Tous les métiers et les formations initiales en île-de-France

Tous les métiers et les formations initiales en île-de-France

  • Actu
  • Chat
  • Les métiers de la grande distribution

15/12/2010 à 17h00 - Les métiers de la grande distribution

Vous arpentez souvent les rayons des grandes surfaces, mais n'avez aucune idée des pros qui y travaillent ? Echangez avec 2 pros de la grande distribution pour découvrir les métiers et formations qui permettent d'y faire carrière.

Les invités

Danielle Mamou - Responsable du département vente à l'Institut de formation par alternance Adolphe Chauvin, à Osny (95)

Florence Yvan - Chef du département RH (ressources humaines) chez Monoprix, en charge de l'alternance.

Question :

Dalila : Bonjour Madame Mamou, pourquoi avez-vous fait des études de finances et comptabilité ? Est-ce que ça peut mener à des métiers dans la grande distribution ?

Réponse :

Danielle Mamou : Ce n'est pas l'objectif premier. Mon métier ne se situe pas dans la grande distribution, mais il s'agit de gérer les formations. C'est pour cela que j'ai un profil de gestion. La gestion m'intéressait! J'ai choisi la voie de la formation car j'aime les relations humaines, et la gestion est trop aride à elle toute seule.

Question :

Céline : Mme Mamou où est ce que je peux trouver des informations sur votre école ?

Réponse :

Danielle Mamou : En ce qui concerne les informations sur l'école qui s'appelle IFA Adolphe Chauvin, c'est une école de la Chambre de commerce Versailles Val d'Oise Yvelines. On peut trouver le site des écoles du groupe à l'adresse : www.ecoles.versailles.cci.fr
· Des journées "portes ouvertes" sont prévues : venez nous voir ! Le samedi 5 février, et le vendredi 25 et samedi 26 mars. L'équipe pédagogique ainsi que les apprentis étudiants vous accueilleront. Nous avons aussi une soirée de l'orientation, qui aura lieu le 23 janvier. De 15 h à 21 h, à l'ESSEC. L'entrée est gratuite. Il y aura des tables-rondes pour vous aider à vous orienter dans différents métiers, qui sont préparés dans les écoles de la CCIV. Egalement, vous êtes les bienvenus tous les mercredis après-midis à partir du mois de février, si vous souhaitez visiter l'IFA Adolphe Chauvin et parler avec l'équipe pédagogique.

Question :

crapoto : Je voudrais savoir quelles formations existent à l'Institut de formation par alternance Adolphe Chauvin ? Et lesquelles en particulier pour entrer dans la grande distribution ?

Réponse :

Danielle Mamou : Il y a 3 départements de formation : la restauration, l'industrie, et la vente. Je suis responsable de ce dernier. Les formations possibles dans ce domaine vont du CAP vente au BTS MUC (management des unités commerciales). C'est celui qui mène à la grande distribution; Il y a également le BTS NRC (négociation relation client), et le BTS technico-commercial. Ces 3 diplômes mènent vers des métiers différents dans le domaine de la vente. Nous proposons aussi un Bac pro commerce. Toutes ces formations sont en alternance.

Question :

Gaelle : Bonjour Madame, comme vous êtes en charge de l'alternance chez Monoprix, est-ce que c'est à vous que je peux envoyer ma candidature ? Pouvez-vous me donner une adresse mail ? Merci d'avance ?

Réponse :

Florence Yvan : Il existe un site qui reprend l'ensemble de nos annonces, c'est le site de recrutement Monoprix: www.monoprix-recrutement.fr . Il y a dans ce site un espace dédié aux offres en alternance.

Question :

margot : Quels sont les métiers qui existent dans la grande distribution ?

