne - Rhône-Alpes. Concrètement, on aide les jeunes en alternance, et principalement en apprentissage.

Question :

Bea91 : Quand peut-on s'inscrire ?

Réponse :

 

Maryse Vassout : On peut s'inscrire toute l'année, en ligne, en téléchargeant le dossier
sur le site web : www.essonne.fac-metiers.fr. A partir de mars, nous organisons des ateliers de technique de recherche d'emploi, tous les mercredi après-midi. Il y a quatre ateliers proposés. Il y a l'atelier Zéro, il s'agit de savoir parler de son projet et pourquoi cette formation. Puis des ateliers sur le CV, la lettre de motivation, les cibles d'entreprises à rechercher, enfin des ateliers d'entrainement.

Question :

CassiS : Est-ce qu'il y a des formations qui sont plus recommandées en ce moment ?

Réponse :

 

Maryse Vassout : Chère Cassis, certaines formations sont plus recherchées par les entreprises que d'autres, par exemple : les métiers de l'industrie, les métiers de la comptabilité...

Question :

Annabelle @MMe Vassout : Quels sont les taux de réussite (en insertion professionnelle) des jeunes que vous formez ?

Réponse :

 

Maryse Vassout : Nous avons en moyenne 80 % de réussite aux examens. En Insertion professionnelle, 65 % des jeunes ont un emploi en CDI, et 28 % en CDD, à l'issue de leur formation. L'apprentissage est vraiment la voie d'une insertion professionnelle réussie.

Question :

Quartz : Quels sont vos conseils pour réussir son alternance ?

Réponse :

 

Francis Enguélé : Il y a une logique d'adaptation qui est forte au sein de la structure d'accueil. Il faut être capable de pouvoir s'intégrer dans l'entreprise, en étant force de proposition et pro-actif. L'intégration pour moi est plutôt globale, il faut pouvoir comprendre les codes de l'entreprise, et puis travailler en bonne intelligence avec ses collègues.


Maryse Vassout : La vraie réussite, c'est lorsque le jeune réussit à obtenir un emploi pérenne à l'issue de son contrat d'apprentissage.

Question :

Wilfried : Mr Enguélé, êtes-vous un ancien "apprenti " ?

Réponse :

 

Francis Enguélé : Oui, je suis un ancien apprenti. J'ai fait deux ans d'apprentissage en grande école de commerce, dans le secteur de la grande distribution. Je parle donc d'un sujet que je connais bien et qui me tient à coeur.

Question :

Nihal : Est-ce que vous avez un facebook ?

Réponse :

 

Maryse Vassout : Nous avons effectivement une page Facebook, fdme91. On y trouve des offres d'emploi, des événements (par exemple, un reportage France 2 qui a été diffusé ce lundi), des voyages et séjours à l'étranger de jeunes...

Francis Enguélé : Nous avons aussi une page facebook que vous trouverez facilement en tapant ANAF dans la recherche. Vous allez y retrouver les dates de nos salons et forums, des portes ouvertes auxquelles nous sommes invités par les CFA. D'autre part, vous trouverez les articles du blog de l'ANAF concernant l'apprentissage sur le site www.francealternance.fr.

Question :

Zorro : Savez-vous si l'apprenti reste souvent dans l'entreprise qui l'a formé ?

Réponse :

 

Maryse Vassout : C'est très souvent le cas. 60 % à 70 % de jeunes restent dans  l'entreprise d'accueil.

Lettre d'info

Inscrivez-vous à la lettre d’info lesmetiers.net

titre-portlet-push chat-video

chat video les formations qui recrutent

Alerte Actualité du site!

Inscrivez-vous gratuitement à notre service d’alerte pour être prévenu par SMS des actualités du site lesmetiers.net (nouveau dossier, nouveau guide pratique…)