Tous les métiers et les formations initiales en île-de-France

Tous les métiers et les formations initiales en île-de-France

  • Actu
  • Brèves
  • 100 000 apprentis dans les CFA Franciliens !

100 000 apprentis dans les CFA Franciliens !

Le Conseil économique, social et environnemental de la Région Île-de-France (CESER) vient d’annoncer que le cap des 100 000 apprentis au sein des centres de formation d’apprentis (CFA) en Île-de-France est franchi.


Le 27/01/2012

 

En 2010, 80 590 jeunes franciliens étaient entrés en apprentissage et plus de 14 000 dans le dispositif d’accès à l’apprentissage. Deux ans plus tard, l’Ile-de-France compte 100 000 apprentis, répartis entre près de 180 CFA.

 

Le CESER souligne que cet objectif quantitatif a été atteint, notamment grâce au triplement en 5 ans du nombre de jeunes dans les dispositifs d’accès à l’apprentissage et à un fort développement de l’apprentissage dans l’enseignement supérieur (cf. Rapport du CESER du 30 juin 2011 sur « L’apprentissage dans l’enseignement supérieur »).

 

Sécurité, santé, mécanique auto, génie climatique, aéronautique... l’apprentissage concerne plus de 800 métiers des secteurs de l’artisanat, de l’industrie et des services.

 

Choisir de se former par le biais d'un contrat d'apprentissage, c'est choisir de préparer un diplôme en apprenant autrement. Sur un rythme propre à chaque CFA (1 semaine sur 3, 2 semaines sur 4, etc.), l’apprenti alterne tour à tour des périodes de formation en CFA et des périodes de formation en milieu professionnel.


Tout en conservant une part de formation théorique, l'apprentissage permet de se familiariser très rapidement avec les gestes professionnels et le langage technique propre au secteur concerné. L’immersion dans la réalité du métier préparé est immédiate. L’apprentissage, c’est de fait : se former, tout en travaillant.


Au final, 71% des apprentis trouvent un emploi, généralement durable, dans les sept mois suivant leur formation.

 

Pour en savoir plus, lisez notre dossier Se former en apprentissage.

 

Patricia Holl