Tous les métiers et les formations initiales en île-de-France

Tous les métiers et les formations initiales en île-de-France

Olivier Janoueix

Responsable du Centre d’Information Europe Direct - Maison de l'Europe des Yvelines
Date de l'interview : 20/11/2014

Notre objectif est de rapprocher l’Europe de ses citoyens, de montrer qu’elle crée des opportunités pour eux mais que sans eux, l’Europe n’est rien.

Lieux d'écoute, d'échange et d'information, Les Maisons de l'Europe peuvent vous guider dans votre mobilité européenne.

Quelles sont les missions d'une Maison de l'Europe ?

Notre premier rôle est d'informer sur l'Europe, expliquer l'Union européenne, son fonctionnement,  ses politiques. On diffuse la documentation adéquate en fonction du sujet. On essaie de maintenir les citoyens au courant de l'actualité européenne via divers moyens (notamment les réseaux sociaux et notre site internet).

On sert de relais entre les citoyens et les institutions européennes en faisant remonter les attentes et remarques des citoyens. Il ne faut pas croire que l'UE ne nous entend pas. L'Union européenne a mis en place divers outils pour communiquer avec elle, à charge pour les citoyens de les utiliser.

On organise des événements variés (Fête de l'Europe, colloques, expositions…) plus ou moins grand public. Il faut arriver à montrer une image festive et joyeuse de l'Europe, bien loin de la morosité ambiante que peut véhiculer la bureaucratie européenne.

On est enfin un lieu d'écoute et d'échange. L'objectif est de montrer que l'Europe n'est pas si éloignée des citoyens qu'on peut le penser. De la nourriture en passant par les transports jusqu'à l'informatique, l'Europe est présente dans notre vie quotidienne et les citoyens ne le voient pas.

Notre objectif est de rapprocher l'Europe de ses citoyens, de montrer qu'elle crée des opportunités pour eux mais que sans eux, l'Europe n'est rien.

Vous faites partie du réseau EUNET. De quoi s'agit-il ?

EUNET est un réseau composé d'organisations non gouvernementales qui ont pour but d'informer, de sensibiliser et de faire progresser l'idée européenne. Ce réseau est composé d'une cinquantaine de  membres venant de 19 pays d'Europe.

L'objectif premier de ce réseau est l'échange de bonnes pratiques entre les différents membres du réseau. Il est parfois dur de se lancer la première fois dans un projet européen et EUNET (ainsi que ses membres) est là pour nous aider, nous conseiller.

Par ailleurs, EUNET est un réseau qui monte des projets via ses membres. En tant que membre du « Youth Committee » d'EUNET, la Maison de l'Europe participe à la définition et la mise en œuvre de plusieurs projets financés par EUNET.

Quels publics accueillez-vous ?

Tout le monde est le bienvenu à la Maison de l'Europe des Yvelines, même si nous accueillons en majorité des jeunes et des personnels du corps enseignant. Il ne faut pas avoir peur de franchir l'entrée d'une Maison de l'Europe... on n'en devient pas "eurobéat" pour autant ! Il ne faut pas avoir peur de demander quand on ne sait pas et une Maison de l'Europe est un des meilleurs interlocuteurs possible quand on a une question sur l'Europe.

Quelles informations et conseils peuvent trouver les jeunes dans votre Maison de l'Europe ?

Les renseignements qu'ils vont trouver dépendent surtout de leurs demandes : SVE, aide pour trouver un stage à l'étranger, les financements possibles, les démarches administratives à faire, aide à la rédaction de CV et de lettre de motivation, aide au montage de projet… On renseigne de manière très large.

Ils peuvent par ailleurs venir, consulter sur place et repartir avec la documentation adéquate en fonction de leur demande et nous poser des questions en direct. C'est à nous de nous adapter à la demande. Si on ne peut pas répondre sur le coup, à charge pour nous de faire les recherches ou de renvoyer vers la bonne personne.

Quelles actions mettez-vous en place à destination d'un public jeune ou en formation ?

Les actions dépendent surtout du public.

