Tous les métiers et les formations initiales en île-de-France

Tous les métiers et les formations initiales en île-de-France

  • Actu
  • Brèves
  • L’Ile-de-France, "région par excellence de la mobilité ascendante"

L’Ile-de-France, "région par excellence de la mobilité ascendante"

Publiée en novembre 2015, la note de France Stratégie " Une géographie de l'ascension sociale " tend à montrer que les chances d’accéder à des postes qualifiés, pour des enfants de classes populaires, varient aujourd’hui du simple au double selon la région et le département d’origine.


Le /12/2015

 

Menée par Clément Dherbecourt, cette analyse statistique s’appuie sur l’enquête Emploi de l’Insee qui inclut des informations sur la profession du père de l’enquêté (et de sa mère après 2003), au moment où l’enquêté terme ses études.

 

L’enquête fournit de nombreuses informations sur la formation initiale de l’individu (fréquentation de l’enseignement secondaire et supérieur, diplôme le plus élevé obtenu). On connaît par ailleurs le département de naissance et le département de résidence de l’enquêté.

 

Ce travail a mobilisé les enquêtes annuelles 1990-2002 et les enquêtes en continu (trimestrielles) 2003-2013.

 

Les individus étudiés  sont tous âgés de 30 et 45 ans. Les données incluent in fine les personnes nées jusqu’en 1979. La limite de 30 ans permet de sélectionner les individus qui ont terminé leur formation initiale.

 

Dans cette note d’analyse, l’auteur cherche à analyser la dimension géographique de la mobilité sociale en France sur le modèle du travail pionnier de Chetty et al. (2014) sur les Etats-Unis qui a montré qu’à revenu égal des parents, deux individus ont des chances de réussite sociale très différente selon le lieu où ils ont grandi.

 

 

 

Géographie de la mobilité sociale


Pour preuve, l’étude de France Stratégie révèle que l’Ile-de-France est la région par excellence de la mobilité ascendante puisque 40 % des jeunes actifs issus des classes populaires et originaires de cette région occupent des positions professionnelles moyennes ou supérieures selon l’Insee dans les enquêtes 2003-2013.

Suivent à bonne distance les régions Bretagne, Aquitaine, Midi-Pyrénées, et Rhône-Alpes. En fin de classement, on trouve les régions Poitou-Charentes, Nord-Pas-de-Calais et Picardie, où un peu plus d’un quart seulement des enfants d’ouvriers et d’employés ont connu une mobilité ascendante dans les générations les plus récentes.

 

 

 

Lien entre l’éducation et la mobilité sociale


Cette étude montre le lien très fort entre l’éducation et la mobilité sociale au niveau local. Les régions à forte mobilité sociale ascendante sont celles où les taux de diplômés de l’enseignement supérieur sont les plus élevés, même dans les classes populaires. Cependant aucun rattrapage éducatif ne s’est produit et les taux de diplômés de l’enseignement supérieur n’ont pas augmenté plus vite dans les régions où ils étaient historiquement faibles.

 

Céline Desserre

 

Pour en savoir plus :


France Stratégie, Note d’analyse n°2015-06, novembre 2015

Terra Nova, La nouvelle question territoriale, septembre 2014