Tous les métiers et les formations initiales en île-de-France

Tous les métiers et les formations initiales en île-de-France

  • Actu
  • Brèves
  • Réforme du certificat professionnel des maîtres-nageurs

Réforme du certificat professionnel des maîtres-nageurs

L’arrêté du 23 octobre 2015 du ministère de la Ville, de la Jeunesse et des Sports relatif au certificat d’aptitude à l’exercice de la profession de maître-nageur-sauveteur (CAEPS MNS) homogénéise le mode de requalification de la profession.


Le 14 décembre 2015

Le certificat d’aptitude à l’exercice de la formation de maître-nageur-sauveteur atteste que les personnes titulaires d’un diplôme conférant le titre de maître-nageur-sauveteur, continuent de présenter des garanties suffisantes en matière de sauvetage aquatique et de sécurité des publics.

Ce certificat est délivré par le directeur régional de la jeunesse, des sports et de la cohésion sociale ou le directeur de la jeunesse, des sports et de la cohésion sociale, à l’issue d’une session de formation suivie d’une évaluation.

L’effectif maximal est de vingt-cinq personnes lors de chaque session.

 

Retrait du ministère de la Ville, de la Jeunesse et des Sports de la formation

La formation a une durée de quatorze heures. Elle vise le maintien des compétences ainsi que l’acquisition de connaissances nouvelles liées à l’évolution de la profession, dans le domaine de la sécurité aquatique.


Désormais des organismes publics ou privés pourront la prendre en charge : les Creps, (centres de ressources, d’expertise et de performance sportives), certaines universités et des organismes de formation privés dument déclarés.

 

Deux épreuves constituent la nouvelle épreuve.

La première épreuve est une épreuve de nage libre avec palmes effectuée en continu sur une distance de 250 mètres.


La seconde épreuve consiste en un parcours comprenant un départ du bord du bassin ou d’un plot de départ, une plongée dite « en canard » suivie de la récupération d’un mannequin de modèle réglementaire que le candidat devra sortir de l’eau avant de gérer l’environnement : évacuation du bassin, prise en charge du noyé, etc. Le candidat doit être revêtu d’un short et d’un tee-shirt.


Le rôle du ministère des Sports dans l’évaluation elle-même n’est plus qu’optionnel. La présence d’un fonctionnaire n’est plus obligatoire que lors de la réunion, après les épreuves d’évaluation, du jury délivrant le certificat d’exercice de la profession (CEP).

Ces nouvelles dispositions entreront en vigueur au 1er janvier 2016.

 

Céline Desserre

Pour en savoir plus :

Arrêté du 23 octobre 2015 relatif au certificat d'aptitude à l'exercice de la profession de maître-nageur-sauveteur