Tous les métiers et les formations initiales en île-de-France

Tous les métiers et les formations initiales en île-de-France

Le secteur de l’immobilier recrute

En dépit de la crise, le secteur de l’immobilier prévoit de recruter plus de 3 000 professionnels en 2011.


Le 02/08/2011

 

Selon l’APEC, les entreprises du secteur immobilier prévoient d'augmenter à nouveau leurs embauches de cadres après des années sombres : plus de 3 000 cadres seraient ainsi recrutés en 2011. Après 10 années de croissance ininterrompue, le secteur, touché de plein fouet par la crise économique mondiale,  avait en effet connu, en 2008, un retournement de tendance. 

 

Le secteur de l’immobilier a plus particulièrement besoin de professionnels de la promotion, de la gestion de biens et surtout de la transaction.


Zoom sur les métiers qui recrutent :
- les métiers de la promotion immobilière : promoteur, chargé de développement immobilier, monteur d'opérations immobilières, responsable de programme immobilier, prospecteur foncier.
- les métiers de gestion des biens immobiliers : gestionnaire de parc locatif, syndic de copropriété, administrateur de biens, gérant de patrimoine.
- les métiers de la transaction immobilière : négociateur, agent immobilier, mandataire spécialisé (fonds de commerce...), expert immobilier, diagnostiqueur.


Le secteur est ouvert aux débutants.  Il recrute à partir d'un bac + 2 (BTS professions immobilières par exemple). Les recruteurs apprécient particulièrement l'alternance et il est assez aisé pour un jeune motivé de signer un contrat d'apprentissage ou de professionnalisation avec une agence.

 

Les métiers commerciaux (assistants commerciaux, conseillers vente) représentent la voie privilégiée d'embauche des jeunes diplômés. Pour réussir dans ce secteur concurrentiel et exigeant, les candidats doivent maîtriser l’art de la négociation commerciale : savoir dialoguer, bâtir un argumentaire pour répondre aux objections de la clientèle. Une forte disponibilité est souhaitable car les horaires de visites des biens immobiliers s’adaptent avant tout à ceux de la clientèle... Une formation à la fois juridique et financière est indispensable. De même, des connaissances techniques sont nécessaires pour établir un diagnostic, vérifier si une installation est en conformité avec les normes en vigueur...

 

Le besoin toujours élevé en logements et l’obligation de mettre aux normes du Grenelle II de l’environnement (amélioration des performances énergétiques...), le parc immobilier expliquent aussi le dynamisme actuel du secteur de l’immobilier.

La loi Grenelle II impose en effet aux bâtiments du secteur tertiaire (commerces, services...) de diminuer leur consommation énergétique de 38 % d’ici à 2020 ! Il s’agit d’un énorme chantier estimé à 400 milliards d’euros.

 

Enfin la région Ile-de-France concentre plus du tiers des opportunités d’emplois.

 

Annie Poullalié