Tous les métiers et les formations initiales en île-de-France

Tous les métiers et les formations initiales en île-de-France

  • Actu
  • Brèves
  • Le niveau en langues étrangères des élèves français peut encore progresser !

Le niveau en langues étrangères des élèves français peut encore progresser !

Une toute récente "Etude européenne sur les compétences linguistiques", menée à l'initiative de la Commission européenne auprès de 54 000 lycéens répartis sur 1 200 établissements à travers 14 pays, dévoile le mauvais classement des écoliers français...


25/07/2012

 

La Commission européenne souhaite depuis longtemps améliorer la maîtrise des compétences linguistiques dès le plus jeune âge et établir des critères d’évaluation fiables.

 

En 2005, elle a ainsi créé l'indicateur européen des compétences linguistiques et démarré une enquête européenne de grande envergure sur les compétences linguistiques.



Une fois la méthodologie choisie, une enquête approfondie consacrée aux compétences linguistiques des lycéens européens s'est déroulée de février à mars 2011.


Disponible sur le site de la Commission européenne (uniquement en anglais !), le rapport final de l’enquête sur les compétences linguistiques dirigée par l'University of Cambridge ESOL Examinations (Cambridge ESOL) est paru le 21 juin dernier.

 

Dans chacun des 14 pays participants (Angleterre, Belgique, Espagne, Grèce, Pays-Bas, Portugal, Croatie, Slovénie, Suède....), un échantillon représentatif d’élèves ayant accompli le 1er degré de l’enseignement 2daire a été sélectionné de manière à représenter l’ensemble de la population scolaire.
Environ 1 500 élèves de 14 à 18 ans ont ainsi passé les tests dans les 2 langues étrangères les plus fréquemment étudiées (allemand, anglais, espagnol, français et italien).

 

Les élèves ont également rempli un questionnaire sur leur apprentissage des langues et sur leur environnement socioculturel, ce qui a permis d’obtenir des informations sur la manière dont les variables démographiques, sociales, économiques et éducatives affectent les compétences linguistiques..

 

Cette étude majeure confiée au groupe langue du consortium SurveyLang, spécialisé dans l'évaluation linguistique, a permis d'évaluer les compétences des élèves en compréhension orale et écrit, ainsi qu’en production écrite à l'aide des échelles établies par le Cadre européen commun de référence pour les langues (CECRL).


L'étude vise à fournir aux pays européens participants des données comparables sur :

- les taux de réussite des lycéens de chaque pays participant ;

- les compétences en langues étrangères ;

- les bonnes pratiques dans le domaine de l’enseignement des langues ;

- les progrès déjà accomplis....


Elle fournit également des initiatives positives telles que : 

- l'importance d'un apprentissage précoce en langue ;
- la confrontation directe avec la langue hors du cadre scolaire à travers les films, la musique, les voyages...


Enfin l'étude souligne que les élèves apprenant l'anglais atteignent un niveau de compétences linguistiques supérieur à celui obtenu dans les autres langues, et que les niveaux d'enseignement en langues étrangères et de formation des enseignants restent globalement satisfaisants....

L'Europe doit cependant encore améliorer de manière significative ses niveaux en langues étrangères.
Car s'il existe de belles réussites, trop d'élèves ne reçoivent toujours pas les compétences nécessaires à un bon apprentissage des langues... L'enseignement doit en effet accorder une place plus importante aux compétences en communication pour ne pas rester une matière uniquement académique et théorique (axée sur la grammaire, le vocabulaire et la prononciation...).

 

L'étude confirme également des écarts de niveaux importants à travers l'Europe. Ainsi en France, la performance globale des élèves est en dessous de la moyenne par rapport aux autres pays. Néanmoins,une nette amélioration des résultats parmi les candidats qui passent les certifications de Cambridge ESOL est, chaque année, régulièrement constatée, ce qui est très encourageant !

 

En conclusion, cette étude européenne sur les compétences linguistiques permet de fournir un outil utile aux gouvernements européens pour les aider à développer des politiques d'apprentissage linguistique  plus efficaces et permettant d’améliorer les normes au niveau national.

 

Annie Poullalié