Tous les métiers et les formations initiales en île-de-France

Tous les métiers et les formations initiales en île-de-France

08/04/2015 à 17h00 - Se former en apprentissage

Gage d’une bonne insertion professionnelle, l'apprentissage se développe à tous les niveaux de formation, du CAP à bac + 5. Pour tout savoir sur le contrat en apprentissage et connaître les diplômes et les métiers préparés en Ile-de-France, retrouvez très prochainement l'intégralité des échanges avec nos trois invités, spécialistes de l'accompagnement des jeunes.

Les invités

Amélie Hardyau-Gaye - Responsable Pôle Information Orientation UIMM - Industries technologiques

Nathalie Rouffignac - Développeuse de l’apprentissage CFA Belliard Paris (hôtellerie-restauration)

Question :

Modérateur : Bonjour à tous. Le chat va commencer à 17 heures. Vous pouvez déjà poser vos questions.

Réponse :

 

Nathalie Rouffignac : Bonjour à tous, ravie d'être avec vous pour ce chat consacré à l'apprentissage. J'attends toutes vos questions.

 

Amélie Hardyau-Gaye : Bonjour à tous et à toutes, je suis également ravie de participer à ce chat et de répondre à vos questions.

Question :

Iris : qui êtes-vous Nathalie Rouffignac ?

Réponse :

 

Nathalie Rouffignac : Je suis développeuse de l'apprentissage au CFA Belliard, je suis chargée de promouvoir l'apprentissage auprès des jeunes, et j'ai une autre fonction de relation avec les entreprises.

Question :

Anne : Peut-on faire son apprentissage dans des établissements 4 étoiles ?

Réponse :

 

Nathalie Rouffignac : Oui, tout à fait, nous avons un partenariat d'entreprise qui va du restaurant traditionnel au palace, en passant par les brasseries, les bistros, les hôtels 4 étoiles...

Question :

Mima : A partir de quel âge, peut-on commencer l'apprentissage ?

Réponse :

 

Nathalie Rouffignac : On peut commencer l'apprentissage à partir de 15 ans. Il faut avoir terminé sa classe de 3ème.

 

Question :

Patricia : En quoi consiste l'apprentissage ? mi école, mi entreprise ?

Réponse :

 

Nathalie Rouffignac : L'apprentissage, c'est la bonne formule pour préparer à la fois un diplôme et un métier. Par exemple, pour un CAP cuisine, on va alterner une semaine école et deux semaines entreprise, et ce pendant 2 ans.

 

Question :

Bibi15 : Quelle différence entre alternance, apprentissage, stage ? Je ne m'y retrouve pas !

Réponse :

 

Nathalie Rouffignac : Alternance et apprentissage, c'est plus ou moins la même chose. L'alternance a lieu dans un CFA (Centre de Formation d'Apprentis) et le stage s'effectue sous statut scolaire (lycée professionnel par exemple).

L'alternance va être sur toute l'année alors que le stage est sur une période bien précise (quelques semaines).

 

Amélie Hardyau-Gaye : Pour compléter la réponse à Bibi15, l'apprentissage est réservé aux jeunes de moins de 26 ans, alors que le contrat pro est ouvert à tous.

Il permet donc à des demandeurs d'emploi sans limite d'âge de se former.

Question :

Xénia33 : je suis intéressée par une formation en apprentissage dans l'hôtellerie. Peut-on changer si cela ne nous plaît pas ?

Réponse :

 

Nathalie Rouffignac : Il y a tout un panel de métiers dans l'hôtellerie restauration, il est possible par exemple de commencer une formation cuisine et de se spécialiser en pâtisserie.

Ce qui marche beaucoup en ce moment, avec les émissions qu'on peut voir à la télé, c'est les formations en cuisine, en pâtisserie notamment.

Le service en salle n'est pas autant mis en valeur mais c'est dommage, il y a de nombreuses formations pour devenir maître d'hôtel par exemple, et travailler dans des hôtels 5 étoiles. Ces métiers nécessitent de véritables techniques et un réel apprentissage.

 

Question :

Ary : Est-ce que notre diplôme en CFA est mieux reconnu qu’une école privée ?

Réponse :

 

Nathalie Rouffignac : C'est exactement le même diplôme (ndlr : s'il s'agit d'un diplôme national), vous aurez accès aux mêmes postes, c'est simplement une question de réputation, ou d'emplacement géographique.

Question :

Renaud : y a-t-il des CFA à l'étranger ?

Réponse :

 

Amélie Hardyau-Gaye : Oui, il y a des formations professionnelles du même type en Europe, en Amérique du Nord... ça se développe aussi dans les pays du Maghreb.

 

Question :

Anne : Cest quoi les métiers industriels ?

Réponse :

 

Amélie Hardyau-Gaye : Les métiers des industries technologiques sont accessibles du CAP au diplôme d'ingénieur. Cela recouvre des secteurs très variés : aéronautique, automobile, naval, énergies renouvelables, électrique, électronique, mécanique, métallurgie...

