Tous les métiers et les formations initiales en île-de-France

Tous les métiers et les formations initiales en île-de-France

  • Actu
  • Brèves
  • En lien avec le Salon du livre, découvrez une étude régionale sur le secteur du livre

En lien avec le Salon du livre, découvrez une étude régionale sur le secteur du livre

A l'occasion du Salon du livre, la région Ile-de-France a demandé à l'INSEE, au MOTif et à l'IAU une étude sur le secteur du livre et l'emploi francilien dans cette filière.


Le 26/03/2013

 

Dans sa « note rapide » publiée en mars 2013, l’Institut d’aménagement et d’urbanisme d’Ile-de-France (IAU Id), qui a travaillé en partenariat avec l’Observatoire du livre et de l’écrit en Ile-de-France (le Motif) et l’Insee Ile-de-France, confirme la position stratégique de la région Ile-de-France (IDF) dans le domaine du livre.

 

Avec 1, 9 milliard d’euros, le secteur du livre pèse en Ile-de-France pour 44 % du chiffre d'affaires total de ce domaine en France.


Regroupant les différents métiers tels qu'édition, imprimerie, reliure et librairie, le secteur du livre est majoritairement représenté en IDF : plus de30 000 emplois soit près de 30 % des emplois nationaux. En élargissant le périmètre à d’autres activités et professions du livre, comme le pré-presse (par ex. le maquettage), on atteint 55 700 emplois. Ces dernières années (entre 2004 et 2009), le secteur a néanmoins perdu en IDF plus de 20 % de ses salariés.

 

A elle seule, l'édition est particulièrement concentrée dans la région IDF avec 80 % des emplois nationaux et 65 % du chiffre d'affaires français. Près de 20 % des maisons d’édition françaises sont ainsi présentes en IDF, majoritairement à Paris.

Dans l'édition et la librairie, les travailleurs indépendants sont très présents et les femmes surreprésentées. Ces métiers sont principalement concentrés dans les coeurs d'agglomération.

Paris compte plus de 16 librairies pour 100 000 habitants, alors que le Val-d’Oise et la Seine-Saint-Denis, n’en possèdent qu’une pour le même nombre d’habitants.

 

Dans l'imprimerie et la reliure, plus excentrées, les ouvriers sont particulièrement nombreux.

 

Les établissements du livre sont en majorité de très petite taille : 60 % des établissements n'emploient aucun salarié, et 33% ont moins de 10 salariés.

 

Avec les nouveaux besoins liés au numérique, une réorganisation du tissu productif est en cours.

 

Annie Poullalié

 

Télécharger la note rapide.