Tous les métiers et les formations initiales en île-de-France

Tous les métiers et les formations initiales en île-de-France

domaine

Comment choisir ses enseignements artistiques au lycée ?

Domaines : Seconde, Première, Bac ou équivalent
Dernière mise à jour : 15/05/2012

Cinéma, théâtre, arts plastiques, musique... le lycée vous offre la possibilité de suivre différents enseignements artistiques obligatoires ou facultatifs. A vous de choisir la formule et la discipline qui vous conviennent le mieux.

Replier le dossier

Introduction

Cinéma, théâtre, arts plastiques, musique... Le lycée vous offre la possibilité de suivre différents enseignements artistiques obligatoires ou facultatifs. A vous de choisir la formule et la discipline qui vous conviennent le mieux.

Progressivement mise en oeuvre dans les établissements à compter de la rentrée 2010, la réforme du lycée a élargi le champ des disciplines proposées aux élèves, en particulier dans le domaine artistique.

Cinéma, théâtre, musique, danse, design, arts plastiques… Pas facile de faire son choix parmi la multitude d’enseignements proposés. La diversité des formules (enseignement d’exploration, enseignement facultatif, spécialité…) brouille encore davantage les pistes.

Dans la réalité cependant, le choix est plus réduit puisqu’aucun lycée général et technologique ne propose l’ensemble des enseignements artistiques évoqués dans les textes de l’Education nationale.

Ainsi, l'enseignement d'exploration  « arts du cirque » n'est accessible que dans 2 lycées en France, dont aucun n'est situé en Ile-de-France. De même, seuls 4 lycées franciliens préparent au bac TMD (techniques de la musique et de la danse).

Par ailleurs, même s’il est question d’art dans tous les cas, les objectifs visés par les enseignements d’exploration ou facultatifs, par les spécialités du bac littéraire ou encore par les filières technologiques artistiques ne sont pas du tout les mêmes.

Enfin, les enseignements artistiques renvoient en réalité à des disciplines très variées. La distance qui sépare théâtre et design est aussi grande que celle qui existe entre le français et les maths...

A vous de choisir, en fonction de votre profil et de vos attentes, le domaine et la formule qui vous conviennent le mieux !

Les 5 grandes familles d’enseignements artistiques

On distingue 5 grandes familles d’enseignements artistiques proposés dans le cadre du lycée :

  • Les enseignements artistiques d’exploration (arts du cirque ; création et activités artistiques ; création et culture design) ;

  • Les enseignements artistiques facultatifs (cinéma-audiovisuel, théâtre, arts plastiques, danse, histoire des arts, musique) ;

  • Les enseignements artistiques de spécialité  (arts, arts du cirque) ;

  • Les arts appliqués (AA) ;

  • Les techniques de la musique et de la danse (TMD).

 

Les enseignements artistiques d’exploration s’adressent exclusivement aux élèves de seconde générale et technologique.

Les enseignements artistiques facultatifs sont proposés à tous les élèves de seconde, première et terminale.

Les enseignements artistiques de spécialité ne concernent que les élèves de 1re et de terminale L (littéraire).

Enfin, les arts appliqués et les TMD constituent des filières particulières, accessibles à partir de la classe de 1re  aux élèves ayant suivi des enseignements spécifiques en seconde générale et technologique.

A chaque formule ses objectifs

Les enseignements d’exploration visent avant tout à vous faire découvrir des disciplines en relation avec une orientation professionnelle possible. Si vous êtes attiré(e) par une pratique artistique mais hésitez à placer cette discipline au coeur de votre projet d’orientation, l’enseignement d’exploration peut vous aider à préciser votre projet ou, au contraire, vous inciter à y renoncer. Dans la mesure où l’enseignement d’exploration suivi ne conditionne pas l’orientation en fin de seconde, si l’aventure vous tente, n’hésitez pas !

A l’issue de l’année de seconde, si vous souhaitez poursuivre ce parcours de découverte artistique, 2 possibilités s'offrent à vous : choisir un enseignement artistique facultatif en classe de 1ère ou intégrer une première L (littéraire) avec spécialité artistique.

