Tous les métiers et les formations initiales en île-de-France

Tous les métiers et les formations initiales en île-de-France

  • Actu
  • Chat
  • Les métiers qui recrutent en Ile-de-France

16/12/2014 à 17h00 - Les métiers qui recrutent en Ile-de-France

Boucher, auxiliaire de vie sociale, cuisinier, ingénieur informatique, technicien de maintenance industrielle ... Autant de métiers qui recrutent en Ile-de-France avec difficultés. La connaissance du besoin en compétences des entreprises franciliennes apparaît plus que jamais d'actualité alors que de nombreux jeunes ont du mal à s'insérer. Pour mieux cibler leurs choix d'orientation, de nombreux internautes sont venus échanger avec deux spécialistes des métiers qui recrutent. Retrouvez l'intégralité de leurs échanges.

Les invités

Christophe Coriou - Directeur de la mission Formation professionnelle au Medef, en charge du projet "Beau travail"

Samy Garbaa - Responsable de service statistiques et enquêtes à la Direction des statistiques études et évaluations à la Direction régionale de Pôle emploi Ile-de-France

Question :

Modérateur : Le chat commence, bonjour à tous !

Réponse :

 

Christophe Coriou : Bonjour à toutes et à tous, nous attendons vos questions avec plaisir.

 

Samy Garbaa : Bonjour à tous et à toutes, je suis ravi d'être ici pour répondre à vos questions.

 

 

Question :

Zakaria : Bonjour, pourrais-je savoir quels sont les métiers qui recrutent ? Merci.Coconut : Quels sont les métiers qui recrutent le plus en ce moment ?

Réponse :

 

Samy Garbaa : En Ile-de-France, la spécificité est sur des besoins importants pour des métiers à forte qualification dans le domaine de l'informatique, et de la recherche et développement. On trouve aussi des métiers en lien avec l'hôtellerie restauration, notamment grâce à une position centrale en terme de tourisme. Les métiers de cuisine, de serveur, d'agent de restauration et d'hôtellerie sont très demandés, avec une plus grande facilité à trouver de la main d’œuvre.

 

Christophe Coriou : L'Observatoire tendance emploi compétence (TEC) piloté par le Medef montre qu'en Ile-de-France, les métiers les plus difficiles à recruter sont dans l'informatique, les ingénieurs mais aussi la maintenance, les métiers de la restauration mais aussi les chefs de chantier dans le bâtiment.

Question :

Dora92 : Bonjour, c'est quoi un métier en tension ?

Réponse :

 

Samy Garbaa : Les métiers en tension sont des métiers pour lesquels on identifie un fort besoin en recrutement pour l'année, et aussi une difficulté à pourvoir l'offre d'emploi. Pour identifier ces métiers, Pôle Emploi mène une enquête annuelle qui permet de mesurer ces besoins. Par exemple, pour les métiers cités précédemment d'ingénierie en informatique, il y a à la fois de forts besoins exprimés et aussi du mal à trouver de la main d’œuvre qualifiée, ce qui est une difficulté fréquemment citée par les employeurs.

 

Christophe Coriou : La tension est révélée par la difficulté des entreprises à recruter dans les délais raisonnables. En effet, une PME quand elle recherche des compétences, se fixe un délai très court inférieur à un mois pour TROUVER.

Question :

Jules : C'est quoi "beau travail" ?

Réponse :

 

Christophe Coriou : BEAU TRAVAIL Découvrez des métiers qui recrutent ! est un programme diffusé sur France Télévisions. Il présente des métiers en tension avec des témoignages directes de salariés. Les qualités requises pour exercer ce métier ainsi que la formation pour y accéder sont détaillées. Un site beautravail.org vous permet de retrouver 115 épisodes.

Question :

Enzo : Bonjour, je suis en 3ème quels métiers seront porteurs d' ici 2020 ? Et quels métiers manuels ?

Réponse :

 

Samy Garbaa : Sur 2020, nous avons peu de visibilité. Nous voyons des métiers qui évoluent dans le temps dans des filières particulières, notamment les filières numériques, donc toute ce qui est en lien avec les nouvelles technologies de l'information et de la communication (réseaux sociaux, internet, appli web...) et les filières de l'écoconstruction comme la gestion des déchets, l'utilisation de matériaux verts dans la construction. Pour le reste en terme de métiers manuels, les besoins des métiers de l'artisanat et du commerce sont toujours très demandeurs.

 

Christophe Coriou : Concernant les métiers de demain, on peut distinguer trois catégories : les métiers impactés par les nouvelles technologies ou de nouveaux de production de biens et services, les métiers traditionnels dont on aura toujours besoin mais qui intégreront de plus en plus de nouveaux outils. Et enfin, les métiers que l'on ne connaît pas encore !

