Tous les métiers et les formations initiales en île-de-France

Tous les métiers et les formations initiales en île-de-France

Florence Arnaiz-Maumé

Déléguée générale du Synerpa
Date de l'interview : 05/02/2015

Le vieillissement de la population française et l’allongement de l’espérance de vie dans les décennies à venir constituent un formidable défi de développement économique et social pour adapter la société française à cet enjeu.

Zoom sur les formations et les métiers du grand âge au travers du témoignage de la représentante du Synerpa, 1er syndicat national des établissements et résidences privées pour personnes âgées.

Pouvez-vous nous présenter le Synerpa ?

Le Synerpa, 1er syndicat national des établissements et résidences privées pour personnes âgées, est un acteur majeur de l’accompagnement de la personne âgée. Il fédère à ce jour 1850 EHPAD, établissements d’hébergement pour personnes âgées dépendantes, soit plus de 125 000 personnes hébergées et plus de 80 000 salariés en activité. Depuis juin 2013, il représente aussi les Résidences services seniors et depuis juin 2014, les entreprises de maintien à domicile.

Dans une société où l'on vit de plus en plus longtemps, quels sont les métiers émergents ou à fort besoin de main d'œuvre autour du Grand Age ?

Le vieillissement de la population française et l’allongement de l’espérance de vie dans les décennies à venir constituent un formidable défi de développement économique et social pour adapter la société française à cet enjeu.

En France, les personnes âgées de 60 ans et plus, au nombre de 15 millions aujourd’hui, seront 20 millions en 2030. Le nombre de personnes âgées de 85 ans et plus sera multiplié par près de 4 en 40 ans passant de 1,4 à 4,8 millions d’ici à 2050 pouvant générer jusqu’à plus de 300 000 créations d’emplois dès 2020... les métiers du grand âge sont plus que jamais des métiers d’avenir.

A domicile, en résidences services pour seniors ou en établissement d’hébergement pour personnes âgées, la filière du grand âge offre une grande diversité de métiers pour  accompagner et accueillir les personnes âgées vieillissantes : directeur de structure, aide-soignant, cuisinier, infirmier, agent d’accueil, agent d’entretien, serveur, auxiliaire de vie sociale etc.

Au sein des résidences et maisons de retraite, quels sont les professionnels (hors corps médical) qui accompagnent chaque jour les résidents ?

La filière hébergement et vie sociale représente 40 % des personnels des EHPAD. Elle est aujourd’hui parfaitement structurée et modernisée et offre des métiers aux carrières dynamiques, au cœur de l’accompagnement des personnes âgées : agent de service hôtelier, animateur, auxiliaire de vie sociale, lingère, maître(sse) de maison,  gouvernant(e), responsable hôtellerie et qualité de vie, cuisinier, etc.

La filière administrative et technique est constituée de 10 % des professionnels et de tous les métiers “classiques” d’une entreprise : elle présente des débouchés prometteurs, aussi bien pour les postes opérationnels au sein des établissements, qu’au sein des sièges de groupes pour les fonctions supports : agent de maintenance, agent d’entretien, technicien de maintenance, secrétaire administratif comptable ou médical, attaché de direction, directeur d’établissement, cadre (juriste, qualité, informatique, comptable, maintenance etc...). La filière soin, quant à elle, est composée de 49 % des professionnels des EHPAD. La filière soin reste la filière la plus représentée au sein des établissements avec près de 50 % des effectifs.

Plus de 85 % des embauches sur l’ensemble de la filière se font en contrat à durée indéterminée.

Plus de 80 % des embauches en maison de retraite privées sont à temps plein. Et ce sont plus de 12 000 recrutements opérés par les maisons de retraite privées en 2013 sur l’ensemble du territoire !

Quels sont les métiers où il est actuellement difficile de recruter ?

Les métiers du grand âge sont encore trop méconnus des jeunes, des demandeurs d’emploi ou des personnes en reconversion professionnelle qui ne pensent pas à embrasser des carrières dans cette filière.

Le Synerpa mène, avec ses adhérents, de véritables campagnes de promotion et de valorisation des métiers du grand âge pour faire connaître au grand public les forts potentiels du secteur : recrutement rapide, pérennes sur plusieurs années avec de beaux parcours de formation.

Bien sûr, les métiers du soin restent les plus recherchés et les établissements sont en recherche quasi permanente d’aides-soignants, aides médico-psychologiques, d’infirmiers, de médecins coordonnateurs. Leur besoin est constant du fait notamment de la médicalisation des établissements.

Les  directeurs et adjoints de direction sont également très recherchés ainsi que tous les métiers liés à l’hôtellerie/ restauration tels que responsable hébergement, gouvernante, cuisinier ou serveur.  

Par ailleurs, le Synerpa participe depuis 2011 à "Paris pour l’emploi", en présence d’EHPAD, de résidences services seniors, des services à domicile, et également d’instituts de formation. A cette occasion la filière du grand âge a proposé près 8 000 offres dont plus de 3 000 offres d’emploi proposées au sein des EHPAD, réparties en trois filières : la filière soins (2446 offres), la filière hébergement et vie sociale (567 offres), la filière administrative et technique (104 offres).

Le Synerpa s’est aussi mobilisé en organisant une Journée Portes ouvertes le 20 novembre 2014. Les EHPAD, les RSS et les entreprises de maintien à domicile ont ouvert leurs portes au grand public (collégiens, lycéens) afin de leur faire découvrir l’univers moderne et innovant du secteur.

Quelles compétences sont indispensables pour travailler aux côtés de personnes âgées ?

Le personnel de la filière du grand âge est en contact quasi-permanent avec les résidents : les qualifications professionnelles sont indispensables, mais elles doivent impérativement être complétées par le sens du contact, du service, du respect ainsi que de grandes capacités d’écoute.

La dimension humaine est centrale : les personnels doivent être attentifs, impliqués et disponibles. Ils doivent aussi savoir travailler en équipe pluri-disciplinaires, et être capables de comprendre les attentes des personnes âgées, parfois dépendantes, qu’ils accompagnent.

Quelles sont les formations phares/principales du secteur ?

Les principales formations du secteur sont notamment tous les diplômes de soignant (aide-soignant, aide médico-psychologique, infirmier diplômé d'Etat, médecins coordonnateurs) mais aussi celles de directeurs qui nécessitent des diplômes bac + 4 à bac + 5.

Ces diplômes sont accessibles par la formation initiale mais le Synerpa déploie également ces formations par la formation professionnelle continue avec près de 90 millions collectés pour permettre la qualification et l’évolution des personnels en poste. La formation professionnelle permet également la spécialisation des professionnels sur l’accompagnement de fin de vie, la démarche qualité, pathologie des personnes âgées.

Le Synerpa propose aussi des formations en apprentissage : avec près de 30 millions collectés, il permet à  de nombreux jeunes de se former aux métiers spécifiques du secteur. Les maisons de retraites  sont un terrain de formation pour les jeunes, avec en 2013 : 1 500 conventions de stage, 1 200 contrats en alternance et plus de 400 emplois d’avenir.

Propos recueillis par Sandrine Damie