Tous les métiers et les formations initiales en île-de-France

Tous les métiers et les formations initiales en île-de-France

  • Actu
  • Brèves
  • Les métiers de l'ESS vus par les jeunes

Les métiers de l'ESS vus par les jeunes

Le programme Jeun'ESS a présenté les résultats de l'étude Avise-Cesod sur la perception de l'emploi dans l'économie sociale et solidaire par les jeunes.


Le 09/05/2014

 

Menée en complémentarité des travaux réalisés par le CNCRES et l'UDES, l'étude "Perception des jeunes sur l'emploi dans l'économie sociale et solidaire" a été effectuée par questionnaire en ligne et entretiens téléphoniques. Elle a recueilli l'avis de plus de 500 jeunes entre fin 2013 et début 2014. Son objectif principal était de connaître les attentes et la perception que les jeunes ont de l'emploi en général et de l'ESS en particulier.

 

 

En considérant la thématique de l'emploi de façon globale, les attentes des jeunes sont :

  • avoir un emploi stable ;
  • faire quelque chose d'utile pour la société ;
  • être autonome financièrement.

 

Quelle connaissance de l'ESS ?

 

Un quart des jeunes avouent ne pas connaître du tout l'économie sociale et solidaire... et 25 % disent connaître l'ESS sans pour autant savoir ce dont il s'agit précisément. Il reste tout de même 50 % des jeunes qui savent ce que cela recouvre !

 

L'étude révèle une méconnaissance dans l'ESS, notamment chez les moins diplômés. Ainsi, seuls 8 % des jeunes diplômés d'un bac + 5 répondent ne pas du tout connaître l'ESS tandis qu'ils sont 60 % parmi ceux sans diplôme.

 

De nombreuses jeunes interrogés n'ont pas été en mesure d'identifier les domaines d'activités proposant des emplois dans l'ESS. "L'action et l'intervention sociale" constitue une exception, il reste le secteur le plus connu de tous et est cité par 82 % des répondants. Mais l'environnement, le développement durable, l'assainissement, la santé, les arts, spectacles et activités culturelles sont évoqués par un peu plus de la moitié des jeunes seulement. Parmi les moins connus, on retrouve des secteurs que les jeunes associent moins spontanément aux termes "social" et "solidaire" : l'immobilier, l'administration publique, l'industrie et construction, les transports, les banques et assurances.

 

Une vision idéalisée de l'emploi dans l'ESS ?

 

Plus de 89 % des jeunes interrogés pensent que travailler dans l'ESS permet de "se sentir utile pour la société". Ils ne sont que 56 % à penser cela pour le secteur public et 24 % pour le secteur privé marchand.

 

Ils décrivent des conditions de travail "humaines", "moins hiérarchisées" , et avec une certaine "polyvalence" . Les jeunes interrogés soulignent également leur implication dans les structures de l'ESS, saluant une gouvernance démocratique.

 

Cette vision des jeunes est confirmée par ceux qui travaillent déjà dans l'ESS : 85 % se disent satisfaits de leur emploi, davantage que ceux du public ou du privé marchand (73 %). Les jeunes salariés de l'ESS interrogés apprécient particulièrement d'être informés des évolutions de la structure et comprennent ainsi les enjeux et les intérêts des missions de chacun.

 

Les jeunes salariés dans l'ESS considèrent pouvoir être force de proposition. Pour eux, place à l'initiative dans le cadre de leur travail ! D'ailleurs, près de 52 % indiquent qu'ils n'auraient pas postulé si l'emploi n'était pas dans ce secteur. Il y a donc pour ces jeunes une orientation consciente vers l'ESS.

 

Seul bémol : seuls 42 % des jeunes pensent que l'ESS permet d'évoluer professionnellement  contre 76  % dans le secteur privé marchand. L'ESS est perçue comme un secteur moins stable, qui permet moins de bien gagner sa vie (en comparaison avec le public et surtout le privé marchand).

 

 

Pour découvrir les formations et métiers possibles dans le secteur de l'ESS, consultez notre dossier consacré aux métiers de l'ESS

 

Sandrine Damie