Tous les métiers et les formations initiales en île-de-France

Tous les métiers et les formations initiales en île-de-France

Une seconde chance, c'est possible !

Il arrive parfois que l'on interrompe ses études trop tôt ou sans diplôme. Pour guider les jeunes souhaitant reprendre le chemin d'une formation ou de l'emploi, l'Onisep propose un site dédié à "ma seconde chance".


Le 23/04/2014

 

En 2014, on estime que près de 156 000 jeunes sont en situation de décrochage scolaire en France. Plus de la moitié sont issus du lycée professionnel. Chaque année près de 33 000 franciliens sortent du système scolaire sans diplôme.

 

Le Président de la République a fixé l'objectif de diviser par 2 au cours de la mandature le nombre de décrocheurs. Il cherche à développer une approche globale pour lutter contre le décrochage : en donnant la priorité au primaire, en offrant du meilleur temps scolaire aux élèves, en aménageant les programmes pour des apprentissages progressifs, etc.

 

Pour mener à bien cette mission, le ministère de l'Education nationale a mis en place un dispositif "Formation-qualification-emploi" (FOQUALE) depuis décembre 2012. Il vise à faire revenir dans un parcours de formation qualifiante 20 000 jeunes ayant décroché, dans le courant l'année 2013. On compte aujourd'hui 360 plateformes pour ce dispositif.

 

Qui sont les décrocheurs ?

 

Les décrocheurs sont les élèves de 16 à 25 ans qui quittent le système de formation initiale sans avoir obtenu de diplôme professionnel ni le baccalauréat. Le risque de chômage est aujourd'hui 2 fois plus important pour les jeunes sans diplôme que pour ceux qui ont le baccalauréat ou un titre équivalent.

 

Quelles solutions pour trouver le chemin de l'emploi ?

 

Si vous avez quitté l'école avant la fin de vos études et vous souhaitez reprendre une formation et trouver un emploi, "ma seconde chance" est un site fait pour vous !  Afin d'accompagner au mieux les jeunes "décrocheurs", ce site offre un service de géolocalisation des solutions de formation pour les jeunes sortis de l'école sans qualification, ainsi qu'une plateforme de "tchat" anonyme.

 

"Ma seconde chance" est un dispositif constitué d'un site web et d'une application mobile. Ce service est proposé par l'Onisep, organisme sous tutelle du ministère.

 

Quel est le 1er bilan de ces actions ?

 

En 2013, 23 000 décrocheurs ont été de nouveau en formation initiale ou en Service civique : 20 000 de retour en formation initiale diplômante et 3 000 effectuent un service civique.

 

Il faut y ajouter 11 000 jeunes décrocheurs qui bénéficient actuellement d'un parcours de retour en formation accompagné par la Mission de lutte contre le décrochage scolaire (MLDS, anciennement MGI, mission générale d'insertion). Ces jeunes bénéficient soit de préparations spécifiques au bac ou au diplôme qu'ils n'ont pas obtenu, soit de stages de remotivation pour un retour en formation, soit d'un accompagnement pour une insertion professionnelle.

 

Pour 2014, l'objectif est de permettre à 25 000 jeunes de trouver leur voie !

 

Sandrine Damie