Tous les métiers et les formations initiales en île-de-France

Tous les métiers et les formations initiales en île-de-France

  • Actu
  • Brèves
  • Les Olympiades de Sciences de l’ingénieur

Les Olympiades de Sciences de l’ingénieur

Ces nouvelles olympiades viennent de récompenser des projets expérimentaux pluri-technologiques en sciences de l’ingénieur, menés par des équipes de lycéens.


Le 18/06/2015

 

Les Olympiades de Sciences de l’ingénieur est un concours national ouvert aux lycéens des classes de première et de terminale des lycées d’enseignement général et technologique, publics ou privés sous contrat.

 

L'objectif de ces Olympiades est d’apprécier et de récompenser des projets expérimentaux pluri-technologiques en sciences de l’ingénieur, menés par des équipes de lycéens. Il s’inscrit dans les actions éducatives visant notamment à développer chez les élèves l’esprit d’initiative, le goût pour la recherche et les compétences de l’Ingénieur.

 

Le déroulement des Olympiades

 

Le travail s’effectue par équipe. Chacune d’entre elles est constituée de 2 à 5 lycéens, encadrés par 1 ou 2 enseignants. Les projets réalisés par les équipes doivent intégrer des travaux expérimentaux pluri-technologiques dans le domaine des sciences de l'ingénieur.

 

Les critères d’évaluation qui ont été retenus pour la finale nationale sont les suivants :

  • maîtrise du sujet ;
  • réalisation pratique d’expérience ;
  • qualité des solutions technologiques expérimentales ;
  • modélisation ;
  • formulation d’hypothèses ;
  • capacité d’innovation ;
  • esprit d’initiative et esprit critique ;
  • démarche de projet et travail collaboratif ;
  • qualité de la présentation et dynamisme des participants.

 

Les équipes ont d'abord participé à une finale académique, et les meilleures d'entre elles ont participé à la finale nationale le 20 mai 2015.

 

La finale nationale

 

La finale nationale des Olympiades de sciences de l’ingénieur a eu lieu le 20 mai sur le site du Technocentre de  Renault à Guyancourt.

 

Soixante projets, sur plus d’un millier en lice au départ, étaient présentés par plus de 300 étudiants venus de toute la France, à un jury composé d’experts des métiers de l’ingénierie mais aussi de professeurs, d’ingénieurs, de chercheurs et de chefs d’entreprise.

 

Robot transporteur d’eau destiné à l’Afrique, kart pour personnes handicapées, antivol connecté et intelligent, machine capable de réaliser des cocktails, échiquier à commande vocale, déambulateur capable de passer des obstacles… les créations sont diverses et innovantes !

 

Le 1er prix du jury a été décerné à des élèves de Sainte-Croix-Sainte-Euverte d’Orléans pour la création d'une prothèse de main myoélectrique (robotisée). Le 2e prix est revenu à des lycéens de Rueil-Malmaison  pour l'invention d'un "gant piano".

 

Par ailleurs, le prix de l'espoir entrepreneurial a été remis par la Fondation AM au lycée Louis Vincent de Nancy-Metz.

 

Sandrine Damie