Tous les métiers et les formations initiales en île-de-France

Tous les métiers et les formations initiales en île-de-France

  • Actu
  • Se former en apprentissage

23/03/2011 à 17h00 - Se former en apprentissage

Gage d’une insertion réussie, l'apprentissage se développe à tous les niveaux de formation. Pour connaître les conditions d’accès à l’apprentissage, savoir comment se déroule la formation et obtenir des conseils pour trouver un patron dans les délais requis, posez vos questions à deux spécialistes.

Les invités

Marie-France Boulant - Développeuse de l'apprentissage au CFM BTP-CPOA

Magali Huchet - Responsable Sourcing & Relations écoles, chez Bull

Question :

Modérateur lesmetiers.net : Bonjour à tous. Le chat commence dans quelques instants.

Réponse :


Marie Boulant
: Bonjour, je m'appelle Marie-France Boulant, je suis chargée de développement depuis maintenant 12 ans, dans un centre de formation qui prépare aux métiers du bâtiment et des travaux publics sur Saint-Quentin-en-Yvelines. Mes missions sont de recruter des jeunes, de les placer en entreprise, et de suivre leur scolarité, qui peut durer de 2 ans à 7 ans, avec une rémunération qui va de 40 % à 100 % du SMIC, voire davantage.

Magali Huchet
: Bonjour, je m'appelle Magali Huchet. Je suis responsable sourcing et relations écoles chez Bull, groupe informatique de 9 000 personnes. Ma mission consiste principalement à représenter Bull dans les écoles d'ingénieurs et les universités, et contribuer au recrutement des stagiaires, apprentis et jeunes diplômés.

Question :

Question de greg : Qu'est-ce que c'est, pour vous, l'apprentissage ? Ça signifie formation en alternance ?

Réponse :


Marie Boulant
: L'apprentissage, c'est le monde du travail scolarisé : tout en étant lié par un contrat de travail, on suit un cursus scolaire diplômant.

Question :

Question de dan : Où est-ce que je peux trouver des informations sur l'alternance ? Un site, un lieu ?

Réponse :


Marie Boulant
: sur le site de la région Ile de France (http://www.iledefrance.fr/apprentissage) , de L’Etudiant (http://www.etudiant.f, de l'ONISEP (http://www.onisep.fr), ainsi que les sites des fédérations professionnelles.

Question :

Question de Clara : Est-ce qu'il y a un âge limite pour faire de l'apprentissage ?

Réponse :


Marie Boulant
: Il faut avoir au maximum 25 ans, ou 26 ans reconnu handicapé ou en reprise d'une entreprise.

Question :

Question de ESPIONNE24 : Melle Huchet, pourriez-vous m'expliquer ce que fait Bull et quels types de métiers en apprentissage vous offrez aux jeunes ?

Réponse :


Magali Huchet
: Le coeur du métier du groupe est l'informatique de gestion. Nous proposons principalement 2 types d'offres au sein du groupe. Des missions autour de nos fonctions support (finance, comptabilité, contrôle de gestion, ressources humaines, communication, marketing, commercial...) et de notre coeur de métier (développement informatique, sécurité informatique, services d'infrastructures, décisionnel...).

Question :

Question de Célia : Je voulais savoir s'il existe des formations en alternance pour tous les métiers ?

Réponse :


Marie Boulant
: Oui, dans tous les secteurs professionnels.


Magali Huchet
: Oui, de plus en plus. Il y a même des offres dans le secteur de la santé, du médico-social. Chez Bull, d'ailleurs, quasiment tous les métiers sont accessibles en alternance.

Question :

Question de cazar : Mme Boulant, à quels métiers prépare votre école ? Et où êtes-vous basée ?

Réponse :


Marie Boulant
: Nous sommes situés à Saint-Quentin-en-Yvelines, et nous formons aux métiers du bâtiment : maçon, peintre, étancheur, maintenance de bâtiment de collectivité, canalisateur, constructeur de routes. Du poste d'ouvrier professionnel au poste de chef de chantier.

