Tous les métiers et les formations initiales en île-de-France

Tous les métiers et les formations initiales en île-de-France

  • Actu
  • Brèves
  • Une étude dévoile le ressenti des étudiants

Une étude dévoile le ressenti des étudiants

Publiée fin mai, l’étude BVA- Sodexo « Conditions de vie et attentes des étudiants » témoigne du quotidien et des espoirs des étudiants. En s’appuyant sur les résultats de cette enquête, Sodexo souhaite mieux accompagner l'université de demain.


31/05/2012

 

Menée en janvier 2012 auprès d’un échantillon représentatif de plus de 3 000 étudiants français, l’étude BVA- Sodexo aborde tous les aspects de la vie estudiantine au travers de nombreuses questions, portant sur :
- le choix de l’ établissement ;
- le financement des études ;
- le logement ;
- les loisirs ;
- la vie sur le campus ;
- le moral.


Les résultats de cette étude montrent que l’ensemble des étudiants ne demandent qu’à vivre mieux sur leur campus et à saisir toute occasion de liens avec le monde professionnel.

Un lieu d’études satisfaisant, mais...

Si 78 % des étudiants se disent satisfaits de leur établissement, c’est sans réel enthousiasme puisque seulement 16 % d’entre eux le sont tout à fait.
Les critères de choix d’un établissement sont avant tout sa réputation (42 %) et plus encore sa proximité avec le domicile des parents (45 %).
Si les étudiants se disent majoritairement satisfaits des relations avec les enseignants et des infrastructures pédagogiques de leur établissement, les résultats concernant les services de santé, l’information sur la vie de l’établissement, les équipements sportifs, la disponibilité du personnel administratif apparaissent en revanche beaucoup plus mitigés.
Le taux d’insatisfaction relatif aux activités et aux équipements culturels est le plus bas (environ 70 %).
78 % des étudiants diplômés se disent prêts à recommander leur établissement, 45 % à adhérer à une association d’anciens élèves, et même à faire une donation à leur établissement !


Des conditions de vie qui se dégradent

Les étudiants vivent avec 610 euros mensuels en moyenne. Ceux qui ne logent pas chez leurs parents vivent avec 784 € par mois et consacrent la majeure partie de cette somme à se loger. Ceux qui sont restés chez leurs parents vivent mieux et disposent avec 239 € mensuels.
Les jobs étudiants (durant l’année ou pendant les vacances) sont une source de revenus indispensable pour 60 % des jeunes. L’ activité professionnelle qui concerne 46 % d’entre eux peut perturber leur travail scolaire.


Un emploi du temps chargé

La journée type d’un étudiants se décompose ainsi : en moyenne 1h de transport, 7 h 20 de sommeil, 6 h 20 de cours, 2 h 40 d’étude et 1h 50 de loisirs.
Un tiers des étudiants fait l’impasse sur le déjeuner au moins une fois par semaine par manque de temps (72 %) ou pour des raisons financières (29 %).


Des jeunes fragilisés

Plus d’un tiers des étudiants pensent ou ont déjà pensé arrêter leurs études, 4 sur 10 ont été récemment tristes ou déprimés, 3 sur 10 se sont sentis seuls ou isolés. En Ile-de-France, ils sont près de 60 % à souffrir de problèmes de sommeil.
Pour tromper la solitude ou l’ennui, les étudiants ne demanderaient pas mieux que de rester sur le campus après les cours si les activités proposées étaient plus attractives (cinéma, concert, soirée étudiante, théâtre, exposition...).

Le campus "idéal"


Cette enquête a permis à Sodexo d’identifier les besoins des universités et d’imaginer des offres multi services et sur-mesure (logement, services à la personne...) qui viendraient compléter ou renforcer celles déjà proposées par les CROUS (Centres régionaux des œuvres universitaires et scolaires). Cette collaboration privée/publique est rendue possible grâce à l’autonomie nouvelle des universités.

 

Selon Philippe Pont-Nourat, directeur général de Sodexo Education France, les étudiants ont du mal à imaginer une vie de campus différente de celle qu’ils connaissent. Pourtant un environnement facilitant les études et encourageant davantage de lien social grâce à des activités complémentaires aux études permettrait de réduire le mal-être des étudiants et de favoriser leur réussite.

 

Sodexo souhaite proposer une approche innovante permettant de développer l’attractivité des universités françaises tout en répondant mieux aux différents besoins des étudiants.


Annie Poullalié