Tous les métiers et les formations initiales en île-de-France

Tous les métiers et les formations initiales en île-de-France

  • Actu
  • Brèves
  • La vie étudiante vue par les étudiants

La vie étudiante vue par les étudiants

Pour la 24e année consécutive, l’OVE lance son concours national "La vie étudiante vue par les étudiants".


Le 26/12/2014

Le concours national annuel "La vie étudiante vue par les étudiants", organisé par l’Observatoire national de la vie étudiante (OVE), est destiné à encourager des recherches réalisées par des étudiants sur les conditions de vie des étudiants.

 

Il est ouvert aux étudiants de master (M1 et M2) et de doctorat de toutes disciplines, ayant soutenu avec succès un mémoire ou une thèse dont l’objet porte sur les conditions de vie des étudiants, quel que soit l’aspect étudié.

 

Le travail présenté doit être entièrement rédigé en français ou doit avoir fait l’objet d’une traduction en langue française. Le mémoire ou la thèse devra avoir été soutenu(e) au maximum 3 ans avant la date limite d’inscription au concours, soit après le 31 janvier 2012.

 

Comment participer ?

 

Le dossier complet doit comprendre : le formulaire d’inscription complété, un exemplaire du mémoire ou de la thèse, un résumé du mémoire ou de la thèse de (de 2500 à 3500 caractères espaces compris), la note ou la mention (le cas échéant) du jury de soutenance, et enfin le rapport du jury pour une thèse ou un avis du directeur d’études pour un mémoire. Tout dossier doit impérativement être envoyé en format électronique (communication.ove[a]cnous.fr) et peut également faire l’objet d’un envoi ou d’un dépôt en format papier auprès de l’OVE.

Depuis le 3 novembre 2014 et jusqu'au 31 janvier 2015, vous pouvez poser votre candidature !

 

Le concours récompensera les 3 meilleurs travaux !


Un jury composé d’experts dans le domaine de l’enseignement supérieur et, plus particulièrement, dans le champ de la vie étudiante est constitué. Les travaux sont évalués individuellement par au moins 2 rapporteurs au regard de critères tels que l’intérêt, la qualité et l’originalité du document présenté, du point de vue de la connaissance de la vie étudiante, de l’identification des facteurs favorables aux investissements studieux, des pistes ouvertes pour améliorer pratiquement les conditions de poursuite et de réussite d’études supérieures.

 

  • Prix Louis Gruel (1er prix) : 3 000 €
  • 2e prix : 1 500 €
  • 3e prix : 800 €

 

 

Si les délibérations du jury auront lieu en mars 2015, la cérémonie de remise des prix aura lieu en juin 2015.

 

Sandrine Damie