Tous les métiers et les formations initiales en île-de-France

Tous les métiers et les formations initiales en île-de-France

Alice Guilhon

Directrice générale SKEMA business school, Paris (75).
Date de l'interview : 18/10/2011

Dès janvier 2012, SKEMA disposera d’un seul et unique campus sur Paris, au cœur du quartier d’affaires de la Défense.

Docteur en sciences de gestion et spécialiste de l’intelligence économique, Alice Guilhon a copiloté avec succès le rapprochement du CERAM avec l’ESC Lille qui a donné naissance à SKEMA business school qu’elle dirige aujourd’hui.

Comment est née SKEMA business school ?

En 2009, le CERAM business school et le groupe ESC Lille ont donné naissance à SKEMA business school. Loin d’être une simple addition, cette fusion a permis le lancement d’un projet pédagogique unique en France grâce à la mutualisation de moyens et à une vision partagée : créer la 1re business school qui formera les décideurs du monde de l’économie de la connaissance davantage responsable, éthique, interconnecté et multipolaire...

Quel est le projet SKEMA ?

SKEMA est tout d’abord la concrétisation d’un projet d’envergure : celui de créer une école de leadership, implantée dans le monde entier, formant des décideurs capables de comprendre leur environnement, de s’y adapter et de générer de la performance durable. Cette nouvelle identité marque l’ambition de l’école d’être une référence pédagoqique innovante au niveau international dans l’univers des business schools : réorganisation des connaissances, système d'évaluation des compétences, valorisation du développement personnel et professionnel, conception de situations pédagogiques interdisciplinaires…

Quelles sont les caractéristiques de cette business school ?

Les valeurs fondatrices de notre école sont : l’économie de la connaissance, l’international, la performance durable, la volonté d’entreprendre et d’innover, l’humanisme, le multiculturalisme et la diversité, la fierté de nos territoires.
Déjà parmi les 5 premières écoles françaises en nombre d’étudiants et de diplômés, en nombre de professeurs et en terme de budget, SKEMA business school est une école globale qui, par sa recherche, ses programmes d’enseignement, sa structure multi sites internationale forme et éduque les talents dont ont besoin les entreprises du XXIe siècle.

Quelles sont les nouveautés pour 2012 ?

Dès janvier 2012, SKEMA disposera d’un seul et unique campus sur Paris, au cœur du quartier d’affaires de la Défense. Près de 900 étudiants se rejoindront au pôle universitaire Léonard de Vinci. Cette implantation permettra à l’école d’intensifier les relations avec les entreprises de la Défense (1 500 entreprises dont 15 des 50 premières mondiales) et d’asseoir son développement dans des infrastructures modernes.

Dorénavant tous les étudiants du « programme grande école » devront passer au minimum un semestre à l'international (académique ou mission en entreprise). Nous leur proposons 2 nouvelles spécialisations sur notre campus de Raleigh (USA) avec un double diplôme de la North Carolina State University : MSc luxury and fashion management ; MSc information system management and consultancy. Nous leur offrons également la possibilité de stages en Chine et aux USA via nos nouveaux responsables relations entreprises sur place.

Comment intégrer le « programme grande école »?

Nous proposons un concours prépa utilisant la banque commune d’épreuves CCIP (BCE CCIP), et des concours propres pour les admissions sur titres à bac + 2 (AST1) et à bac + 3 (AST2).
Nous sélectionnons des bachelors étrangers via le concours SAI (service des admissions internationales CCI Paris avec HEC, ESCP-Europe, EM Lyon et Audencia). Nous avons également créé le concours WAP (worldwide admission process) qui s’adresse à des bachelors obtenus après au moins 2 années d’études passées hors de France et à des ressortissants de Chine, USA ou Europe (hors France).

Quel est le nombre de places offertes via la BCE ?

SKEMA est aujourd’hui l’école française qui recrutent le plus d’étudiants issus de classes préparatoires : 535 places !

Quels sont les diplômes et les labels délivrés ?

