Tous les métiers et les formations initiales en île-de-France

Tous les métiers et les formations initiales en île-de-France

L'apprentissage avec un grand A

Se former sur le terrain tout en étant rémunéré est le socle de l'apprentissage. Pour relancer la signature des contrats d'apprentissage, le Gouvernement lance une vaste campagne d'information nationale "l'apprentissage, c'est votre avenir".


Le 21/11/2014

 

Depuis le 11 octobre, spots TV et pubs radio vous parlent d'apprentissage ! Et pour cause, l'Etat souhaite que 500 000 contrats d'apprentissage soient signés d'ici 2017. Alors que le dispositif connait un ralentissement du fait de la crise économique qui perdure ( - 8 % par rapport à 2013), relancer l'apprentissage, c'est relancer l'emploi des jeunes.

 

Des aides aux entreprises

 

Pour y parvenir, l'Etat déploie un plan de relance de l'apprentissage qui prévoit notamment de nouvelles aides à l'embauche à destination des entreprises venant s'ajouter aux exonérations de cotisations sociales ou de crédits d'impôt existants. Ce sont 200 millions d'euros supplémentaires qui sont dégagés pour soutenir le dispositif.

 

Ainsi pour inciter les entreprises, l'Etat prévoit une prime à l'embauche de 1 000 euros pour chaque contrat signé. Initialement réservée aux entreprises de moins de 50 salariés, la prime s'appliquera également aux entreprises de 250 salariés. Par ailleurs, la prime sera portée à 2 000 euros pour les TPE (moins de 11 salariés).

 

Bon à savoir : 55 % des contrats d'apprentissage sont signés au sein d'entreprises de moins de 9 salariés.... et 17 % dans des entreprises de plus de 250 salariés.

 

Par ailleurs, la Fonction publique d'Etat va aussi développer plus activement l'apprentissage dans ses effectifs avec un objectif de 10 000 apprentis d'ici 2017.

 

Une meilleure image auprès du grand public

 

Côté jeunes et famille, l'atout de l'apprentissage est la bonne insertion des diplômés. La campagne de communication est là pour le rappeler ! Aujourd'hui l'apprentissage couvre tous les niveaux de qualification du CAP à bac + 5. Dans les effectifs d'apprentis, un tiers prépare un diplôme supérieur à bac + 2.

 

A noter : L'application Affelnet pour s'inscrire en lycée évoluera afin d’intégrer l’accès aux formations en apprentissage. De même, l’intégration des formations en apprentissage sera généralisée dans le logiciel d’Admission post-bac.

 

Enfin avec 70 % des apprentis qui décrochent un CDI à l'issue de leur formation, l'apprentissage est aujourd'hui un des chemins les plus sûrs pour trouver un emploi. Qu'on se le dise !

 

Sandrine Damie