Tous les métiers et les formations initiales en île-de-France

Tous les métiers et les formations initiales en île-de-France

  • Actu
  • Brèves
  • Des adolescents Français plutôt satisfaits de leur vie

Des adolescents Français plutôt satisfaits de leur vie

Un rapport de l’OCDE analyse le bien-être des élèves de 15 ans dans les pays développés.


Les jeunes Français de 15 ans se déclarent globalement plus satisfait de leur vie que leurs homologues des autres pays développés, selon un rapport de l’Organisation de coopération et de développement économiques (OCDE) sur le bien être des élèves dans les pays développés publié le 19 avril.

 

Basée  sur des données recueillies lors de l’enquête PISA, auprès de 540 000 adolescents, cette étude constate que les jeunes Français sont moins victimes de l’anxiété ou du harcèlement à l’école que ceux d’autres pays, mais également qu’ils passent beaucoup de temps sur internet.

 

Des élèves français moins stressés par leurs études


Selon le rapport de l’OCDE, les jeunes français de 15 ans sont plutôt satisfaits de leur vie : ils affichent dans ce domaine un score de 7,6 sur une échelle allant de 0 à 10, la moyenne de l’OCDE étant à 7,3.

 

Seuls 7,4 % des élèves français se déclarent insatisfaits de leur vie, alors que la moyenne dans les pays de l’OCDE est de 12 %. Cette insatisfaction atteint même 21,6 % chez les élèves de Corée et 28,6 % chez ceux de Turquie.

 

Alors que l’anxiété liée à l’école est une des principales causes de mal-être, les jeunes français sont là aussi plus privilégiés que ceux d’autres pays.  Ils sont 29,2 % à déclarer être très stressés par leurs études, alors que la moyenne de l’OCDE est de 36,6 %.

 

Par ailleurs, les élèves français apparaissent un peu moins exposés aux violences physiques à l’école. Interrogés pour savoir s’ils subissaient des actes de harcèlement au moins quelques fois par mois, ils sont 17,9 % à répondre que c’est le cas (contre 18,7 % en moyenne dans les pays de l’OCDE).

 

Ils sont 11,7 % à déclarer subir des moqueries de la part des autres élèves (10,9 % pour l’ensemble de l’OCDE) et 3,1 % à se dire frappés ou poussés (4,3 % pour l’ensemble de l’OCDE).

 

Beaucoup de temps passé devant internet


Selon le rapport, qui se penche également sur les habitudes de vie des élèves en dehors de l’école, les jeunes français sont 73 % à pratiquer une activité physique modérée au moins deux fois par semaine (moyenne de l’OCDE : 78 %).

 

Ils sont 56 % à pratiquer une activité physique intense (moyenne de l’OCDE : 78 %). Par ailleurs, environ 8 % des garçons ne font aucune activité physique en dehors de l’école, contre 10 % des filles.

 

Les jeunes français passent aussi beaucoup de temps sur internet. Ils sont 28 % à consacrer entre 2 et 4 heures à cette activité un jour de semaine ordinaire (moyenne de l’OCDE : 27 %) et 24 % à y consacrer entre 1 et 2 heures (moyenne de l’OCDE : 21 %).

 

Une part passe également plus de 6 heures sur internet (12 %, contre 16 % en moyenne pour l’OCDE). Ces étudiants passant un temps excessif devant internet ont un score significativement plus bas en sciences et sont plus susceptibles d’être absent ou d’arriver en retard à l’école.

 

Lire le rapport de l’OCDE (en anglais).

 

Consulter la synthèse des résultats pour la France.


Raphaëlle Pienne