 

Question :

André99 : J'aimerais me diriger vers les métiers de l’hôtellerie. Est-ce un métier d'avenir selon vous ? Que me conseillez-vous ? Petite/grande structure ? Paris ou banlieue ?

Réponse :

 

Samy Garbaa : Le secteur de l'hôtellerie restauration en Ile-de-France est un secteur phare, avec de forts besoins notamment dans la Capitale, grâce à l'implantation de structures hôtelières très riches et très variées qui vont du palace aux chambres d'hôtel classiques. D'autre part, la région profite de l'implantation de Disney en Seine-et-Marne, département qui va bientôt profiter d'un nouveau projet appelé "Villages nature". Ce projet nécessitera d'avoir des profils adaptés dans le secteur de l'hôtellerie et de la restauration.

 

Question :

Cig45 : Certains métiers ont du mal à recruter comme l'hôtellerie. Les horaires sont difficiles et les salaires sont modestes. Comment rester motivé sur ces professions ?

Réponse :

 

Christophe Coriou : Dans l'hôtellerie, ce sont des professions où l'expérience est valorisée au fil des années. C'est le changement d'établissement, d'environnement de travail qui permettent de trouver de toujours nouvelles motivations.

 

Question :

PHS : Peut-on former des apprentis dans les métiers en tension ? Milou : Est-ce que l'alternance est un bon moyen d’intégrer les métiers dont vous parlez ?

Réponse :

 

Christophe Coriou : Bien évidemment, l'alternance est une voie d'accès privilégiée pour les métiers en tension. Les entreprises sont prêtes à recruter des jeunes moins expérimentés et donc à les former car elles ne trouvent pas sur le marché du travail les compétences dont elles ont besoin.

 

Question :

Lilian : C'est quoi les métiers de l'économie verte ?

Réponse :

 

Samy Garbaa : L'économie verte recouvre une multiplicité de situations. C'est une filière qui impacte l'ensemble de l'économie mais sur des métiers classiques, tels que ceux de la construction, de la production industrielle, ce qui change ce sont les matériaux et les techniques utilisés, avec de nouvelles compétences demandées. On observe toutefois l'émergence de nouveaux métiers dans la gestion de déchets, le recyclage, et l'utilisation de nouvelles énergies, notamment renouvelables. D'autres métiers en lien avec les normes d'écodéveloppement émergent aussi.

Question :

Raphaël : Quel est le rôle du Medef pour valoriser les métiers en souffrance ? Quel est votre objectif ?

Réponse :

 

Christophe Coriou : Notre objectif est de TOUT FAIRE pour favoriser l'emploi ! Bien évidemment, aider les entreprises à recruter les compétences dont elles ont besoin mais aussi faire connaître aux jeunes et aux moins jeunes les métiers où les entreprises recrutent.

 

Question :

Coconut : Les métiers de l'aérien et de l'aéronautique, recrutent ils aussi en Ile-de-France, ou principalement dans la région toulousaine ? Recrutent-ils dans toute la France ?

Réponse :

 

Samy Garbaa : On dissocie les métiers de l'aéronautique et de l'aéroportuaire. L'aéroportuaire en Ile-de-France est un secteur très important et spécifique, de par l'implantation de trois grandes plateformes aéroportuaires que sont Roissy, Orly et Le Bourget. Les besoins dépassent le simple cadre de l'aérien car ces zones aéroportuaires drainent énormément d'emplois dans les secteurs de la restauration, du commerce et surtout de la sécurité.

 

Christophe Coriou : La construction aéronautique recrute bien évidemment dans les grands bassins de Toulouse, Marseille, Nantes mais également de nombreuses PME sont sous-traitantes dans toute la France pour cet important secteur de l'économie française.

Question :

Roxane : Est-ce que les salaires peuvent être intéressants si un métier est en pénurie ? Je pense à boucher par exemple !

Réponse :

 

Christophe Coriou : Les métiers traditionnels s'exercent dans des nouveaux environnements. Il y a beaucoup de bouchers, par exemple, recrutés dans la grande distribution. Et bien évidemment, les métiers de l'artisanat en étant à son compte permettent de bien gagner sa vie.

 

Question :

Albert2 : Quels sont les métiers qui recrutent dans le secteur public ?

Réponse :

 

Samy Garbaa : Dans l'administration publique, il existe deux logiques. Une logique d'administration d'état, et d'entrée par concours, et une logique contractuelle. Les besoins sur l'administration d'état sont des besoins régaliens dans la sécurité, l'éducation, et dans les différents services de l'état (santé...). Ce sont des besoins centralisés. Concernant les contractuels, de forts besoins régionaux émergent dans les bassins de grande couronne, notamment dans l'animation socioculturelle, les aides puériculture, et les assistantes maternelles.