Question :

Question de Vera : Est-ce que votre CFA, Mme Boulant, accepte également les filles ?

Réponse :


Marie Boulant
: Oui, nous accueillons des filles, notamment en peinture/décoration et en BTS travaux publics.

Question :

Question de Tino : Quels sont les diplômes minimum pour entrer chez Bull en apprentissage ?

Réponse :


Magali Huchet
: Le bac. Après, tout dépend des offres. Chez Bull, nous raisonnons plutôt en termes de diplôme préparé. A ce titre, nous pouvons proposer des postes pour préparer des BTS, des licences professionnelles, des masters ou des diplômes d'ingénieur.

Question :

Question de Quentin : Est-ce qu'il y a un âge minimum pour commencer un apprentissage ?

Réponse :


Marie Boulant
: L'âge minimum pour rentrer en apprentissage est de 15 ans, sortie de 3e. A 15 ans, en sortant de 4e, il s'agit d'une classe de pré-apprentissage : c'est la DIMA (Dispositif d'initiation aux métiers par alternance).

Question :

Question de Charlène : J'ai trouvé une école qui accepterait de me prendre en alternance mais comment trouver une entreprise ?

Réponse :


Magali Huchet
: De nombreux établissements scolaires organisent des forums, auxquels il semble intéressant de se rendre. Par ailleurs, les entreprises diffusent leurs offres sur leur site internet et sur des jobboards type "direct étudiant".


Marie Boulant
: En diffusant votre CV, votre lettre de motivation, la prospection peut se faire par téléphone, en se déplaçant directement ou via des forums de l'emploi, par e-mail, sur le site internet de l'entreprise et des fédérations dont vous dépendez, par les Maisons de l'emploi, le Pôle Emploi, et parfois par les développeurs de l'apprentissage qui travaillent dans les centres de formation.

Question :

Question de gabriel : Chez Bull, comment faut-il faire pour faire de l'apprentissage ? Quelles sont les étapes à passer ?

Réponse :


Magali Huchet
: Il faut d'abord savoir quel type de formation on souhaite faire, trouver un établissement scolaire qui la propose en apprentissage, puis postuler chez Bull. Mais, la démarche peut aussi être inversée, si l'on s'y prend suffisamment tôt. Par exemple, si vous découvrez un poste en apprentissage proposé par Bull qui vous intéresse (les offres seront disponibles début avril sur notre site http://www.bull.com/fr/emploi) et si vous êtes recruté, nous pouvons vous orienter vers des écoles partenaires.

Question :

Question de Kevin : Est-ce qu'il faut habiter dans le même département que l'endroit où est la formation ? Par exemple vous Mme Boulant, vous prenez des élèves uniquement du 78 ?

Réponse :


Marie Boulant
: Non, peu importe la provenance. De plus, certains centres ont un internat, et nous en particulier, puisque nous formons des apprentis qui viennent de toute la France.

Question :

Question de fifi : Quand faut-il s'y prendre pour avoir une place en apprentissage ? Y a t-il des dates à respecter ?

Réponse :


Magali Huchet
: Nous avons d'ores et déjà démarré les recrutements, et clôturons généralement la campagne fin juillet. Pour l'Ile-de-France, nous travaillons tout particulièrement avec les CFA de la CCI de Paris et de Versailles. Et nous avons également de nombreux CFA partenaires en province.


Marie Boulant
: Les inscriptions se font dès le mois de janvier, et lors des journées "portes ouvertes" qui se déroulent actuellement. Il faut savoir que la recherche d'un contrat d'apprentissage doit commencer dès le mois de janvier afin de postuler avec l'engagement d'une entreprise, ce qui valide l'inscription définitive. Cependant, il existe des dispositifs du Conseil Régional Ile-de-France (les classes Passerelles) qui permettent aux jeunes sans entreprise de pouvoir suivre la formation choisie sous statut de "stagiaire de la formation professionnelle" dans l'attente de signer un contrat d'apprentissage, entre juin et décembre.