Les enseignements facultatifs artistiques vous permettent de développer vos aptitudes à l'expression artistique, d’enrichir votre culture dans le domaine des arts et d’acquérir une faculté d'analyse critique des oeuvres.

Le volume horaire hebdomadaire des enseignements facultatifs est 2 fois plus important que celui des enseignements d'exploration courants (3 heures, contre 1 h 30) : si vous êtes sûr(e) de vouloir vous engager à moyen ou long terme dans une pratique artistique, optez pour l’enseignement facultatif.

Bon à savoir
Si votre lycée vous offre ce choix, rien ne vous interdit d’associer enseignement d’exploration et enseignement facultatif, qu’ils relèvent du même domaine (par exemple, cinéma) ou soient complémentaires (arts du spectacle et théâtre, arts du son et musique, etc.).

Les bacs arts appliqués (STD2A), techniques de la musique et de la danse (TMD) ainsi que le bac L lettres – arts et le bac L lettres – arts du cirque donnent à vos études non pas une simple coloration artistique, mais une véritable orientation artistique. Si vous avez la certitude de vouloir évoluer professionnellement dans le monde des arts appliqués, du design, de la musique ou de la danse, ces filières sont faites pour vous !

 

 

Les enseignements d’exploration en classe de seconde

L'emploi du temps en classe de seconde se compose d'un tronc commun auquel s’ajoute(nt) un ou plusieurs enseignements d’exploration.

Le choix des enseignements d’exploration se fait en fin de 3e, dans le cadre du dossier d’affectation en lycée. Les enseignements d’exploration ont pour principal objectif : la découverte !

En théorie, le choix des enseignements d’exploration et les résultats obtenus n’ont donc pas d’impact sur la série de bac intégrée en classe de 1re. Certaines filières spécifiques comme STD2A font cependant exception.

Les élèves de seconde générale et technologique doivent choisir 2 enseignements d’exploration de 1 h 30 chacun, dont l’un est consacré à la découverte de l’économie. Cependant, ceux qui optent pour les Arts du cirque ou pour Création et culture design ont la possibilité, par dérogation, de ne choisir qu’un seul enseignement d’exploration. Le module représente alors un volume de 6 heures d’enseignement par semaine.

Parmi les 15 modules d’exploration proposés aux élèves de seconde générale et technologique, 3 relèvent du domaine des arts et de la culture :

  • création et activités artistiques ;
  • arts du cirque ;
  • création et culture design.

1/ Création et activités artistiques (1 h 30 par semaine)

Cet enseignement exploratoire propose aux élèves de découvrir divers lieux et formes en relation avec la création artistique contemporaine et d’en apprécier les enjeux. Il est également l’occasion de découvrir les métiers artistiques et culturels, ainsi que les formations y menant.

Création et activités artistiques est un enseignement d’exploration courant disponible dans de nombreux lycées franciliens. Chaque établissement ne propose cependant qu’une spécialité de cet enseignement, parfois deux.

Les projets proposés dans le cadre de cet enseignement d’exploratoire sont très diversifiés : initiation au travail théâtral, découverte et analyses d’œuvres du patrimoine artistique, créations radiophoniques, etc. Avant de vous inscrire, assurez-vous que ce qui vous sera proposé correspond à vos attentes.

Pour en savoir plus : http://www.education.gouv.fr/cid51333/mene1007244a.html
 

2/ Création et culture design (6 h par semaine)

Fondé sur l'analyse et l'expérimentation, ce module propose une initiation à la conception de produits et aux différentes phases créatives du design. Ce cours permet également de découvrir les métiers d'art et ceux du design.

Le programme s’organise en 2 approches complémentaires : le design examiné, analysé, expliqué et les expressions du design.

