Tous les métiers et les formations initiales en île-de-France

Tous les métiers et les formations initiales en île-de-France

Les RH en question

La dernière étude Deloitte sur les attentes en ressources humaines révèle que la formation et le développement sont devenus une priorité partagée au niveau mondial par 85 % des entreprises.


Le 18/08/2015

 

Deloitte vient de publier son étude annuelle sur les tendances en ressources humaines s'appuyant sur un panel de plus 3 300 leaders RH et business (dont 46 en France) dans 106 pays. Cela a permis d’identifier 7 grandes tendances auxquelles seront confrontés les directeurs des ressources humaines pour diriger dans le monde d’aujourd’hui, engager tous les collaborateurs, et imaginer les modes de fonctionnement de demain.

 

Les principaux défis identifiés en France sont :

  • Développer le leadership (87 % des leaders interrogés) ;
  • Favoriser l’apprentissage et le développement (85 %) ;
  • Faire évoluer ses technologies RH (73 %) ;
  • Exploiter les analyses des données RH (75 %) ;
  • Travailler sur la simplification du travail (70 %) ;
  • Instaurer une culture de la diversité et de la mixité (65 % mais 80 % en France) ;
  • Repenser la relation Hommes / Machines (57 %)

 

Formation : réinventer les pratiques

 

Les problématiques liées à l'apprentissage et au développement ont bondi de la 9e à la 3e place cette année : pour 85 % des répondants, ces sujets sont " importants " ou "très importants ".

 

Parmi les principaux objectifs, les RH doivent enrichir l'offre de formation en prenant en compte les besoins futurs de l'organisation, en y intégrant les atouts de la digitalisation tout en redéveloppant le face-à-face pour favoriser la synergie entre collaborateurs, en clarifiant l'offre de formation, et en pensant davantage aux équipes RH qui sont souvent les grands oubliés de la formation en entreprise.

 

HR Analytics, anticiper le comportement des ressources

 

Les analyses de données RH sont vues comme la seconde plus importante lacune en termes de compétences, après le leadership où 75% des répondants ont considéré le sujet comme " très important " ou " important " (contre 71% en 2014). Les leaders RH souffrent ainsi d'un manque de confiance dans leur capacité à analyser les données, 78 % d'entre eux considérant avoir des compétences faibles en la matière.

 

Pour commencer, il est essentiel de se concentrer sur les besoins immédiats de l'entreprise et de montrer des résultats rapidement pour prouver aux leaders la nécessité d'investir sur le sujet. Les RH devront travailler avec un partenaire IT pour construire un programme, engager ou former le personnel en analyse et modélisations pour disposer des profils experts dans leurs équipes.

 

Simplification du travail, la révolution de demain ?

 

Le sentiment d'être débordé s'est accru avec la complexité grandissante des organisations, une surcharge d'information permanente de plus en plus présente et un environnement de travail stressant. Au niveau mondial, seules 24  % des organisations se déclarent pleinement mature pour travailler sur le sujet de la simplification du travail (22 % en Europe, 32 % en France).

 

La simplification du travail doit devenir la priorité numéro 1 des RH et des managers. Afin d'éviter des salariés débordés, et réduire les heures perdues, des améliorations peuvent et doivent être mises en œuvre y compris dans des actions très concrètes comme celles de diminuer la durée des réunions, y réduire le nombre de personnes présentes, limiter le nombre d'e-mails envoyés, etc.

 

Mixité, de l’intension à la réalité

 

L'étude fait clairement ressortir le sujet de la diversité comme un challenge pour 80 % des DRH en France (65 % au niveau monde).

 

Il s’agit d’appréhender la mixité et l’égalité professionnelle comme une opportunité de découvrir et développer des talents. Un premier chantier est une sensibilisation aux stéréotypes et aux biais décisionnels qu’ils engendrent.

 

Sandrine Damie