Tous les métiers et les formations initiales en île-de-France

Tous les métiers et les formations initiales en île-de-France

Carole Miranda

ANRT - Déploiement des CIFRE
Date de l'interview : 09/06/2015

Le doctorant propose des solutions concrètes pour adapter sa recherche au métier de l'entreprise.

Quelle insertion pour les doctorants ayant opté pour une Cifre ? Quelles bénéfices pour les entreprises. Zoom sur ce dispositif faisant le pont entre la recherche et l'entreprise.

En quoi une convention Cifre peut-elle être un levier dans la carrière d'un doctorant ?

Avec la Cifre, le doctorant bénéficie d'un contrat de travail (CDD de 3 ans ou CDI) avec un salaire minimal de 23 484 euros brut/annuel. Il se dote d'une formation doctorale d'excellence reconnu dans les contextes académiques et entrepreneurial.

A ce titre, il est inscrit dans un réseau d'experts et une communauté de recherche. 96 % des docteurs Cifre trouvent un emploi en moins d'1 an et 90 % en moins de 6 mois. Les anciens Cifre déclarent à 80 % partager le sentiment d'être biculturel et deux tiers l'ont revendiqué lors de leur embauche.

Est-ce que les relations qui se nouent entre la recherche et l'entreprise rendent une thèse plus opérationnelle ?

La Cifre permet à l'entreprise de se doter d'une ressource humaine performante sur un cahier des charges discuté et enrichi avec le laboratoire. Le doctorant propose des solutions concrètes pour adapter sa recherche au métier de l'entreprise.

Quels bénéfices tire chacune des parties de la mise en place d'une convention Cifre : le doctorant, le laboratoire de recherche, l'entreprise ?

Pour l'entreprise : l'Etat cofinance le salaire du doctorant (42 000 € pour 3 ans), l'entreprise bénéficie d'un salarié totalement dédié à un projet de R&d et qui a un accès libre à une communauté scientifique au meilleur niveau.

Pour le doctorant : il acquière des compétences métiers des milieux académique et socio-économique ce qui lui ouvre un large éventail de débouchés professionnels. Très encadré, il a toutes les conditions pour soutenir sa thèse, publier, participer à des congrès, à des dépôts de brevet, etc.

Pour le laboratoire : le doctorant est cofinancé par l'entreprise et l'Etat. Les travaux de recherche sont en connexion avec une stratégie de développement à terme qui constitue autant une voie de transfert des connaissances que de questionnements nouveaux.

Si un étudiant souhaite bénéficier d'une convention Cifre, à qui doit-il s'adresser ?

Il faut qu'il mette en place simultanément plusieurs actions comme s'il procédait à une recherche d'emploi. Par exemple, il peut :

  • Parler de son projet de thèse à son réseau d'enseignants-chercheurs. Ils sont souvent en relation avec le monde socio-économique et ils sont donc susceptibles de l'aider à trouver une entreprise. Le bureau des entreprises de l'université ou de l'Ecole doit également être en mesure de l'épauler dans ses démarches.
  • Regarder régulièrement les "offres entreprises" qui se trouvent sur le site de l'ANRT.
  • S'il a d'ores et déjà un laboratoire d'accueil, il peut demander à son directeur de thèse de déposer leur offre commune sur le site de l'ANRT dans la rubrique "offre de laboratoires" en précisant bien quel type d'entreprise il recherche.
  • Déposer une candidature sur le site de l'ANRT au sein de la plate-forme de mise en relation des partenaires.
  • Ecrire spontanément à des entreprises ou collectivités territoriales pour leur proposer son sujet de recherche, de la même façon que s'il recherchait un emploi.
  • Consulter le site de l'ABG "l'Intelli'Agence" spécialisée dans l'emploi des docteurs.
  • Participer au forum Cifre. La prochaine édition se tiendra le 16 mars 2016 à la Cité internationale universitaire de Paris.

Le site internet de l'ANRT offre des explications détaillées sur la procédure et une adresse pour poser vos questions et obtenir une réponse sous 48 h : cifre@anrt.asso.fr .

Une fois la convention signée, quel est le statut du doctorant ?

Le doctorant est salarié de l'entreprise. Le contrat de travail peut-être soit un CDD de 36 mois (article D.1242-3 et D.1242-6 du Code du travail), soit un CDI. Ce contrat sera à temps complet même si le doctorant exerce son activité alternativement entre l'entreprise et le laboratoire de recherche académique. La totalité du temps de travail sera consacré au sujet de recherche.  

Quel bilan tirez-vous de ce dispositif au cours des dernières années passées ?

Le dispositif Cifre se porte très bien : 23 000 anciens Cifre depuis 1981 ; 7 500  entreprises bénéficiaires ; 4 000 laboratoires partenaires ; plus de 2000 brevets et 4 200 Cifre en cours.

L'ANRT a atteint ses objectifs en 2014 avec 1371 Cifre financées. Son objectif en croissance pour 2015 est de  1 450 nouvelles Cifre à attribuer.

Côté entreprises, 60 % des Cifre avec des PME ; 20 % avec des grands groupes ; 15 % avec des ETI ; 5 % avec des collectivités.

Propos recueillis par Sandrine Damie