Important
Création et culture design n’est pas un enseignement d’exploration courant : les élèves qui suivent cet enseignement d’exploration sont les élèves de filière arts appliqués : ils préparent un bac STD2A (Sciences et technologies du design et des arts appliqués). Quatre spécialités sont proposées : arts du son, arts du spectacle, arts visuels, patrimoine.

En Ile-de-France, dix lycées publics proposent l’enseignement d’exploration « Création et culture design ».

Le recrutement est inter-académique. Les élèves postulent via la procédure d’affectation Affelnet. La sélection se fait sur dossier scolaire, assorti d’une lettre de motivation et, parfois, de travaux personnels. Pour être retenu(e), vous devez impérativement avoir une pratique artistique préalable (dessin, photographie, etc.) et un bon dossier scolaire.

Pour en savoir plus : http://www.education.gouv.fr/cid51327/mene1007256a.html

Arts du cirque (6 h par semaine)

Ce module propose une initiation au cirque dans la singularité de son univers et la spécificité de ses formes. La dimension poétique et créative est privilégiée.

Le programme combine 2 approches : une approche pratique et une approche culturelle. Les enseignements pratiques permettent l’acquisition des savoir-faire fondamentaux dans les différentes techniques du cirque. Les enseignements culturels permettent de découvrir et d’explorer la culture des arts du cirque et du spectacle vivant.

Important
Les arts du cirque ne sont pas un enseignement d’exploration courant : les élèves qui choisissent l’enseignement d’exploration Arts du cirque en classe de seconde préparent ensuite un bac littéraire spécialité arts du cirque (« bac L lettres – arts du cirque »).

En France, seuls 2 établissements, à Châtellerault (86) et Tréguier (22), proposent l’enseignement d’exploration « Arts du cirque ».

Le recrutement des élèves est national. Les collégiens d’Ile-de-France peuvent postuler via la procédure d’affectation Affelnet. Les candidats passent un entretien de motivation et des tests d’aptitude. Les élèves retenus ont tous une pratique préalable du cirque ou, à défaut, une activité artistique proche (danse, théâtre, gymnastique, etc.)

Pour en savoir plus : http://www.education.gouv.fr/cid51326/mene1007240a.html

Admission

Chaque lycée ne propose qu'une sélection d'enseignements d’exploration, que ceux-ci soient courants (création et activités artistiques) ou à capacité contingentée (création et culture design ; arts du cirque).

Vous avez la possibilité de demander un lycée hors périmètre pour y suivre des enseignements d'exploration qui ne sont pas proposés dans votre secteur géographique. Cependant, lorsque les capacités d’accueil de l’établissement sont dépassées, c’est le critère géographique qui fait loi : la priorité est donnée à l’élève relevant du périmètre de recrutement du lycée.

Attention : votre affectation dans un lycée proposant l’enseignement d’exploration qui vous intéresse ne garantit pas votre inscription dans cet enseignement. La répartition des élèves dans les enseignements d’exploration se fait sous l’autorité du chef d’établissement, lors de l’inscription des élèves.

Evaluation des connaissances

Les enseignements d'exploration de seconde sont évalués par "compétences", avec ou sans note à la clé. Cette évaluation est fondée sur des grilles de capacités et d'aptitudes qui permettent de faire le point sur les acquis et compétences de l’élève.

Les enseignements facultatifs en classe de seconde, première et terminale

En seconde, première et terminale, les enseignements obligatoires (tronc commun, enseignements d’exploration, enseignements de spécialité, etc.) peuvent être complétés par 1 ou 2 enseignements facultatifs (avant la réforme du lycée, on parlait d’« options facultatives »).

Les enseignements facultatifs représentent un volume horaire de 3 h par semaine.

Six domaines artistiques, au choix, sont proposés aux élèves :

  • Cinéma-audiovisuel ;
  • Théâtre ;
  • Arts plastiques ;
  • Danse ;
  • Histoire des arts ;
  • Musique.


Les enseignements facultatifs artistiques permettent une ouverture culturelle à travers des découvertes d’oeuvres et un enseignement théorique (1/3 du volume horaire) et une pratique de la discipline choisie (1/3 du volume horaire).