Pour les plus jeunes, on propose des ateliers ludiques et des jeux autour de l'Europe ; Il s'agit de les éveiller à l'Europe, leur faire découvrir les pays, les symboles, la culture…

On organise aussi assez souvent à la demande des professeurs des préparations culturelles pour des jeunes qui vont partir en stage à l'étranger. On leur décrit le pays dans lequel ils vont aller, on les familiarise avec la culture, leurs donnons quelques conseils pratiques pour leur faciliter la vie une fois sur place…

On profite aussi souvent que possible des actions que d'autres mettent en place afin de venir présenter les dispositifs de mobilité à l'international ou apporter un éclairage européen à cet événement.

Nous avons fait le choix de proposer un catalogue d'actions possibles que nous pouvons mettre en place. Cela peut aller de la conférence sur un thème précis à la diffusion d'un film thématique suivi d'un débat... L'avantage est que ça offre une certaine souplesse qui nous permet de nous adapter au public et à la demande.

Qu'est-ce que le bus "Europe Mobile" ?

Europe Mobile est un projet mis en place suite à un projet (Parlement des jeunes franco-germano-polonais) de la Maison de l'Europe des Yvelines. Lors de ce projet est venue l'idée de faire voyager des européens dans toute l'Europe afin d'aller à la rencontre des jeunes pour  leur expliquer de manière fun et ludique l'Union européenne.

Concrètement, chaque année, une vingtaine de jeunes européens sont sélectionnés et vont sillonner les établissements scolaires d'une région dans un bus aux couleurs du projet. Chaque jour, pendant plusieurs semaines, ils vont dans une école différente et vont présenter des ateliers sur des thèmes spécifiques (comment l'UE fonctionne, la citoyenneté européenne, la démocratie en Europe ou encore la diversité culturelle) aux élèves de ces écoles.

C'est une expérience humaine forte tant pour les jeunes européens (ils ne se connaissent pas et doivent travailler ensemble pendant plusieurs semaines) que pour les élèves (ils n'ont pas tous les jours la chance d'avoir de véritables européens qui se déplacent auprès d'eux).

En 2014, l'Ile de France accueillait le projet et nous coordonnions le projet pour la partie française.

Le lancement récent de Erasmus +, nouveau programme de mobilité européenne, a-t-il un impact sur vos activités /sur l'intérêt porté à la mobilité par les jeunes ?

Le nouveau programme Erasmus + a apporté son lot de nouveautés tant au niveau des participants finaux que des porteurs projets. Nous continuons dans ce cadre à être structure d'envoi pour le SVE (service volontaire européen) mais la nouvelle mouture des stages pour la formation professionnelle a rencontré énormément de critiques. Beaucoup de structures qui proposaient des stages pour les demandeurs d'emploi (comme la Maison de l'Europe) ont vu leurs projets stoppés du fait des nouveaux critères.

On a constaté une hausse significative du nombre de personnes qui souhaitaient connaître ce nouveau programme. De nombreuses personnes étaient inquiètes car elles avaient peur que la partie Erasmus ait pris le dessus sur tous les autres programmes composant l'ancien programme EFTLV (Education et formation tout au long de la vie). D'autres personnes sont venues demander des informations générales car c'était la première fois qu'elles entendaient parler de ce programme aux informations et souhaitaient en savoir plus.

Quels seront les temps forts de 2015 pour votre Maison de l'Europe ?

2015 sera une année bien chargée. Le Comité de jumelage de Saint-Germain-en-Laye (ville qui héberge la Maison de l'Europe) fêtera ses 40 ans et a organisé des manifestations tout au long de l'année auxquelles la Maison de l'Europe est étroitement associée.

On continuera à aider à organiser et à participer aux différentes Fêtes de l'Europe que les municipalités organisent. Nous allons aussi mettre l'accent sur l'Année européenne du développement.

On continuera à être présent sur les forums et salons pour promouvoir les dispositifs de mobilité. Aller à l'étranger n'est pas réservé qu'à une élite.

On verra aussi l'arrivée d'un nouveau site internet spécialement dédié aux activités du Centre d'Information Europe Direct situé au sein de la Maison de l'Europe des Yvelines.

De plus, la Maison de l'Europe des Yvelines va continuer a déposer des projets auprès des institutions européennes. Plusieurs projets d'ampleur sont en cours de montage et on espère pouvoir les mener à bien car on est dans une période où l'Europe a plus que jamais besoin de ses citoyens.

Propos recueillis par Sandrine Damie