Tous les métiers et les formations initiales en île-de-France

Tous les métiers et les formations initiales en île-de-France

Pierre-Olivier Goineau

Président de France Biotech
Date de l'interview : 15/05/2015

L'innovation prend du temps, demande du financement, nécessite un certain esprit d'entreprise et de savoir prendre des risques.

Zoom sur les MasterClass lancés auprès des jeunes entrepreneures dans le secteur des sciences de la vie.

Vous venez de lancer des "MasterClass" à destination des jeunes entrepreneurs. A quels besoins répond cette initiative ?

Cette toute nouvelle initiative, « MasterClass » est à destination des jeunes entrepreneurs du secteur afin d'accompagner les projets novateurs des biotechs de demain. Ces sociétés aux idées prometteuses se verront encadrées afin de combiner leurs innovations à une connaissance entrepreneuriale dont leur fera bénéficier un jury d'experts.

C'est ainsi que ce programme est né, animé par des entrepreneurs et professionnels expérimentés, qui ont pour mission d'aider à la maturation des projets biotech innovants. Ce programme se déroulera sur plusieurs mois et proposera aux nouveaux entrepreneurs de peaufiner leurs stratégies et "business plan", tout en leur faisant bénéficier de conseils avisés et d'un retour d'expérience dans les nombreux domaines propres à cette industrie.

Qui peut participer aux MasterClass ?

Ce programme est ouvert à tous les projets français de la filière, en cours de création ou créé depuis moins d'un an. Une fois les candidats sélectionnés, ils pourront suivre le programme, à la seule condition d'être adhérent de l'association.

En quoi consiste votre programme d'accompagnement de ces MasterClass ?

Le programme d'accompagnement s'articule en deux parties : des sessions en petit groupe, chaque vendredi du 22 mai au 10 juillet, et un suivi personnalisé avec un parrain, dirigeant d'une entreprise Biotech et membre de France Biotech. Ainsi, les porteurs de projets accéléreront la mise en place de leur stratégie de développement en maximisant leurs chances de succès, tout en bénéficiant du support direct et pérenne d'un parrain.

Quelles compétences / qualités vous semblent indispensables pour innover ?

Les compétences clefs sont : l'envie, la liberté, la créativité, une expertise / compétence, une vision à long terme et la capacité à s'affranchir des codes.

Mais, l'activité d'innovation sollicite quasiment l'ensemble des fonctions d'une entreprise : du département de R&D à la commercialisation en passant par la fabrication, le marketing et une bonne gestion de sa propriété intellectuelle.

C'est aussi à l'entreprise de :

  • Inciter à la formulation d'idées nouvelles ;
  • Savoir rapidement évaluer et valoriser les idées innovantes ;
  • Accepter la créativité de certains salariés, mais non a priori rentables ou productifs ;
  • Tolérer la transgression des conduites codifiées ;
  • Soutenir matériellement les salariés créatifs ;
  • Savoir insérer l'innovation dans la stratégie globale de l'entreprise.

Les chiffres nous montrent que les petites entreprises et les start-ups à fort potentiel sont dans les pays développés les véritables moteurs de la croissance économique, créant plus d'emplois que les grandes entreprises. Ces emplois sont en grande partie créés par les entreprises innovantes qui doivent leur existence aux recherches scientifiques effectuées, souvent en collaboration avec  des universités et/ou des instituts de recherche, sur une décennie ou plus. Ces universités/labos de recherche et ces entreprises innovantes travaillent ensemble  dans des pôles d'innovation dynamiques — des clusters. L'innovation prend du temps, demande du financement, nécessite un certain esprit d'entreprise et savoir prendre des risques.

Propos recueillis par Sandrine Damie (mai 2015)
© France Biotech