Pour en savoir plus : http://media.education.gouv.fr/file/special_4/75/7/arts_143757.pdf

A noter
Il existe également une option facultative « atelier artistique » (72h de cours par an), proposée à tous les élèves quel que soit leur niveau scolaire et leur filière. Théâtre, dessin, chorale… dans ces ateliers, l’approche artistique est toujours très concrète !

Admission

Les enseignements facultatifs ne sont pas pris en compte dans la procédure d’affectation post 3e. Votre choix ne peut donc se porter que sur les enseignements facultatifs qui sont proposés par votre lycée.

Il n’est pas indispensable d’avoir une pratique préalable de la discipline pour postuler. Par contre, il est impératif d’être motivé car chaque option nécessite un investissement personnel important. Pas question de choisir l’option uniquement pour « grapiller » des points au bac. L’assiduité est exigée.

L’inscription se fait en fonction du nombre de places disponibles.

Bon à savoir
Certains établissements créent des liens indissociables entre enseignement exploratoire et enseignement facultatif, par exemple entre les arts du son (enseignement exploratoire) et la musique (enseignement facultatif) : si vous choisissez le premier, vous devez obligatoirement suivre aussi le second !

Evaluation des connaissances

L’option facultative est évaluée au bac par une épreuve orale au cours de laquelle le candidat présente un dossier de travaux réalisés durant l’année. Dans certaines disciplines (théâtre notamment), le candidat peut être amené à faire un exercice pratique.

Seuls les points au-dessus de la moyenne sont pris en compte. Selon le nombre d’options choisies et la position de l’option, le nombre de point acquis peut être doublé (coefficient 2).

Les bacs spécialisés

Quatre bacs généraux ou technologiques sont tournés vers l’art : le bac STD2A, le bac L spécialité lettres-art, le bac L spécialité lettres-arts du cirque, et le bac TMD.

Le bac L spécialité lettres-art

Le bac L avec enseignement spécifique art s’adresse à ceux qui s’intéressent à la littérature, aux langues, à l’histoire-géo…  et à l’art !

Six domaines artistiques sont proposés, au choix : cinéma-audiovisuel, théâtre, arts plastiques, danse, histoire des arts, musique. Chaque lycée ne propose qu’une ou deux des six options.

Vous avez la possibilité de compléter cet enseignement obligatoire par un enseignement facultatif (3 h par semaine), relevant ou non du même domaine artistique.

Admission

L’accès à la première L spécialité lettres-art se fait à l’issue de la classe de seconde, après avis favorable du conseil de classe pour une admission en première L.

Si la spécialité L lettres-arts n’est pas proposée dans votre lycée, vous pouvez faire une demande de changement d’établissement. Cependant, votre inscription dans un autre lycée ne peut se faire que dans la limite des places disponibles.

Enseignements

L’enseignement spécifique arts représente un volume horaire de 5 heures par semaine sur un total d’environ 28 heures. Vous pouvez également bénéficier, en supplément d’un atelier artistique.

Il associe pratique (acquisition et maîtrise progressive des techniques et moyens d’expression, aide à l’analyse des productions, réflexion critique et apprentissage de l’autonomie) et développement de la culture artistique (histoire de l’art, analyse d’œuvres, etc.).

Matières et horaires en classe de première :                                                               

2011-12-08 123959

Source : Ministère de l'Education nationale/ Le nouveau lycée

 

Matières et horaires en classe de terminale :

Emploi du temps Tle L

Source : Ministère de l'Education Nationale / Le nouveau lycée

                                        

Epreuves au bac

L’enseignement de spécialité art est évalué à l’écrit et à l’oral.

  • L’épreuve écrite (3h30, coefficient 3) porte sur la composante culturelle du programme.
  • L’épreuve orale (30 min, coefficient 3) s’appuie sur des travaux personnels ou collectifs (selon l’option : une réalisation audiovisuelle, une présentation théâtrale, des dessins, une interprétation musicale, etc.) présentés par le candidat.