Question :

Question de vincent 75 : Ancien barman, je souhaiterais me reconvertir dans l'informatique. Travaillez-vous avec des centres de formation ou des écoles pour intégrer votre entreprise ?

Réponse :


Magali Huchet
: Pour l'Ile-de-France, nous travaillons tout particulièrement avec les CFA de la CCI de Paris et de Versailles (ITIN, ESIEE, Polytech Paris...). Et nous avons également de nombreux CFA partenaires en province.

Question :

Question de Camille : Est-ce qu'on trouve plus facilement du travail après un apprentissage qu'après une formation "normale" ?

Réponse :


Marie Boulant
: Oui, lorsque l'on sort d'un apprentissage, en moyenne 70 % des jeunes obtiennent un CDI, notamment dans le BTP (Bâtiment et Travaux Public), les 30 % restants sont en CDD, en intérim, ou sont capables de travailler dans d'autres domaines. La plupart des contrats d'apprentissage sont signés en vue d'une embauche, puisque l'entreprise forme le jeune pour avoir une personne compétente dans le domaine d'activité. L'entreprise choisit la formation en vue de palier ses besoins.

Question :

Question de Charlouunne : Quel salaire puis-je demander quand je suis en apprentissage ? J'ai 20 ans.

Réponse :


Magali Huchet
: Généralement, les apprentis n'ont pas de prétentions salariales, puisqu'il existe des règles de rémunération qui sont fonction du diplôme préparé et de l'âge. C'est un pourcentage du Smic ou du salaire minimum conventionnel (Smc). Chez Bull, les rémunérations vont de 53 à 78 % de notre Smc, et évoluent chaque année si la durée du contrat est supérieure à un an.

Question :

Question de patchi : Est-ce que les apprentis sont toujours aidés par des tuteurs dans les entreprises ? Par exemple chez Bull ? Merci

Réponse :


Magali Huchet
: Oui, c'est contractuel. De plus, les règles pour être maître d'apprentissage sont relativement strictes (en termes de diplôme préparé et d'expérience). En sus, le groupe Bull a également adopté une démarche de labellisation de ses tuteurs, en partenariat avec les CCI. Par ailleurs, sachez qu'un maître d'apprentissage ne pourra pas suivre plus de 2 alternants à la fois.


Marie Boulant
: Le contrat d'apprentissage prévoit un tuteur appelé "maître d'apprentissage" qui doit avoir les prérequis nécessaires à la formation suivie par l'intéressé(e). Son nom, son statut et ses diplômes sont inscrits sur le contrat d'apprentissage. Le maître d'apprentissage est responsable de la formation et du suivi du jeune. Il existe un livret d'apprenti qui est visé et rempli par chaque partie : le tuteur, les formateurs du CFA (Centre de Formation d'Apprentis), et l'apprenti (ou son responsable légal).

Question :

Question de Emily 6 : Qu'est-ce que cela signifie lorsque les entreprises disent ne pas être agréées pour prendre en alternance ?

Réponse :


Marie Boulant
: En effet, il existait auparavant un agrément qui autorisait l'entreprise à accueillir un apprenti, mais cet agrément n'existe plus. Malheureusement, certaines entreprises l'ignorent.

Question :

Question de Cécile : Est-ce que je peux changer d'entreprise au cours de ma formation ?

Réponse :


Marie Boulant
: Tout à fait. Sans souci, pendant la période d'essai de 2 mois, et au-delà si les 2 parties s'entendent pour signer la rupture de contrat. Il faut donc faire très attention aux dates de la période d'essai, et savoir communiquer avec son chef d'entreprise s'il y a des problèmes (personnels, liés à la formation, ou autres) pour éviter tout malentendu, et d'être assigné(e) au Conseil des Prud'hommes en cas de désaccord des parties.

Page :12
Aller à la page suivante

Lettre d'info

Inscrivez-vous à la lettre d’info lesmetiers.net

Alerte Actualité du site!

Inscrivez-vous gratuitement à notre service d’alerte pour être prévenu par SMS des actualités du site lesmetiers.net (nouveau dossier, nouveau guide pratique…)