Tous les métiers et les formations initiales en île-de-France

Tous les métiers et les formations initiales en île-de-France

  • Actu
  • Brèves
  • 18 000 « emplois d’avenir professeur » recrutés sur 3 ans

18 000 « emplois d’avenir professeur » recrutés sur 3 ans

Vous êtes boursier de l’enseignement supérieur ? Vous projetez de devenir enseignant ? L’éducation Nationale vous propose un « emploi d’avenir professeur » vous permettant à la fois de bénéficier d’un parcours de professionnalisation et de financer vos études.


Le 12/12/2013

 

Pour s'attaquer au chômage des 16-25 ans, le gouvernement a annoncé, fin octobre 2012, la création de 100 000 emplois d'avenir dès 2013. Ces emplois s’adressent prioritairement aux jeunes pas ou peu qualifiés et aux bacheliers issus de zones urbaines sensibles, ainsi qu’aux diplômés bac + 2 qui souhaitent devenir enseignants.

 

Les emplois d’avenir professeur (« EAP »)  visent à faciliter l’insertion professionnelle des jeunes dans les métiers de l’enseignement en permettant à des étudiants boursiers d’exercer pendant leurs études des fonctions dans les écoles, collèges et lycées, tout en bénéficiant d’une entrée progressive dans le métier.

 

L’étudiant bénéficiaire d’un EAP interviendra en appui du projet d’école ou du projet d’établissement en exerçant des missions éducatives qui varieront en fonction de son niveau d’études et du degré d’enseignement. Il sera épaulé par un tuteur, désigné par l'établissement scolaire. Il effectuera des missions semblables à celles d'un assistant d'éducation, d'un assistant pédagogique ou d'un auxiliaire de vie scolaire et pourra être associé aux activités de certains enseignants en fonction de son parcours.

 

Son temps de travail de référence sera fixé à 12 heures hebdomadaires en moyenne, avec des aménagements possibles en fonction du calendrier universitaire et des contraintes liées aux concours.

 

L’étudiant percevra  une rémunération de 402 € nets mensuels. Celle-ci pourra être complétée par une bourse de service public attribuée par le recteur d’académie aux étudiants qui s’engagent à se présenter aux concours de recrutement d’enseignants (217 € par mois  pour l’année 2012-2013). Le revenu mensuel moyen de l’étudiant « emploi d’avenir professeur », incluant la rémunération, la bourse de service public et la bourse enseignement supérieur (variable sur critères sociaux), devrait donc s'élever en moyenne à 900 €.

 

En 2013, 4 000 jeunes ont été recrutés par l'intermédiaire de ce dispositif, dont 46,6 % dans le premier degré et 53,4 % dans le second degré. Au total, l'Education nationale doit recruter 18 000 EAP d'ici à 2015.

 

Pour pouvoir candidater, vous devez remplir les conditions suivantes :

  • être étudiant(e) en licence 2 (principal public cible), en licence 3 ou en master 1 ;
  • être boursier(e) de l’enseignement supérieur ;
  • être âgé(e) de moins de 25 ans (ou moins de 30 ans si vous êtes reconnu(e) en situation de handicap) ;
  •  vous destiner aux métiers de l’enseignement.

Parmi les jeunes répondant à ces conditions, sont prioritaires ceux qui effectuent leurs études dans certaines discplines (allemand, anglais, lettres, mathématiques), dans certaines régions, dont l'Ile-de-France, et qui sont issus de zone urbaine sensible ou de de revitalisation rurale.

 

Zoom sur l'Ile-de-France
L'académie de Paris crée 233 EAP dont 93 implantés dans des écoles du 1er degré (école) et 140 dans des établissements du second degré (collèges et lycées) pour les disciplines suivantes : mathématiques, lettres, anglais et allemand. De son côté, l'académie de Créteil recrute 501 EAP pour le 1er degré et 60 pour le 2nd degré. Dans l'académie de Versailles, la majorité des EAP proposés concerne le 1er degré.

 

Les candidats intéressés peuvent  télécharger le dossier d’inscription sur le site de l’académie dont ils dépendent.
En pratique, vous devez retirer un dossier de candidature auprès de l'établissement dans lequel vous efectuez ses études, ou du rectorat, ou de la direction des services départementaux de l'Education Nationale (ex-inspection académique). Une commission administrative présidée par le recteur d'académie établit la liste des candidats retenus, en tenant compte de vos résultats universitaires.

 

Pour plus d’informations sur les emplois d’avenir professeur, rendez-vous sur le site du ministère de l’Education nationale.

 

Annie Poullalié