Débouchés, poursuites d’études

Les métiers nécessitant à la fois une bonne culture littéraire  et artistique sont nombreux et variés : conservateur de musée, illustrateur, enseignant, scénographe, designer, critique, restaurateur, infographiste, publicitaire...

Le bac L lettres-art permet de se lancer dans des études supérieures longues, principalement à l’université, dans le domaine de l’art bien sûr, mais aussi de la musicologie, du cinéma, du théâtre, etc.

Les titulaires du bac L lettres-art peuvent également rejoindre la filière arts appliqués en passant par une année de MANAA (mise à niveau en arts appliqués) ou encore intégrer une école spécialisée (en art, audiovisuel…), un cours de théâtre, etc.

En dépit de son orientation artistique marquée, le bac L lettres-art est avant tout un bac général : l’ensemble des débouchés du bac L, notamment l’accès aux grandes filières universitaires (histoire, sciences humaines, etc.) sont envisageables par les bacheliers de la spécialité art.

Le bac L spécialité lettres-arts du cirque

Le bac L avec enseignement spécifique arts du cirque s’adresse à tous les passionnés de cirque, de profil plutôt littéraire, qui veulent faire de cette discipline leur futur métier.

En France, seuls 2 établissements, à Châtellerault (86) et Tréguier (22), proposent une préparation au bac L lettres-arts du cirque. Les élèves franciliens peuvent être accueillis en internat.

Admission

Pour intégrer une première L spécialité lettres-arts du cirque, vous devez impérativement avoir suivi l’enseignement d’exploration arts du cirque en classe de seconde (voir plus haut).

Le recrutement des élèves est national. Les collégiens d’Ile-de-France peuvent postuler via la procédure d’affectation Affelnet. Les candidats passent un entretien de motivation et des tests d’aptitude. Les élèves retenus ont tous une pratique préalable du cirque ou, à défaut, d’une activité artistique proche (danse, théâtre, gymnastique, etc.).

Enseignements

L’enseignement spécifique arts du cirque  représente un volume horaire de 8 heures par semaine sur un total d’environ 32 heures. Vous pouvez également bénéficier, en supplément d’un atelier artistique.

La spécialité arts du cirque associe pratique artistique et approche culturelle du cirque :

  • La pratique artistique repose sur l’apprentissage des bases acrobatiques, du jeu d'acteur et de la danse et sur une découverte des différentes familles circassiennes (familles aérienne, équilibre, acrobatie, manipulation d'objets, art clownesque, art équestre) ;
  • L’approche culturelle est tournée vers l’histoire du cirque et les relations que le cirque entretient avec les autres arts (musique, théâtre, etc.).

Matières et horaires en classe de première :

2011-12-08 123959

Source : Ministère de l'Education nationale / Le nouveau lycée

 

Matières et horaires en classe de terminale :

Emploi du temps Tle L

Source : Ministère de l'Education nationale / Le nouveau lycée

 

Epreuves au bac

L’enseignement de spécialité arts du cirque est évalué à l’écrit et à l’oral.

  • L’épreuve écrite (3h30, coefficient 3) porte sur la composante culturelle du programme.
  • L’épreuve orale (30 min, coefficient 3) comprend une prestation artistique (5 min) et un entretien avec un jury.

 

Débouchés, poursuites d’études

Le bac L lettres-arts du cirque est la clé d’entrée des études supérieures dans le domaine du cirque, notamment le DMA cirque, qui forme des artistes concepteurs de numéros de cirque. 

Le bac STD2A

Le bac STD2A (sciences et technologies du design et des arts appliqués) s'adresse aux élèves intéressés par les métiers du design, les métiers d’art et, plus généralement, par les arts appliqués.

L'objectif de la formation est l'acquisition d'une culture du design, l'apprentissage de concepts et d'outils nécessaires à l'analyse de problématiques liés au design, l’entrée dans une démarche de création dans le respect de contraintes.

