Tous les métiers et les formations initiales en île-de-France

Tous les métiers et les formations initiales en île-de-France

  • Actu
  • Brèves
  • Lancement du portail Internet de l’Observatoire de la branche des services de l’automobile

Lancement du portail Internet de l’Observatoire de la branche des services de l’automobile

Acteur majeur de l’économie française, le secteur des services de l’automobile se dote d’un nouveau portail qui vous dévoile toutes ses activités et chiffres-clés.


Le 30/01/2012


Récemment mis en ligne, le site www.services-automobile.fr a pour objectif de vous fournir des données complètes et actualisées sur les métiers de la branche des services de l’automobile.


Sur ce portail, vous avez accès à la Convention collective nationale des services de l’automobile (CCNSA) et aux rapports d’activité réalisés par l’Observatoire de la branche des services de l’automobile avec le concours  de l’Observatoire du Fonds d'assurance formation de la branche des services de l'automobile (ANFA). Des liens utiles vers les sites des organisations patronales et salariales du secteur des services de l’automobile vous sont également proposés.



Le secteur des services de l’automobile regroupe l’ensemble des activités en lien avec les véhicules (automobiles, cycles, motocycles, poids lourds, véhicules utilitaires) :  fabrication, recyclage, commercialisation, entretien, réparation,  services nécessaires à leur usage (location, lavage, cours de conduite, parking...).



En 2010, la branche des services de l’automobile comptabilisait 103 389 entreprises et 416 436 salariés.
La forte progression du nombre d’entreprises observée en 1 an est principalement liée à la création du statut d’auto-entrepreneur.

 

A elles seules, les régions Ile-de-France, PACA et Rhône-Alpes représentent 36 % de l’ensemble des entreprises de la branche.


La branche est  majoritairement constituée d’un tissu de petites entreprises artisanales, puisque 93 % des entreprises emploient moins de 10 salariés. Le secteur a connu néanmoins un fort mouvement de concentration ces dernières années et, une trentaine d’entreprises comptabilisent aujourd'hui plus de 500 salariés.

 

Même si l’emploi salarié a tendance à diminuer, le secteur continue à offrir des possibilités d’emploi de proximité non délocalisables. Plus de 85 % des salariés bénéficient d’un CDI. Plus de 40 % sont des ouvriers qualifiés qui occupent des postes de mécaniciens, de techniciens automobiles et de carrossiers. Plus d’un quart des salariés ont moins de 25 ans. Parmi eux, on compte de nombreux apprentis et 23 % de femmes.


La part des apprentis (dont le chiffre a baissé depuis 10 ans), des stagiaires et des contrats aidés est particulièrement importante : elle représente 6,3 % des salariés contre 3,2 % pour l’ensemble du commerce.

 

Enfin, près de 61 000 jeunes sont en formation : 34,5 % des formés sont en niveau V (CAP ou MC) et 60 % en niveau IV (bac pro). La réforme du bac pro 3 ans a en effet entraîné un transfert des effectifs du niveau V (suppression du BEP) vers le niveau IV (bac pro). Un taux de 80 % de réussite aux différents diplômes a été enregistré en 2010.


Annie Poullalié