Tous les métiers et les formations initiales en île-de-France

Tous les métiers et les formations initiales en île-de-France

Lise Robillard

Délégation au Recrutement et à la Formation de Paris Ile-de-France
Date de l'interview : 15/01/2015

La police nationale, première force de sécurité en France, intervient avec discernement, 24 heures sur 24.

En charge de l'unité de promotion recrutement et égalité des chances, Lise Robillard évoque les recrutements au sein de la Police nationale.

Au sein de la Délégation au Recrutement et à la Formation de Paris Ile-de-France, vous êtes en charge de l’unité de promotion recrutement et égalité des chances. De quoi s'agit-il ?

L’unité promotion, recrutement, égalité des chances de la DRF Paris Ile de France est chargée d’assurer  la  promotion des métiers de la police sur les 8 départements franciliens.

Quelles sont les actions que vous menez sur le terrain pour sensibiliser les jeunes aux métiers de la Police nationale ?

Nous participons à de nombreux salons ou forums des métiers, organisés par les collèges, les lycées, les universités, les collectivités locales ou des organismes privés afin d’animer des stands recrutement ou des conférences sur les métiers de la police.

Nous intervenons également à la demande des collèges dans le cadre de l’option DP3 (ou DP6). Il s’agit d’une option suivie par certains élèves de 3e leur permettant de découvrir différents métiers par le témoignage d’un professionnel.

Dans le cadre de partenariats avec Pole Emploi ou les missions locales nous animons des réunions d’information sur les recrutements de la Police Nationale.

Et en particulier auprès des jeunes filles ? Quelle est la part des femmes dans les effectifs ?

Les métiers de la police sont accessibles aussi bien aux femmes qu’aux hommes (les quotas qui restreignaient le recrutement des femmes dans la police ont été supprimés en 1990).

Part des femmes dans la police nationale par corps en 2013 :

  • Corps de conception et de direction  (commissaires) : 24,3 %
  • Corps de commandement (officiers) : 23,6 %
  • Corps d’encadrement et d’application (gradés et gardiens de la paix) : 18,4 %
  • Adjoints de sécurité : 34,2 %

Après une augmentation constante depuis 2004, la part des femmes dans la police a tendance à stagner depuis 2011.

Cela s’explique peut être par le niveau d’exigence des épreuves de sport aux concours de commissaire, officier et gardien de la paix.

Quelles sont les missions principales dévolues à la Police nationale ?

La police nationale, première force de sécurité en France, intervient avec discernement, 24 heures sur 24.

Ses personnels partagent des valeurs d’engagement au service du public, de dépassement de soi, de passion commune pour la recherche de la vérité, de cohésion et d’esprit d’équipe et un même attachement à une police civile et républicaine.

Chargée de la sécurité générale mais aussi des menaces actuelles (violences urbaines, grande délinquance, immigration irrégulière, cybercriminalité, terrorisme, etc.), la police nationale est à la fois polyvalente et spécialisée.

Quels sont les différents concours pour intégrer la Police nationale ? Quel est le niveau requis en fonction des postes visés ?

Les recrutements de la police nationale se font par concours : avec le bac pour gardien de la paix, un bac + 3 pour officier de police, et un master 2 pour commissaire de police. Le candidat doit être de nationalité française, âgé de 18 à 35 ans, être de bonne moralité, ne pas avoir d'antécédent judiciaire, avoir fait la journée d'appel, disposer d'une bonne condition physique et d'une bonne acuité visuelle.

Les épreuves des différents concours sont détaillées sur notre site www.lapolicenationalerecrute.fr

Les recrutements de cadets de la république et d’adjoints de sécurité se font sans condition de diplôme, et permettent ainsi aux jeunes qui n’ont pas le bac d’accéder à un concours réservé de gardien de la paix dès qu’ils ont un an de contrat.

Pouvez-vous nous parler en particulier des postes d'adjoints de sécurité ?

L’adjoint de sécurité (ADS) est un contractuel de droit public, le contrat est conclu avec le Préfet du département choisi pour une durée de 3 ans (renouvelable 1 fois). Il assiste les fonctionnaires de police dans l'exercice des missions de prévention et de répression de la délinquance, de surveillance générale et d'assistance aux victimes.

Il bénéficie d'une formation professionnelle de 12 semaines dispensée en école de police (régime de l'internat) et de 2 semaines de stage d'adaptation dans son service d'affectation. Après une année de contrat, l'ADS peut présenter le concours spécifique de gardien de la paix.

Conditions : aucun diplôme n'est exigé, le candidat doit être de nationalité française, âgé de 18 à 29 ans, être de bonne moralité, ne pas avoir d'antécédent judiciaire, avoir fait la journée d'appel, disposer d'une bonne condition physique et d'une bonne acuité visuelle.

Epreuves : examen du dossier, tests psychotechniques, photo langage, tests d'aptitude physique (résistance cardio-respiratoire et gainage) et entretien de motivation devant une commission.

Rémunération : 1 310,50 € net par mois en Ile-de-France (salaire au 01/01/2014)

Les dossiers de candidature peuvent être téléchargés sur le site internet : www.lapolicenationalerecrute.fr

Les recrutements de cadets de la république (ouverts actuellement, environ 150 postes en Ile de France) sont une variante du contrat d’adjoint de sécurité : la première année du contrat, le cadet est en alternance dans un centre de formation police et dans un lycée partenaire pour préparer le concours spécifique de gardien de la paix. Il perçoit une allocation d’études d’environ 500 € par mois. Il peut être hébergé gratuitement en internat au centre de formation de Draveil (91).

Cette formation se déroule sur une année scolaire à l’issue de laquelle le cadet est intégré comme ADS (avec un salaire d’ADS) dans un commissariat du département de recrutement, dans l’attente des épreuves et des résultats du concours de gardien de la paix.

Quels sont les besoins en recrutement dans la Police nationale pour les années à venir ?

Les recrutements dans la Police nationale sont liés à l’orientation politique du gouvernement en place. Jusqu’en 2011, il ne fallait remplacer qu’un fonctionnaire sur deux partant à la retraite, y compris dans la police, donc le nombre de postes offerts aux différents concours était peu élevé (500 par an).

Depuis 2012, le gouvernement a souhaité relancer les recrutements dans la police et ce sont environ 2400 postes de gardien de la paix qui ont été ouverts chaque année.

Les recrutements d’Adjoint de Sécurité sont des recrutements permanents en Ile de France et nos besoins sont toujours importants (environ 550 postes à pourvoir en 2015).

Où peut-on vous rencontrer pour en savoir plus sur les parcours possibles et les concours ?

La DRF Paris Ile-de-France est basée 71 rue Albert dans le 13e arrondissement parisien (M°Olympiades Ligne 14). Nous sommes ouverts au public du lundi au vendredi de  8 h 30 à 17 h 30. Vous pouvez également nous contacter téléphoniquement au 01.53.60.56.66 ou 01.53.60.56.64 ou bien par mail à l’adresse info.police-recrutement-paris@interieur.gouv.fr

Propos recueillis par Sandrine Damie