Réponse :

Danielle Mamou : Il y en a beaucoup ! Par exemples, adjoint au responsable des achats et des approvisionnements, responsable de rayon ou de secteur, administration et études commerciales, promoteur des ventes, animateur de points de vente, manager des équipes commerciales, adjoint au responsable de magasin...
Pour les hôtesses de caisse, on est plutôt sur des niveaux CAP. Alors que les métiers qu'on a cités au-dessus sont plutôt niveau BTS MUC.

Question :

Théo(75) : Est ce que la grande distribution est un secteur qui marche bien en ce moment ?

Réponse :

Florence Yvan : Nous avons vécu une année difficile l'année dernière, néanmoins c'est un secteur qui a toujours beaucoup recruté, et qui continue de le faire. Le recrutement se fait aussi bien sur les magasins que sur les fonctions support. C'est un secteur qui reste en croissance, avec beaucoup de

Question :

Naima : Qu'est-ce qui existe comme Bac pro pour entrer dans la grande distribution ?

Réponse :

Danielle Mamou : Avec le Bac pro commerce, il est possible d'entrer dans la grande distribution, sur des postes où il y a du conseil client et de la vente. Vendeur dans un rayon, par exemple. Après un bac pro commerce, on peut tout à fait se présenter pour suivre un BTS, si on a un bon dossier.

Question :

Claire : Je voudrais savoir quels métiers vous recrutez le plus chez Monoprix ?

Réponse :

Florence Yvan : Ce sont les postes d'hôtes et hôtesses de caisse, et d'employés libre service (ELS). Cela doit concerner près de 8000 embauches (CDD et CDI confondus), sur nos 13 000 recrutements annuels. Après, les postes que nous recherchons le plus chez Monoprix sont tous des postes de manager, notamment de chefs de secteur alimentaire, ainsi que tous les métiers à service (boulanger, crémier, boucher, poissonnier, fromager, etc.), et enfin les managers caisse.

Question :

plik : Quels sont les types de formation qu'on retrouve le plus dans la grande distribution ?

Réponse :

Danielle Mamou : Les CAP employé de commerce multi-spécialités sont les plus répandus pour le métier d'hôte ou hôtesse de caisse.
Florence Yvan : Chez Monoprix, nous recrutons beaucoup de profils CAP, mais également des niveaux supérieurs (bac, BTS, licence professionnelle). Ces derniers profils constituent notre vraie pépinière pour la promotion interne, avec 60 % de transformation (c'est-à-dire des personnes à qui l'on propose un CDI par la suite). Quant aux salariés en CAP, nous les encourageons à poursuivre leurs études.
Danielle Mamou : On a également un titre certifié (un diplôme homologué par l'Etat) Décorateur visuel merchandiseur, qui est une évolution du métier d'étalagiste.Il s'agit de la mise en valeur des produits et des rayons. C'est de la théâtralisation de la marchandise générale !

Question :

COlmo : A quels métiers peut-on accéder avec de l'alternance chez Monoprix?

Réponse :

Florence Yvan : A tous ! Tous les premiers niveaux sont accessibles en alternance: en magasin, cela va jusqu'aux postes d'encadrement (chef de département magasin), et au siège cela concerne toutes les fonctions support (supply chain, achats, assistanat, etc.)

Question :

Téo : Est-ce qu'on peut commencer en bas de l'échelle et progresser dans le secteur de la grande distribution ?

Réponse :

Danielle Mamou : En France, aujourd'hui, il vaut mieux continuer ses études. Ce qui prévaut, dans un premier temps, c'est le diplôme.
Florence Yvan : C'est toujours bien de continuer ses études. Néanmoins, chez Monoprix, nous avons beaucoup de promotion interne, avec énormément de directeurs de magasins, ou de directeurs régionaux, qui ont commencé avec un CAP et dont la carrière a évolué, et continue d'évoluer. 70 % de nos recrutements viennent de la promotion interne, et cela continue !
Danielle Mamou : Ceci dit, la validation des acquis de l'expérience (VAE), a le vent en poupe : cela permet de valider un diplôme d'Etat grâce à l'expérience professionnelle.

