Tous les métiers et les formations initiales en île-de-France

Tous les métiers et les formations initiales en île-de-France

Isabelle Baroillier

Conseillère insertion professionnelle à l'Université Paris-Sorbonne
Date de l'interview : 16/05/2014

En premier lieu, il s'agit d'apporter un appui individualisé à l'insertion professionnelle des étudiants de L1 jusqu'aux docteurs et jeunes diplômés.

Après avoir été contractuelle, Isabelle est désormais titulaire de son poste au sein du pôle Insertion professionnelle de Paris-Sorbonne. Elle évoque l'accompagnement des jeunes.

Quelles sont les missions d'un pôle d'insertion pro au sein d'une université ?
Les missions du Pôle insertion professionnelle au sein de l'Université Paris-Sorbonne sont nombreuses. En premier lieu, il s'agit d'apporter un appui individualisé à l'insertion professionnelle des étudiants de L1 jusqu'aux docteurs et jeunes diplômés. Ainsi nous organisons et animons des actions spécifiques visant à inciter les étudiants à gérer activement leur processus d'insertion professionnelle : dispositifs d'accompagnement, ateliers méthodologiques, rencontres et tables rondes, forums, etc.

Cela passe aussi par des actions de communication et d'information auprès des étudiants, des enseignants et du personnel de l'université. Nous réalisons une veille de l'évolution de l'emploi et des recrutements, développons et entretenons un réseau de relations avec des entreprises, recueillons des offres des stages et d'emplois et assurons leur diffusion !

Côté institutionnel, il faut toujours initier et consolider des partenariats avec des organismes, entreprises, des consultants pour développer l'apport des professionnels au sein des actions d'aide à l'insertion professionnelle.

Au sein de l'université, nous participons à l'ingénierie de formation et à l'ingénierie pédagogique auprès des enseignants sur les modules « construction du projet professionnel » en licence.

Nous initions et développons des réseaux d'anciens diplômés, afin d'une part de leur permettre de rester en liaison avec leur discipline et leur université, d'autre part de solliciter leurs témoignages et leur aide aux jeunes débutants.

Enfin, les enquêtes de notre observatoire de l'insertion professionnelle et des parcours sont diffusées aux professeurs et communiquées aux étudiants. Elles servent de repères dans nos entretiens, pour exemples, inspiration, ouverture du champ des possibles.

Quelles sont vos activités quotidiennes  ?
En fait, il n'y a pas de journée type, les activités étant très variées au vu de la large palette de nos missions. Je gère mes activités en fonction du flux et des priorités. Je propose des investigations en tenant compte à la fois de l'activité du service, des demandes individuelles estudiantines, des professeurs, des entreprises.

Je travaille aussi bien auprès des étudiants pour les informer et les accompagner dans leur insertion pro qu'auprès des entreprises pour développer les partenariats. En interne, je contribue à des modules toujours à destination des étudiants et des enseignants.

Entre autre, j'élabore des dispositifs, programmes d'accompagnement, visant à la connaissance et la mise en valeur des compétences des études de lettres et de sciences humaines. Je favorise les échanges de pratique entre conseillers, pilote et conduis des projets en équipe par exemple : Opération Phénix, dispositif ELSA.

J'assure une veille d'information et documentaire : j'aide à la conception des dossiers thématiques en lien avec les documentalistes ou de dossiers pédagogiques sur la recherche de stage ou d'emploi, par exemple « les métiers ouverts aux étudiants de lettres et de sciences humaines », « les métiers de la communication », « les métiers du développement durable », « les métiers du tourisme », « les métiers de l’économie sociale et solidaire », etc.

Je conçois et  je mets  en œuvre des actions en fonction des besoins repérés : tables rondes, salons, forums, coordonne et pilote une équipe de projets étudiants liée à ces actions. J'initie et j'entretiens des partenariats en équipe (Cité des métiers, Café de l'avenir, Airemploi, etc.).

Côté évaluation, j'élabore des grilles d'évaluation des actions (à chaud, à froid) afin d'améliorer la pédagogie, et d'adapter des actions aux demandes des étudiants. J'établis des statistiques sur la participation des étudiants aux différentes manifestations. Par ailleurs, j'élabore des supports de communication, j'établis une stratégie de diffusion (étudiants, enseignants, réseau interne/ externe) et en évalue l'impact.

Enfin, je participe à la logistique de toutes ses actions : réservation de salles, gestion du matériel, installation des équipements, recherches de nouvelles salles etc.

Quels services ou conseils peuvent particulièrement trouver les étudiants auprès de vous ?
J'accompagne les étudiants tout au long du parcours du L1 au Master 2 et les étudiants en situation de handicap (une autre conseillère : Master 2, jeunes diplômés, doctorants, docteurs), en conduisant des entretiens individuels allant du simple conseil lié à la recherche de stage et d'emploi jusqu'au bilan de parcours (entre 4 à 12 entretiens) en utilisant des méthodes actives à l'aide des méthodes d'accompagnement : Counseling d'emploi, ADVP (Activation du Développement Vocationnel et Personnel), ou des tests, exemple Test Performanse (Outil d'aide à l'évaluation des comportements et motivations en milieu professionnel).

J'informe et communique sur l'offre de formation de l'établissement. Je participe aussi aux journées portes ouvertes "licence-master".

Je recueille les attentes, analyse les besoins à travers les entretiens individuels menés auprès d'étudiants, et à travers des échanges auprès d'enseignants.

Je conçois, réalise et co-anime des ateliers collectifs sur la thématique de la recherche de stage et d'emploi (7 thèmes différents, exemple « transition vers la vie professionnelle », « préparation des entretiens », « construction du CV, de la lettre de motivation »). Je coordonne et pilote en équipe les intervenants R.H. animant des collectifs complémentaires

En quoi consiste le dispositif ELSA développé au sein de votre université ?
Ce dispositif en alternance a été créé par Vincent Merle au sein du Cnam. Ouvert aux étudiants de lettres et de sciences humaines afin d'accéder à des missions cadres dans des  entreprises ; il perdure aujourd'hui dans le secteur des assurances.

Les  postes accessibles sont variés au sein de 5 familles de métiers : Marketing stratégique opérationnel et réseau ; Gestion des contrats ou prestations ; Gestion et maîtrise des risques ; Organisation qualité ; Pilotage gouvernance.

Voici deux exemples de missions exercées par les étudiants de Paris-Sorbonne : un ancien d'Histoire médiévale est chargé de coordination de projet chez Unéo (mutuelle santé-défense), une ancienne d'études hispaniques est assistante marketing-communication (Suravenir).

Quelles sont les actions spécifiques pour les étudiants en situation de handicap dans votre université ?
Nous menons des entretiens individuels. Nous leur proposons une liste de diffusion avec des offres de stage et d'emploi spécifiques. Nous réalisons des fiche ressources structures-conseils-stages-emplois spécifiques qui sont mises à leur disposition. Enfin le dispositif "Jobinlive" accessible avec webcam de chez soi sur le compte Sorbonne offre la possibilité de simulations d'entretiens à distance, de création de CV vidéo, de diffusion de candidatures.

Propos recueillis par Sandrine Damie