En Ile-de-France, dix lycées publics préparent au bac STD2A.

Fruit de la réforme, en 2010, des séries technologiques, le nouveau bac techno STD2A (« sciences et technologies du design et des arts appliqués) remplace l’ancien bac STI2A.

 
Admission

L’entrée en 1ère STD2A se fait exclusivement après une seconde générale et technologique avec un enseignement d'exploration « culture et création design ».

Dans la plupart des cas, c’est dès la seconde que vous intégrerez l’établissement qui vous préparera au bac STD2A.

Le recrutement est inter-académique. Les élèves postulent via la procédure d’affectation Affelnet. La sélection se fait sur dossier scolaire, assorti d’une lettre de motivation et, parfois, de travaux personnels. Pour être retenu(e), vous devez impérativement avoir une pratique artistique préalable (dessin, photographie, etc.) et un bon dossier scolaire.

Attention : ne sont concernés que les élèves ayant obtenu, à l’issue du conseil de classe de 3e, un passage en 2nde générale et technologique.


Enseignements

Les enseignements se composent, à parts égales au presque, d’enseignements généraux et d’enseignements technologiques et professionnels. Ces derniers se répartissent en 4 pôles : arts, techniques et civilisations ; démarche créative ; pratiques en arts visuels ; technologies.

Matières et horaires en classe de première :

Emploi de temps STD2A

Source : Ministère de l'Education / Le nouveau lycée

Matières et horaires en classe de terminale :

Emploi du temps STD2A

Source : Minsitère de l'Education Nationale / Le nouveau lycée


Epreuves au bac

Dans le cadre du bac STD2A, les arts appliqués sont évalués à travers 3 épreuves distinctes :

  • Enseignements technologiques transversaux (épreuve écrite de 4 heures, coefficient 8) : il  s’agit de mener une réflexion à partir de plusieurs œuvres en prenant appui sur les documents donnés et sur ses propres connaissances.

  • Projet en enseignement spécifique à la spécialité (oral de 20 min, coefficient 12) : présentation d’un dossier à partir des travaux réalisés au cours de la première et de la terminale.

  • Enseignement technologique en LV1 (coefficient 6, contrôle continu).

La première session du bac STD2A aura lieu en 2013 : la nature exacte des épreuves et les modalités d’évaluation restent à préciser.

 

Poursuite d’études, débouchés 

Après le bac STD2A, beaucoup font le choix de préparer en 2 ans un BTS d'arts appliqués : design graphique ; design d’espace ; design de communication, option espace et volume ; design de produits ; design de mode, textile et environnement, etc.

Le bac STD2A vous permet également de vous orienter vers un DMA (diplôme des métiers d’art), qui nécessite 2 années d’études supplémentaires, ou vers un DNAT (Diplôme Supérieur d’Arts Appliqués) qui se prépare en 3 ans, ou encore d’intégrer l’une des nombreuses écoles d’arts appliqués privées.

Enfin, bien que très spécialisé, ce bac vous ouvre les portes de l’université, ce qui peut vous mener vers les métiers de la culture et de l’enseignement : licence Arts parcours Histoire des arts et archéologie, licence Arts parcours Arts plastiques, master professionnel Marché de l'art, master professionnel Art contemporain et nouveaux médias, etc.

Le Bac TMD

Le bac TMD s'adresse aux passionnés de musique ou de danse, qui pratiquent ces disciplines à un niveau avancé (2e cycle du conservatoire minimum) et souhaitent suivre un enseignement pré-professionnalisant dans ce domaine.

Il leur permet de continuer à progresser sur le plan artistique tout en bénéficiant jusqu’au bac d’un enseignement général de lycée.

Une motivation à toute épreuve et une grande capacité de travail sont indispensables pour réussir dans cette filière !