Question :

Matt : J'ai entendu parler des "Category manager", pouvez-vous m'en dire un peu plus, et est-ce que c'est un nouveau métier ? Quelle formation faut-il faire ? En recrutez-vous chez Monoprix ?

Réponse :

Florence Yvan : Les Category Manager correspondent à des diplômes de niveau master. Ce sont les personnes qui sont en charge de l'achat et de l'harmonisation des collections de produit. Par exemple, un Category Manager pourrait s'occuper de la catégorie "produits de beauté", et serait responsable de la stratégie de cette catégorie. Pour devenir Category Manager, il faut forcément avoir eu une expérience en achat auparavant.

Question :

fifine : Est-ce que c'est différent de travailler dans un supermarché, un hypermarché ?

Réponse :

Danielle Mamou : Tout cela, c'est de la grande distribution. Il y aura certainement des différences, car la grandeur des rayons n'est pas la même, donc être responsable de rayon en hyper, c'est plus de personnes à encadrer et plus de chiffres d'affaires dégagé qu'un responsable de rayon de supermarché.
Florence Yvan : La hiérarchie est différente également, plus pyramidale dans les hypermarchés.

Question :

XXX.. : Est-ce que le hard discount c'est de la grande distribution ? Et est-ce que ça change quelque chose sur les salaires ?

Réponse :

Danielle Mamou : Oui c'est de la grande distribution, mais les coûts devant être les plus bas possibles, les entreprises de hard discount ont tendance à dépenser moins d'argent dans les frais de personnel...

Question :

pluto : Est-ce qu'on peut entrer chez Monoprix et être formé à un métier rapidement ?

Réponse :

Florence Yvan : Oui, bien sûr. Tout dépend du métier, nous avons beaucoup d'étudiants qui entrent chez nous en alternance et qui apprennent par exemple le métier d'ELS. Quelqu'un qui n'a pas de formation peut entrer chez nous et évoluer grâce à la formation interne, mais bien sûr tout dépend du niveau et des expériences précédentes.

Question :

Eve(93) : Quel est le salaire d'une caissière quand elle commence ?

Réponse :

Danielle Mamou : Un hôte ou une hôtesse de caisse est recruté au Smic.

Question :

Jennyfer : Si on travaille le dimanche et le soir tard, est-ce qu'on peut gagner beaucoup plus ?

Réponse :

Florence Yvan : Si on travaille le dimanche, oui.

Question :

GOLBO : Qu'est -ce qui est mieux payé magasinier ou hôtesse de caisse ?

Réponse :

Florence Yvan : C'est le même salaire en début de carrière.

Question :

lol : Combien peut gagner un chef de rayon ?

Réponse :

Florence Yvan : Tout dépend de la structure et du chiffre d'affaires géré. Chez Monoprix, quand nous recrutons des chefs de rayon débutants, ils intègrent une pépinière cadre de vente, avec une formation de six mois et un salaire de départ à 1 900 euros brut.

Question :

babiche : Comment devient-on responsable d'un magasin ?

Réponse :

Danielle Mamou : Outre un diplôme minimum de BTS, il faut avoir une certaine expérience dans le secteur. On ne peut pas arriver directement sur ce type de poste, à la sortie de l'école.

Florence Yvan : Il faut gravir les échelons un à un avant d'arriver au poste de directeur. Il y a beaucoup d'évolutions internes. Notre plus jeune directeur de magasin a 30 ans, il a commencé à 25 ans comme chef de département, après un master Management de la distribution.

 

Page :12
Aller à la page suivante

Lettre d'info

Inscrivez-vous à la lettre d’info lesmetiers.net

titre-portlet-push chat-video

chat video les formations qui recrutent

Alerte Actualité du site!

Inscrivez-vous gratuitement à notre service d’alerte pour être prévenu par SMS des actualités du site lesmetiers.net (nouveau dossier, nouveau guide pratique…)