Tous les métiers et les formations initiales en île-de-France

Tous les métiers et les formations initiales en île-de-France

Bernard Buisson

Enseignant-chercheur - Responsable Axe Entrepreneuriat EMLV – Paris La Défense
Date de l'interview : 04/11/2015

En une semaine, ils doivent parcourir l'intégralité du chemin qui va de l'idée au business plan, et défendre leur projet devant des professionnels.

Retour sur le challenge lancé par PSA Peugeot Citroën et Cisco aux élèves ingénieurs, managers et designers du groupe Léonard de Vinci.

PSA Peugeot Citroën et Cisco challengent tous deux les étudiants ingénieurs, managers et designers du groupe Léonard de Vinci. Comment est né ce projet ?

L’idée est le fruit d’une réflexion collective de l’EMLV, l’ESILV et l’IIM, qui ont mis en commun 20 % de leur cursus depuis la rentrée 2015. Cette transversalité, en laquelle nous croyons fortement, se devait d’avoir des applications concrètes où les étudiants pourraient se challenger. Ces deux sociétés consacrent des ressources importantes à l'innovation, et savent d'expérience que les équipes pluridisciplinaires sont le format le plus efficace. 

Nos correspondants chez PSA Peugeot Citroën se sont dit qu'il y avait une opportunité unique pour faire émerger des innovations destinées à leurs clients.

Cisco cherche régulièrement à faire émerger des innovations potentiellement utiles à tout le monde dans le cadre du Switch-Up Challenge. 

Qu’un groupe d'écoles (le Pôle Léonard de Vinci) leur propose un challenge avec des équipes pluridisciplinaires était une première pour les deux sociétés et elles ont été impressionnées par les projets présentés par les étudiants.

En quoi ces projets autour de l'innovation boostent l'apprentissage de vos étudiants de 4e et 5e années ?

Ces projets sont une expérience d'innovation accélérée ; les équipes partent de zéro, et sont constituées d'étudiants qui ne se connaissent pas le lundi à 9h.

En une semaine, ils doivent parcourir l'intégralité du chemin qui va de l'idée au business plan, et défendre leur projet devant des professionnels.

C'est une expérience unique et intense qui leur donne l'occasion d'utiliser et de partager les connaissances acquises pendant leurs études.

Comment sont formées les équipes ?

Les équipes sont formées de façon à mélanger les profils EMLV, ESILV et IIM.

En moyenne chaque équipe comportait deux étudiants ingénieurs, deux étudiants en gestion, et un étudiant designer. 

Comment se déroulent ces challenges (temps, ateliers, brainstorming, etc.) ?

Les journées suivent le modèle suivant :

 - 9 h - 10 h : briefing sur leur mission de la demi-journée (et feedback sur les réalisations de la demi-journée précédente) ;
- 10 h - 13 h : les équipes travaillent en mode projet ;
- 14 h - 15 h : briefing ;
- 15 h - 18 h : mode projet. 

Quels sont les objectifs et missions assignés aux étudiants ?

Chaque équipe a deux responsabilités en parallèle :

 - gérer une entreprise au quotidien par le biais d'une simulation (business game) ;

 - réfléchir à une innovation et couvrir tous ses aspects lors des différentes demi-journées de la semaine (enquête terrain, aspects juridiques, techniques, communication, etc.). 

Cela correspond à une mise en situation très proche de ce qui les attend en entreprise. 

Comment ces challenges s'intègrent dans le cursus des étudiants ?

Ces challenges sont une partie intégrante de leur parcours, avec une note et des crédits ECTS. 

Au bout d'une semaine, les élèves doivent présenter en 3 minutes le fruit de leurs réflexions devant PSA Peugeot Citroën (ou Cisco). Quels sont les critères pour désigner l'équipe gagnante ?

L'évaluation se fait essentiellement sur la réponse à la question posée par l'entreprise en début de semaine.

Dans le cas de PSA Peugeot Citroën, il s'agissait d'élaborer un nouveau service qui tire avantage de la voiture connectée.

Dans le cas de CISCO, la question posée est de créer des objets connectés qui vont changer le monde : "Do you have a brilliant idea to change the world with the internet of everything?"  

Quel est le prix pour les lauréats ?

Les cinq membres de l'équipe qui a gagné le Challenge PSA Peugeot Citroën se sont tous vu proposer un stage dans l’entreprise.

Ils vont également présenter leur projet à des dirigeants du groupe lors de la journée Digital Innovation du groupe PSA, le 24 novembre prochain. 

Dans le cas de CISCO, les équipes gagnantes ont été vivement encouragées à présenter leur projet dans le cadre du prochain Switch Up Challenge. 

L'application / le service gagnant sera-t-il développé ensuite par PSA Peugeot Citroën ?

On ne peut pas présager à ce stade de la suite effective qui sera donnée par PSA Peugeot Citroën au projet gagnant, mais le groupe a vu émerger 76 projets en une semaine dont beaucoup les ont enthousiasmés.

Il serait très étonnant qu'aucune suite ne soit donnée au meilleur des 76 projets ! 

Propos recueillis par Sandrine Damie (novembre 2015)