Le bac TMD est un bac technologique qui se prépare le plus souvent en 3 ans (seconde, première, terminale). Il comporte deux options :

  • L’option musique vise le perfectionnement dans la pratique instrumentale et aborde l’histoire de la musiqueet de la danse, le solfège, les dictées mélodiques, la lecture instrumentale, les techniques du son, etc.
  • L’option danse porte sur le travail chorégraphique, les dictées musicales, l’histoire de la musique et de la danse, l’étude de la scènographie, l’anatomie, etc.

En Ile-de-France, 4 lycées publics proposent la filière TMD.

Parallèlement à la filière TMD, quelques lycées franciliens proposent des classes à horaires aménagés qui permettent, à l’instar des CHAM de collège, d’avoir des demi-journées libérées pour poursuivre ses études au conservatoire. C’est le cas du lycée Henri-Wallon d’Aubervilliers (seconde à horaires aménagés uniquement) ou du lycée Racine à Paris.


Admission

L’admission en seconde TMD se fait en 2 temps : vous devez tout d’abord passer une épreuve au sein du conservatoire partenaire du lycée. Si votre candidature est retenue, votre dossier scolaire est transmis au lycée pour évaluation de votre niveau scolaire.

Bon à savoir
Dans certains lycées, il est possible d’intégrer la filière TMD en classe de 1ère, voire de terminale.

 

 

Enseignements

De la seconde à la terminale, la formation est constituée d’enseignement généraux (français, philosophie - en terminale uniquement -, initiation au monde contemporain, langue vivante 1, mathématiques, sciences physiques, EPS) et d’enseignements musicaux (exécution instrumentale, dictée, lecture à vue, musique d'ensemble, harmonie, techniques du son, organologie).

L'histoire de la musique et l'analyse musicale sont dispensées au lycée, les autres disciplines musicales au conservatoire.

Matières et horaires :

TMD

Source : Onisep

Epreuves au bac

Selon les disciplines, les enseignements artistiques peuvent être évalués à l'écrit, à l'oral, dans le cadre d'exécutions devant jury, etc.

L'ensemble des matières artistiques et musicales bénéficie du même coefficient que l’ensemble des matières générales (coefficient 10). Certaines disciplines sont évaluées par le conservatoire (l'exécution instrumentale notamment).

 

Poursuite d’études, débouchés

Le bac TMD conduit en premier lieu à des carrières d’instrumentiste (soliste, musicien d’orchestre) ou de danseur (danseur contemporaine ou classique). Dans ce cas, il est nécessaire de continuer à se former au-delà du bac, par exemple au sein du Conservatoire nationale supérieur de musique de Paris.

Les titulaires du bac TMD peuvent également se tourner vers les métiers de l’enseignement : professeur, assistant spécialisé, intervenant en milieu scolaire, etc.

Enfin, différentes filières universitaires et écoles spécialisées accueillent des bacheliers TMD : musicologie, patrimoine, spectacle vivant (administration, métiers techniques, etc.)…

Liens utiles

Choix de formations - orientation
Guide « après la troisième »

Informations sur l’après 3e et annuaire des établissements avec leurs formations par académie.

http://www.onisep.fr/Mes-infos-regionales/Ile-de-France/Dossiers/Apres-la-3e
Centre national des arts plastiques

Ce portail dédié aux arts plastiques et à l'art contemporain recense les formations, les écoles supérieures d'art et les concours de recrutement. Il présente aussi le statut d'artiste, auquel peuvent prétendre les professionnels du graphisme.

http://www.cnap.fr/
Le nouveau lycée

Espace dédié au lycée de l'enseignement général et technologique.

http://www.education.gouv.fr/nouveau-lycee/
Site national design et arts appliqués

Pour s’informer sur les actualités culturelles, les formations et les établissements dans le domaine des arts appliqués, ce site destiné à la fois aux étudiants et aux enseignants est incontournable.

http://designetartsappliques.fr/
Ecoles - organismes de formation
CNSMDP, Conservatoire national supérieur de musique et de danse de Paris

La formation du danseur et du musicien au CNSMDP complétée par des éléments sur la vie scolaire et des conseils pour trouver du travail une fois diplômé.

http://www.cnsmdp.fr