 

Question :

Norbert : Combien de temps dure l'apprentissage ? est-ce que cela dépend du métier ?

Réponse :

 

Nathalie Rouffignac : Cela dépend surtout de la formation. Par exemple, un CAP dure 2 ans, que cela soit en cuisine ou en service en salle, le bac pro dure 3 ans, le BTS 2 ans.

 

Amélie Hardyau-Gaye : Oui cela dépend du niveau. Un diplôme d'ingénieur c'est 3 ans.

Question :

Ursulle : Bonjour. Je suis maman d'un garçon de 18 ans. J'ai lu que l'apprentissage avait reculé ? Que faut-il en penser ? Toujours attractif ?

Réponse :

 

Amélie Hardyau-Gaye : Dans notre secteur c'est faux ! Le nombre d'apprentis a tendance à augmenter chaque année, quel que soit le niveau. On a 26 500 apprentis en 2014.

Cela progresse car le taux d'insertion est bon, plus de 80 % trouvent un emploi en moins de 6 mois.

Tous les ans, on a des entreprises qui ne trouvent pas d'apprentis pour les contrats qu'elles proposent, alors n'hésitez pas à rejoindre les pôles Formation des industries technologiques.

 

Nathalie Rouffignac : Chez nous, le secteur de la cuisine reste toujours attractif.

Par contre, le secteur est en demande de jeunes apprentis pour le service en salle, qui a parfois une image ingrate, alors que c'est un métier de contact, de service à la personne, et qui offre de très belles perspectives de carrière, à l'étranger par exemple. Venez !

Question :

Tétu : Quels sont les secteurs qui recrutent dans l'industrie ?

Réponse :

 

Amélie Hardyau-Gaye : Nous avons beaucoup de métiers en tension à tous niveaux : techniciens et ingénieurs en électronique, chaudronnerie, mécanique...

Pour en savoir plus : http://www.observatoire-metallurgie.fr/metiers-certifications/Les-métiers-en-tension-.aspx

 

Question :

Reine : Pour les filles ? Quelles orientations ?

Réponse :

 

Amélie Hardyau-Gaye : Les filles sont les bienvenues dans tous les pôles Formation des industries technologiques. Les entreprises recherchent particulièrement des profils féminins, pour féminiser les équipes.

Question :

Zoé : Recoit-on un salaire quand on est apprenti ? Et combien ?

Réponse :

 

Nathalie Rouffignac : Bien sûr, on reçoit un salaire lorsqu'on est apprenti. C'est fixé en pourcentage du SMIC, ça varie en fonction de l'âge du jeune, et de l'année de son diplôme.

Par exemple, un jeune de 15 ans, en CAP de service en salle gagnera 25 % du SMIC la 1ère année, et 37 % la 2ème.

Au maximum, un apprenti peut gagner 78 % du SMIC lors de sa 3ème année.

Il s'agit d'un minimum légal, il est néanmoins possible que votre employeur vous verse plus.

Question :

Victor : je suis attiré par une formation en apprentissage mais je voudrais savoir quel est son prix ? Est-on pris en charge financièrement par l'entreprise ? Merci mes parents s'inquiètent !

Réponse :

 

Amélie Hardyau-Gaye : Il n'y a aucun coût pour l'apprenti puisque tout est pris en charge par l'entreprise, qui vous verse même un salaire comme vu ci-dessus.

Question :

Proto : Mon enployeur pourra-t-il m’imposer des dates de congé ?

Réponse :

 

Nathalie Rouffignac : Tout dépend du lieu de l'apprentissage. En général, dans la restauration, l'apprenti suit le rythme de l'entreprise.

Question :

Peter : Est-ce que les compagnons du devoir comptent parmi les centres d'apprentissage ?

Réponse :

 

Amélie Hardyau-Gaye : Oui.

 

Question :

Darling : Je suis passionné de formule 1. Y a-t-il des formationq en apprentissage dans ce domaine ?

Réponse :

 

Amélie Hardyau-Gaye : Il y a des formations en apprentissage qui mènent aux métiers de la construction automobile. Cela peut être un bon départ !

 

Question :

Sabine : Est-ce que la formation en apprentissage est valable partout dans le monde ?

Réponse :

 

Amélie Hardyau-Gaye : Les diplômes obtenus par la voie de l'apprentissage sont reconnus par l'Education nationale. Ils ont donc des équivalences à l'étranger.

Page :12
Aller à la page suivante

Lettre d'info

Inscrivez-vous à la lettre d’info lesmetiers.net

titre-portlet-push chat-video

chat video les formations qui recrutent

Alerte Actualité du site!

Inscrivez-vous gratuitement à notre service d’alerte pour être prévenu par SMS des actualités du site lesmetiers.net (nouveau dossier, nouveau guide pratique…)