Tous les métiers et les formations initiales en île-de-France

Tous les métiers et les formations initiales en île-de-France

Stage des étudiants : quel bilan ?

Editée par le ministère de l'Enseignement supérieur en décembre 2015, une note présente les principaux résultats de l’enquête sur les stages dans l’enseignement supérieur effectuée en 2015 et portant sur l’année universitaire 2013-2014. Zoom sur les principaux résultats.


Le 30/06/2016

 

Instaurée à l'été 2014, la nouvelle loi sur les stages améliore le statut des stagiaires, leurs conditions d'accueil et leurs droits. Parmi les nouveautés mises en place : interdiction des stages de plus de 6 mois, augmentation de la gratification mensuelle minimale, temps de présence encadré et droit aux congés.

 

Le stagiaire bénéficie d'un double suivi, par un enseignant référent au sein de l'établissement d'enseignement et par un tuteur au sein de l'organisme d'accueil, afin d'accompagner l'acquisition de véritables compétences.

 

Une note d'information du ministère de l'Enseignement supérieur présente les principaux résultats de l’enquête sur les stages dans l’enseignement supérieur effectuée en 2015 et portant sur l’année universitaire 2013-2014.

 

Quelle que soit la formation suivie, la proportion de stagiaires augmente avec le nombre d’années d’études. En licence générale, celle-ci passe de 4 % en 1re année à 36 % en 3e année. La hausse se poursuit de façon régulière en master pour atteindre 63 % en 2e année. En DUT, la différence est particulièrement marquée entre la première et la seconde année (de 42 % à 89 %).

 

Licences pro et formations d'ingénieurs plébiscitent les stages

 

Près de 34 % des étudiants entrant dans le champ de l’enquête a effectué un stage lors de l’année universitaire 2013-2014.

 

C’est en licence professionnelle ainsi que dans les formations d’ingénieurs que les stages sont les plus fréquents puisqu’ils concernent environ 3 étudiants sur 4. Ils sont aussi très répandus en DUT où ils concernent près de 2 étudiants sur 3.

 

Moins de stages pour les étudiants en université

 

Dans les formations du cursus master en université, un peu plus d’un étudiant sur deux a effectué un stage en 2013-2014. Néanmoins, la part de stagiaires est plus élevée parmi les masters professionnels que parmi les masters recherche (71 % contre 31 %). Parmi les étudiants préparant un diplôme d’IEP, le recours au stage concerne 42 % des inscrits. Enfin, c’est dans les formations du cursus licence générale que les stages sont les moins fréquents (15 %).

 

Une mobilité très limitée

 

Les deux tiers des stages se déroulent dans la région de l’établissement d’étude ; un quart se tient dans une autre région et moins de 10 % sont effectuées à l’étranger.

 

Exception : dans les IEP, les étudiants sont encouragés à tenter l’expérience d’une expatriation. Ainsi, 30 % d’entre eux effectuent leur stage à l’étranger.

 

Bon à savoir : la majorité des stages se déroulent sur une période supérieure à deux mois (57 % de l’ensemble des stages).

 

Sandrine Damie