Tous les métiers et les formations initiales en île-de-France

Tous les métiers et les formations initiales en île-de-France

Emplois à domicile

La nouvelle édition du Baromètre des emplois de la famille présente les dernières tendances du secteur des particuliers employeurs au 1er trimestre 2015, avec un constat alarmant : la chute de l'activité.


Le 13/01/2016

 

Lancé en janvier 2012 par l'Observatoire de la FEPEM, le Baromètre des emplois de la famille donne les dernières tendances du secteur des particuliers-employeurs, au niveau national et sur les territoires.

 

Tous les trimestres, le Baromètre des emplois de la famille mesure l'évolution des grands indicateurs du secteur (nombre de particuliers-employeurs, de salariés, montant de la masse salariale, volume d'heures déclarées) en tenant compte de son hétérogénéité (emploi à domicile, activités de garde d'enfants à domicile, assistantes maternelles).

 

La nouvelle édition du Baromètre des emplois de la famille présente les dernières tendances du secteur des particuliers employeurs au 1er trimestre 2015.

 

L'activité déclarée continue à baisser (-1,7% par rapport au dernier trimestre 2014), sauf pour les particuliers employeurs bénéficiant de l'exonération « 70 ans et + » et pour les parents employeurs de gardes d'enfants à domicile (respectivement + 1,1% et + 0,5% par rapport au 4er trimestre 2014).

 

La baisse trimestrielle de l’activité s’explique à la fois par la réduction du nombre d’heures déclarées en moyenne par employeur (-0,8 %) et par un nouveau recul du

nombre de particuliers employeurs au 1er trimestre 2015 (-0,9 %) qui concerne toutes les régions.

 

L'incidence de la déduction forfaitaire de cotisation de 1,50 € par heure déclarée, mise en place en 2015 pour les particuliers employeurs qui recourent à une garde à domicile pour leurs enfants âgés de 6 à 13 ans, est encore difficilement évaluable, notamment du fait d'une modification de l'enregistrement des effectifs dans les circuits déclaratifs.

 

 

Sandrine Damie