Tous les métiers et les formations initiales en île-de-France

Tous les métiers et les formations initiales en île-de-France

L'armée de l'air recrute en 2015

Comme chaque année, l'armée de l'air, fait part de ses besoins en recrutement. Tour d'horizon des carrières et métiers possibles dans les années à venir.


Le 14/11/2014

 

L'armée de l'air vient de lancer sa campagne annuelle d'affichage et de spots télé à travers la France pour promouvoir ses métiers : en 2015 et 2016, c'est 2 000 nouvelles recrues que l'armée de l'air souhaite recrute par an. Et en 2017, les besoins passeront à 3 000 nouveaux aviateurs.

 

Son slogan "Ici, toute une armée croit en vous" joue sur la proximité pour susciter quelques vocations. Et pour retenir les jeunes recrues dans ses effectifs, l'armée de l'air met en place des parrainages, développe les parcours individuels et la formation continue.

 

Quels sont les profils recherchés ?

 

L’armée de l’air recouvre une cinquantaine de métiers, quel que soit le niveau de formation, du CAP au bac + 5, parmi 3 catégories de personnels :

  • militaire technicien de l’air, accessible dès le niveau de la classe de 3e, avec plus de 20 spécialités : opérateur mécanicien, équipier pompier de l’air, agent du bâtiment, conducteur routier ou magasinier (40 % des recrutements) ;
  • sous-officier, accessible à partir du bac, avec plus de 30 spécialités : contrôleur aérien, fusilier commando, pompier de l’air, mécanicien, spécialiste des supports de télécommunication, secrétaire-gestionnaire RH ou infirmier diplômé d’Etat (50 % des recrutements) ;
  • officier, en recrutement externe, accessible à partir de bac + 3 pour les officiers sous contrat du personnel non navigant et dès le baccalauréat pour le personnel navigant ; sur concours ou sur titre pour les officiers de carrière, ou encore en interne depuis le corps des sous-officiers (10 % des recrutements).

 

Les profils de techniciens de l'air, de la sécurité protection (équipier fusilier commando, maître-chien) ou de la mécanique en environnement aéronautique sont particulièrement prisés tout comme ceux d'ingénieurs et de spécialistes en informatique.

 

Quelle place pour les femmes ?

 

L'armée de l'air est le corps le plus féminisé du ministère de la Défense avec 22 % de femmes dans ses effectifs. L'an passé, 400 femmes avaient postulé sur les offres vacantes.

 

Où s'adresser ?

 

40 bureaux air des Cirfa, Centres d'information et de recrutement des forces armées, attendent tous les jeunes souhaitant s'informer ou ouvrir un dossier de candidature.

 

En Ile-de-France, on compte 5 Cirfa : à Paris, Meaux, Saint-Denis, Cergy, Versailles.

 

Et dans les autres armées ?

 

La marine nationale a également besoin de techniciens que ce soit dans l'électrotechnique, la sécurité ou des postes de maoeuvriers : 3 500 jeunes de 17 à 29 ans devraient ainsi être recrutés dans l'année.

 

L'armée de terre compte le plus gros des troupes (115 000 militaires)... et des besoins ! En 2015, elle prévoit de recruter 10 000 militaires du CAP à bac + 5.

 

Sandrine Damie