Tous les métiers et les formations initiales en île-de-France

Tous les métiers et les formations initiales en île-de-France

Patricia Faria

Social Média Guidelines Dassault Systèmes
Date de l'interview : 28/11/2013

Je travaille actuellement sur un projet qui vise à sensibiliser les salariés aux médias sociaux pour les encourager à les intégrer au coeur même de leur stratégie personnelle et professionnelle.

A 22 ans, Patricia Faria a déjà une bonne pratique professionnelle des médias sociaux, grâce à ses formations en alternance. Elle évoque son parcours et ses motivations.

Vous avez débuté vos études par un BTS Vente et production touristique puis vous vous êtes réorientée vers une licence pro Marketing et commerce sur Internet. Qu'est-ce qui a motivé ce changement de cap ? 

Le tourisme a été bouleversé par l'arrivée et l'émergence du web. Dès ce BTS et mon immersion dans le monde du voyage, j'ai été sensibilisée à l'importance de ce nouveau canal et aux opportunités qu'il présente. J'ai par exemple travaillé sur des newletters et la création d'un site internet pour promouvoir une destination. Après mon BTS, j'ai donc décidé de me spécialiser entièrement dans l'e-business, ce qui m'a permis d'allier mon métier avec ma passion pour les nouvelles technologies.

Vous aviez fait le choix de vous former en alternance dès le BTS. Pourquoi ? 

Selon moi, l'alternance est le parfait moyen pour allier théorie et pratique. C'est la possibilité de mettre en pratique de façon concrète les enseignements appris en cours. Il y a bien évidemment les avantages financiers puisque l'entreprise finance ma formation et me verse un salaire, ce qui me permet de gagner en autonomie.
Mais c'est surtout un choix stratégique. Le monde du travail est de plus en plus difficile et posséder 5 ans d'expériences professionnelles en étant tout juste diplômée est une véritable valeur ajoutée par rapport aux autres candidats.

Vous préparez cette année un master e-business à l'IESEG. Quel est le rythme de votre alternance entreprise/formation ? 

A l'IESEG, le rythme d'alternance est de 3 semaines en entreprise et 1 semaine en formation. C'est idéal pour suivre les projets qui me sont confiés et être pleinement intégrée dans mon entreprise.

Sur le temps chez l'employeur, vous faites partie de la stratégie Social Media. Quelles sont vos activités au quotidien ? 

Je travaille actuellement sur un projet qui vise à sensibiliser les salariés aux médias sociaux : aussi bien pour leur vie personnelle (importance de protéger ses données, ce qui est public et privé, etc.) que professionnelle pour les encourager à intégrer les médias sociaux au coeur même de leur stratégie. Cette problématique est devenue fondamentale à l'heure où ce qui relève du privé et du professionnel a tendance à se confondre.

Je travaille aussi bien sur les aspects stratégiques qu'opérationnels du projet : définir les lignes directrices, développer les différentes applications, assurer la collaboration avec tous les services concernés (RH, formation, développement web,...), communiquer sur le projet,... 

Qui prend le relais quand vous êtes en formation ? 

Je peux compter sur mon responsable, au poste de Social Media Manager. C'est également mon maître d'apprentissage. Il est toujours présent pour me guider et valider les différentes étapes de ma mission, tout en me laissant une grande autonomie. Il assure le suivi du projet et prend donc le relai lorsque je suis à l'école. Nous avons une relation de confiance qui nous permet de travailler dans d'excellentes conditions. J'apprécie tout particulièrement son management participatif qui m'accorde une réelle place au sein de l'équipe.

Quels sont, pour vous, les bénéfices d'une formation en apprentissage ?

L'apprentissage m'a permis d'être opérationnelle beaucoup plus rapidement qu'une formation classique puisque je suis pleinement immergée dans le monde de l'entreprise. Au delà de l'apprentissage de mon métier en soi (travailler sur les outils spécifiques, mieux connaître ma cible...), j'intègre également des grandes valeurs qui sont présentes tout au long d'une carrière quelle que soit l'entreprise (esprit d'équipe, conscience professionnelle, gestion d'un budget, etc.).

Et les pièges à éviter ?

L'apprentissage demande une excellente organisation ! La charge de travail est décuplée. Il faut donc savoir faire quelques concessions et accepter d'avoir des devoirs après une journée de travail. Il faut aussi trouver des solutions pour assurer le suivi de son travail lorsque l'on est à l'école, sans surcharger ses collègues ou accumuler du retard.

Propos recueillis par Sandrine Damie

Pour plus d'informations :

LinkedIn : http://www.linkedin.com/in/patriciafaria

Viadeo : http://www.viadeo.com/fr/profile/patriciafaria

Twitter : https://twitter.com/_patriciafaria_