Tous les métiers et les formations initiales en île-de-France

Tous les métiers et les formations initiales en île-de-France

  • Actu
  • Brèves
  • Des universités pilotes de la formation continue

Des universités pilotes de la formation continue

Une douzaine d’universités vont expérimenter le développement de la formation continue dans l’Enseignement supérieur.


Le 04/02/2016

 

Le 19 janvier, Thierry Mandon, secrétaire d’État à l’Enseignement supérieur et à la Recherche, annonçait le lancement du réseau d’établissements pilotes pour le développement de la formation continue dans l’Enseignement supérieur.

 

L’objectif étant d’améliorer l’image des universités auprès des entreprises, alors qu’elles ne représentent actuellement que 3% du marché de la formation continue en France. Il est donc espéré qu’une partie croissante des actions de formation continue se fera à l’avenir dans les établissements d’enseignement supérieur, ce qui constituerait une opportunité de développer un nouveau modèle économique et renforcerait leur place dans notre société.

 

Cette mesure est issue des préconisations du rapport Germinet. Avec l’idée que les établissements sélectionnés travaillent ensemble. Et ce, en s’appuyant sur la proximité avec la recherche, en prenant mieux en compte les coûts réels de l’activité de formation continue, en développant des mécanismes d’incitation au niveau des COMUE (Communauté d'universités et établissements) et en ouvrant la formation professionnelle à de nouveaux publics.

 

Une démarche qui a visiblement séduit, puisque 55 établissements ou groupement d’établissement ont candidaté. Au final ce sont 12 projets qui ont été retenus, car, comme le déclarait Thierry Mandon, ils disposent d’un « degré de maturité différents sur la formation continue, mais ont tous une maturité claire dans la relation à l’entreprise » :

 

  • L’université d’Angers ;
  • L’université de Bretagne occidentale ;
  • La Comue Paris Sciences et Lettres ;
  • L’université de Cergy-Pontoise ;
  • L’association Toulouse Tech (regroupant l'INP Toulouse, l'Insa Toulouse et l'ENI Tarbes) ;
  • L’université de Strasbourg ;
  • La Comue Sorbonne Universités ;
  • L’université de La Rochelle ;
  • L’Upec (université Paris-Est-Créteil) et L'Upem (université Paris-Est-Marne-la-Vallée) ;
  • L’université de Picardie-Jules-Verne ;
  • La Comue Université Côte-d’Azur ;
  • La Comue Université de Lyon.

 

Ces établissements s'engageraient également dans la voie du recrutement de titulaires. Pour cela une enveloppe permettant le financement de 30 postes leur a été attribuée. En contrepartie, ils bénéficieraient d'une labellisation « pépite formation continue » par le ministère.

 

Christophe Lacôte