Le programme grande école prépare à un diplôme bac + 5 visé par le ministère de l’Enseignement supérieur et de la recherche et conférant le grade de master. SKEMA est accréditée EQUIS par l'EFMD (European foundation for management) pour l'ensemble de ses programmes.  Elle est aussi la 1re business school non américaine à recevoir l'accréditation internationale PMI GACPM par le PMI (Project management institute -USA) pour ses formations en management de projets.

Quel est le profil recherché ?

Nos étudiants sont des jeunes d'origines diverses, faisant preuve d'ouverture d'esprit, de mobilité, capable de se projeter dans la globalisation, ayant un œil "critique" et averti sur l'actualité, travailleurs et humbles. Le désir d'international et d'apprentissage doit être fort.

Quel est le niveau exigé en langues ?

L’anglais est important mais nous souhaitons surtout que l’étudiant ait une volonté de mobilité à l’international. Nous accueillons 80 % d’étudiants français sur nos campus situés à l’étranger. SKEMA accueille par ailleurs près de 35 % d’étudiants étrangers de 40 nationalités différentes sur ses 3 campus français (Paris, Lille, Sophia-Antipolis).

Quelles sont les spécialisations proposées ?

En 3e année, les étudiants ont le choix parmi 14 masters of science avec des spécialités très diverses : finance, entrepreneuriat, luxe, management de projet…. Ils ont également la possibilité de se tourner vers l’un de nos parcours double-compétence en lien avec l’université (Lille 2, Littoral-Côte d’Opale, IAE et IEP Aix en Provence): ingénieur-manager / juriste-manager / économiste-manager.

Comment se traduit la dimension internationale de l’école ?

Nous avons fait le choix d’une école elle-même internationale avec des programmes 100% en anglais (14 masters of science), des campus français accueillant des étudiants étrangers, permettant ainsi à nos étudiants d’évoluer dans un environnement global et complexe avec une parfaite maîtrise de l’anglais, tout en respectant la diversité culturelle.

L’école est présente sur 6 sites : 3 en France, 1 en Chine (Suzhou), 1 au Maroc (Casablanca) et 1 aux Etats- Unis (Raleigh). Nous disposons d’un portefeuille de programmes qui laisse à nos étudiants la possibilité de naviguer entre ces différents campus afin d’acquérir des expériences académiques, sociales et professionnelles. De cette façon, le modèle SKEMA est totalement en phase avec celui des grandes entreprises internationales.

Quels sont les développements envisagés ?

A terme, SKEMA business school continuera à se développer dans des territoires à forte croissance, toujours en synergie avec les territoires locaux et les entreprises implantées dans les localités choisies. Certains pays comme l’Inde ou le Brésil pourraient être en lien avec ces objectifs de déploiement à l’international.

Quelles sont les relations de l’école avec le monde économique ?

L’entreprise est notre partenaire essentiel. Sa participation à l’ensemble des activités de SKEMA est la garantie que les programmes répondent à ses besoins. De nombreuses entreprises contribuent à tous les niveaux à la réussite de notre école (de la définition de la stratégie, à la recherche, en passant par l’enseignement). La reconnaissance de la qualité de nos programmes se mesure entre autres par le taux d’employabilité de nos diplômés ainsi que par le taux de satisfaction pour les missions en entreprises.
Notre stratégie internationale multicampus se développe sur des territoires à forte croissance, proches des entreprises internationales, avec une logique d’imprégnation de l’environnement dans lequel nous évoluons.

Quelle est l’insertion des jeunes diplômés ?

En 2010, 44 % de la promotion du « programme grande école » a été embauchée avant d’être diplômée, 84 % après 3 mois et 97 % après 6 mois.

Quel est le rôle joué par le réseau des anciens diplômés ?

SKEMA business school compte aujourd’hui plus de 20 000 diplômés basés dans le monde entier et dans des domaines très variés. Enthousiastes et très actifs, ils participent aux nombreuses rencontres organisées chaque année aux quatre coins du monde, aux forums entreprises …

Propos recueillis par Annie Poullalié