Tous les métiers et les formations initiales en île-de-France

Tous les métiers et les formations initiales en île-de-France

  • Actu
  • Brèves
  • Novembre, mois de l'économie sociale et solidaire

Novembre, mois de l'économie sociale et solidaire

Du 1er au 30 novembre, le "Mois de l’ESS" sera celui des Scop, Société coopérative et participative.


Le 03/10/2015

 

Le Mois de l’ESS, campagne événementielle du mois de novembre, est porté depuis 8 ans par le réseau des 26 Chambres régionales de l’économie sociale et solidaire (CRESS) et par le Conseil national des CRESS (CNCRES).

 

Devenu un rendez-vous incontournable, cet événement a pour vocation de faire découvrir au plus grand nombre une autre façon de concevoir l’économie, et ce, à travers des conférences, portes-ouvertes, forums, projections de films, … Au total ce sont plus de 2 000 actions ou manifestations qui sont organisées sur l’ensemble des territoires pour promouvoir l’économie sociale et solidaire et la vivacité de ses structures : mutuelles, coopératives, associations, fondations, entreprises sociales.

 

Retrouvez le programme et les événements partout en France sur http://www.lemois-ess.org/.

 

 

L'ESS, qu'est-ce que c'est ?

 

Mettre l'homme au cœur de l'entreprise est l'objectif visé par l'économie sociale et solidaire. Ainsi, l'ESS rassemble les entreprises qui cherchent à concilier activité économique et utilité sociale, donnant la priorité aux projets sur la recherche de profits.

 

La solidarité collective et le partage du pouvoir dans l'entreprise sont au cœur de leur fonctionnement. De même, les bénéfices sont réinvestis dans les projets et aux services des salariés. Dans ces entreprises, "1 personne = 1 voix" dans les décisions à prendre. Les valeurs de l'économie sociale sont ainsi la liberté, l'égalité et la solidarité.

 

En 2014, l’économie sociale et solidaire représente en France :

  • 8,8 % des entreprises françaises, soit 166 442 entreprises ;
  • 222 869 établissements employeurs, soit 9,5 % des établissements français ;
  • 2,3 millions de salariés, soit 10,5 % des salariés français ;
  • L’ESS contribue à l’économie française à hauteur de 6 % du PIB ;
  • 12,5 millions de bénévoles dans les associations ;
  • 24 millions de sociétaires dans les coopératives.

 

Avec plus de 388 000 salariés, l'ESS représente un peu plus de 7,2 % des emplois de l'Ile-de-France en 2012, selon l'Observatoire de l'économie sociale et solidaire en Ile-de-France.

 

L'économie sociale et solidaire francilienne compte plus de 33 500 établissements : les associations (90,6 %), les coopératives (5,6 %), les mutuelles (2,3 %) et les fondations (1,5 %).

 

 

Focus sur les Scop pour cette 8e édition

 

La France compte 2 680 Sociétés coopératives et participatives qui emploient près de 51 000 salariés.

La Scop a la particularité d'appartenir à ses salariés associés majoritaires (ils détiennent au minimum 51 % du capital et 65 % des droits de vote). Impliqués, ils sont aussi motivés par le système de répartition équitable de la richesse produite (entreprise, capital, salariat) : en moyenne, les Scop redistribuent plus de 40 % des résultats à leurs salariés. De plus, chaque associé détient une voix lors des assemblées générales, quel que soit le montant de son capital.

 

Afin de mieux faire connaître ce type de structure auprès du jeune public, la Confédération générale des Scop propose durant ce mois de l’ESS, en partenariat avec plusieurs coopératives, un grand jeu autour de cette interface pédagogique. Un kit enseignant est également téléchargeable, conçu pour animer en toute autonomie une séance de sensibilisation au modèle Scop et Scic.

 

 

Christophe Lacôte