Question :

Help : Avez-vous des idées des salaires des métiers qui recrutent ? Par exemple dans les services à la personne.

Réponse :

 

Christophe Coriou : Je vous incite à visionner les films beautravail.org qui donnent des informations précises sur les salaires.

 

Samy Garbaa : Les services à la personne sont des métiers avec de forts besoins et de fortes difficultés aussi, car il peut y avoir des problèmes de mobilité et d'image du métier. Notamment dans les zones d'emploi de grande couronne, telles que le sud Seine-et-Marne, l'ouest des Yvelines et du Val-d'Oise.

 

Question :

Iris : Comment cela se passe-t-il si je souhaite changer de métier ? Mon entreprise peut-elle financer ma formation ?

Réponse :

 

Christophe Coriou : A compter du 1er janvier 2015, un compte personnel de formation(CPF) vous permettra d'engager une formation, notamment pour changer de métier ou pour évoluer professionnellement www.moncompteformation.gouv.fr.

Question :

Bertrand : Comment contacter les entreprises qui recrutent ?

Réponse :

 

Samy Garbaa : Pôle Emploi mène chaque année une campagne de contact des entreprises qui ont déclaré des besoins de recrutement à partir de l'enquête BMO (Besoin en main d'oeuvre). Grâce à cette campagne, Pôle Emploi collecte les offres en lien avec ces besoins et les diffuse sur son site http://www.pole-emploi.fr.

Pour précision, aujourd'hui Pôle Emploi diffuse également les offres d'autres partenaires, tels que l'APEC, Jobijoba, Keljob, Monster.

Question :

Antho : On cherche des informaticiens et pourtant, on entend qu'il y en a au chômage. Quid de cette profession ?

Réponse :

 

Christophe Coriou : L'informatique est un secteur qui évolue très rapidement. Qui aurait deviné il y a 15 ans que Data scientist serait un métier d'avenir ? La formation continue dans ce secteur est essentielle pour s'adapter à cet univers. En 2020, les recrutements dans ce secteur seront toujours importants.

Question :

Lili : Quels sont les métiers du numérique ? Est-ce que d'ici 2020, ce ne sera pas bouché ?

Réponse :

 

Samy Garbaa : Il y a une transformation structurelle de l'économie qui a vu la fin de certains métiers tels que ceux de l'imprimerie et l'émergence de nouveaux usages dans un certain nombre d'entreprises. De là à dire si ces nouveaux formats numériques seront pérennes et toujours utilisés dans 20 ans, c'est difficile de se prononcer car les technologies évoluent de manière très rapide, ainsi que les innovations.


Christophe Coriou : Le numérique impacte de nombreux métiers : émergence de l'e-santé ( vous êtes connecté avec votre médecin par exemple), la vente en ligne...

 

Question :

Betty : Est-ce que les métiers de l'hôpital recrutent (infirmière, aide-soignante) ?

Réponse :

 

Christophe Coriou : Oui, ce secteur recrute dans les établissements privés et aussi dans les établissements publics avec l'augmentation de la demande de soins en particulier pour les personnes âgées.

 

Samy Garbaa : Les besoins en terme de métiers médico-sociaux sont importants sur le domaine des métiers d'aide soignant, aide médico-sociale ou auxiliaire puériculture. La difficulté des structures de soins est de trouver du personnel qualifié, sachant que les formations nécessaires sont très longues.

Question :

Coconut : Quels sont les métiers qui recrutent le plus: les métiers à études longues, courtes ou moyennes?

Réponse :

 

Christophe Coriou : La longueur des études ne garantit pas l'emploi. De nombreux métiers sont accessibles avec des études courtes mais professionnalisantes. L'alternance est plébiscitée par les entreprises pour ces métiers.

 

Samy Garbaa : Quelle que soit la période, le diplôme protège. Il ne garantit pas d'accéder à un emploi à hauteur de ses ambitions de manière immédiate. Par contre, l'orientation vers des secteurs porteurs tels que le conseil, la banque, la finance, l'informatique et la recherche (notamment en Ile-de-France) permet une insertion professionnelle plus rapide et des possibilités d'évolution.

 

Page :12
Aller à la page suivante

Lettre d'info

Inscrivez-vous à la lettre d’info lesmetiers.net

titre-portlet-push chat-video

chat video les formations qui recrutent

Alerte Actualité du site!

Inscrivez-vous gratuitement à notre service d’alerte pour être prévenu par SMS des actualités du site lesmetiers.net (nouveau dossier, nouveau guide pratique…)