Tous les métiers et les formations initiales en île-de-France

Tous les métiers et les formations initiales en île-de-France

domaine

Les formations qui recrutent en Ile-de-France

Domaines : CAP / BEP ou équivalent, Formations, Seconde, Première, Bac ou équivalent, Bac + 2, Autres formations
Juillet 2012
Voir le dossier complet

Les formations du bois et de l'ameublement

Les industries du bois et du papier ont un faible poids en Ile-de-France où elle ne représente que 1,8 % de l'effectif total de l’industrie francilienne.

La création de charpentes, panneaux et objets divers en bois sont les principales activités présentes en Ile-de-France. L’engouement pour la maison à ossature bois booste l’activité des entreprises de charpentes et de panneaux liés à la construction.

Coté ameublement, la situation est plus contrastée. Confrontés à la mondialisation des échanges et à la concurrence d'autres matériaux, les artisans voient leur chiffre d’affaires reculer. Les PME tirent mieux leur épingle du jeu, notamment celles qui sont tournées vers la fabrication de cuisines sur mesure ou de mobilier de bureau.

Chaque année, quelque 1 600 jeunes franciliens intègrent une formation initiale dans le domaine du bois. L'offre de formation s'articule principalement autour des CAP et des bacs pro. Les titulaires de CAP s'insèrent plus facilement que les autres diplômés.

Niveau CAP : CAP menuisier fabricant de menuiserie, mobilier et agencement (2 ans, sous statut scolaire ou en apprentissage)

Le CAP menuisier fabricant de menuiserie, mobilier et agencement se prépare en 2 après la classe de 3e, en lycée professionnel ou en CFA.

En Ile-de-France, 29 établissements (lycées professionnels, CFA et EREA) assurent cette formation dont 12 vous offrent la possibilité de vous former en apprentissage. A la rentrée 2011, 473 jeunes franciliens sont entrés en 1ère année de CAP menuisier fabricant de menuiserie, mobilier et agencement, dont 61 % sous statut scolaire. Cette formation est peu demandée par les élèves et le taux d'abandon en 1ère année est élevé, notamment au lycée (plus d'1 élève sur 4).

Conditions d’accès

L’admission en lycée professionnel
se fait sur dossier scolaire et après avis du conseil de classe de 3e, via la procédure d’affectation automatisée Affelnet.

L’admission en CFA se fait sur dossier scolaire et, pour certains établissements, sur entretien de motivation. Vous devez vous inscrire directement auprès du CFA qui vous intéresse.

Bon à savoir : pour vous inscrire en CFA, vous devez avoir 16 ans révolus (15 ans sous certaines conditions) et avoir trouvé l’entreprise qui vous prendra en apprentissage.

Contenu de la formation

L'ensemble de la formation se déroule sur 2 ans, répartis entre enseignements théoriques et formation pratique (en lycée pro : 14 semaines de stage au total ; en CFA, alternance entre cours et périodes en entreprise).

Au programme, des enseignements généraux (français, histoire-géographie, mathématiques, langue vivante, vie sociale et professionnelle, arts appliqués, EPS) et des enseignements professionnels (analyse d’une situation professionnelle, fabrication d’un ouvrage de menuiserie, technologie).

Insertion professionnelle

Le titulaire du CAP menuisier fabricant de menuiserie, mobilier et agencement travaille le plus souvent comme menuisier, menuisier-agenceur ou agent de production industrielle de mobilier et de menuiserie au sein d'une entreprise de menuiserie, d'agencement ou de production de mobilier.

Fabrication de charpentes et de panneaux destinés au bâtiment, production de meubles et d'objets divers en bois sont les principales activités du travail du bois en Ile-de-France. La filière bois francilienne regroupe environ 900 entreprises et 7 000 salariés. Même si le CAP menuisier fabricant de menuiserie, mobilier et agencement accueille des effectifs importants, il correspond à une demande économique et ses diplômés, apprentis en tête, n'ont pas de difficulté d'insertion.

Bon à savoir

Si le CAP menuisier fabricant de menuiserie, mobilier et agencement permet un accès direct à l’emploi, une poursuite d'études est envisageable, notamment pour préparer un autre CAP (CAP arts du bois, CAP ébéniste, etc.), une mention complémentaire (MC plaquiste) ou un bac pro (bac pro technicien constructeur bois, bac pro technicien de fabrication bois et matériaux associés, bac pro technicien menuisier-agenceur, etc.)

Niveau bac : bac pro technicien menuisier agenceur (3 ans, sous statut scolaire ou en apprentissage)

Le bac pro technicien menuisier agenceur (TMA) se prépare en 3 ans après la classe de 3e, en lycée professionnel ou en CFA.

Sous certaines conditions peuvent être admis directement en première année de ce bac pro les élèves titulaires d’un CAP industriel, ainsi que les élèves de classe de 1re STI2D dans certaines spécialités. La durée de la formation est alors réduite à 2 ans.

En Ile-de-France, 22 établissements (lycées professionnels et CFA) préparent au bac pro TMA, dont 3 vous offrent la possibilité de vous former en apprentissage. A la rentrée 2010, 429 jeunes franciliens ont intégré cette formation, presque exclusivement des garçons. Les places vacantes sont plus nombreuses en apprentissage, les jeunes rencontrant des difficultés à trouver un employeur.

Conditions d’accès

L’admission en lycée professionnel se fait sur dossier scolaire et après avis du conseil de classe de 3e, via la procédure d’affectation automatisée Affelnet. Si vous êtes en terminale de CAP, vous devez remplir un dossier spécifique.

L’admission en CFA se fait sur dossier scolaire et, pour certains établissements, sur entretien de motivation. Vous devez vous inscrire directement auprès du CFA qui vous intéresse.

Bon à savoir : pour vous inscrire en CFA, vous devez avoir 16 ans révolus (15 ans sous certaines conditions) et avoir trouvé l’entreprise qui vous prendra en apprentissage.

Contenu de la formation

L'ensemble de la formation se déroule sur 3 ans, répartis entre enseignements théoriques et formation pratique (en lycée pro : 16 à 20 semaines en entreprise au total ; en CFA, alternance entre cours et périodes en entreprise).

Au programme, des enseignements généraux (français, mathématiques et sciences physiques, anglais, histoire-géographie et éducation civique, arts appliqués et culture artistique, EPS, prévention, santé et environnement) et des enseignements professionnels (travaux pratiques, technologie, dessin de construction, économie et gestion).

Insertion professionnelle

Le titulaire du bac pro TMA intervient en atelier et sur chantier pour fabriquer et mettre en oeuvre différents ouvrages de menuiserie extérieure et intérieure ainsi que des aménagements (décoration) de pièce, bureau, cuisine, salle de bains, magasin, salle d’exposition, lieux de réunion… Il travaille le plus souvent comme technicien-menuisier ou menuisier-agenceur.

Fabrication de charpentes et de panneaux destinés au bâtiment, production de meubles et d'objets divers en bois sont les principales activités du travail du bois en Ile-de-France. La fillière bois francilienne regroupe environ 900 entreprises et 7 000 salariés. Le bac pro technicien menuisier agenceur répond aux besoins des entreprises tant au niveau de l’expertise technique sur chantier que de l’encadrement.

Bon à savoir

Si le bac pro TMA permet un accès direct à l’emploi, une poursuite d'études est envisageable, notamment en BTS agencement de l'environnement architectural, BTS aménagement finition ou BTS systèmes constructifs bois et habitat.