Tous les métiers et les formations initiales en île-de-France

Tous les métiers et les formations initiales en île-de-France

Favorisons l'ouverture sociale !

Pour accélérer l’ouverture sociale dans l’enseignement supérieur, un partenariat a vu le jour début septembre. Zoom sur cette dynamique menée conjointement par Passeport Avenir, la CDEFI et la CPU.


Le 26/10/2016

 

Dans les formations de niveau bac + 5 ou supérieur, 30 % des enfants de cadres sortent diplômés d'une grande école ou de l'université, contre seulement 7 % des enfants d'ouvriers.

 

A potentiel et travail égal, les jeunes issus de milieux populaires doivent surmonter des déterminismes sociaux, économiques, territoriaux et culturels qui freinent leur accès aux études supérieures, en particulier dans les filières qui favorisent l’accès aux responsabilités dans les entreprises et les administrations.

 

Pour favoriser l’ouverture sociale dans les filières d’excellence, Passeport Avenir, la CDEFI et la CPU ont signé un accord de partenariat avec pour objectif de :

 

  • proposer aux étudiants identifiés l’accompagnement suivant : un tuteur individuel, des ateliers collectifs et des aides concrètes.
  • suivre l’insertion professionnelle des étudiants accompagnés une fois leur diplôme obtenu.
  • s’associer aux actions de sensibilisation en amont menées par les établissements membres de la CPU et de la CDEFI auprès des élèves des lycées relevant des politiques de la ville et de la ruralité.
  • développer des projets et actions innovants visant à favoriser l’accès à l’enseignement supérieur des jeunes issus de milieux modestes ou des filières technologiques.
  • s’associer plus particulièrement dans la lutte contre la désaffection des filières scientifiques et techniques par le public féminin.

 

Zoom sur Passeport Avenir

 

Créée en 2005, l’association Passeport Avenir mobilise plus de 30 grandes entreprises et 1 450 bénévoles qui développent un accompagnement sous forme de tutorat, d’ateliers collectifs auprès de lycéens et d'étudiants de 200 établissements d’enseignement (lycées, classes préparatoires, grandes écoles, universités).

 

Ses actions visent à enrichir leur compréhension des filières et des métiers, à rehausser leur ambition, découvrir les codes de l’entreprise et à créer ainsi, à terme, des exemples de réussite issus de la diversité sociale.

 

Plus de 4 300 jeunes de 16 à 25 ans bénéficient chaque année de l’accompagnement de l’association, soutenue par cinq ministères et lauréate de la France s’engage.

 

 

Développer les actions de Passeport Avenir

 

Christian Nibourel, président de Passeport Avenir se réjouit de ce partenariat qui va permettre d’étendre les actions de Passeport Avenir dans les universités et écoles d’ingénieurs pour toucher davantage de jeunes issus de milieux populaires. « Ce partenariat répond à la nécessité des entreprises de diversifier leurs recrutements et d’intégrer des talents de différents horizons. La diversité n’est pas une option : pour qu’une entreprise se développe, elle en a un besoin vital.

Les universités sont un formidable vivier de talents car elles concentrent une grande majorité des étudiants de l’enseignement supérieur et un vivier de diversité sociale, territoriale et culturelle.

Ces partenariats sont essentiels pour que ces jeunes talents puissent accéder aux plus hautes fonctions des entreprises et devenir les leaders de demain. Et en tant que dirigeant d’une grande entreprise d’entreprise, je suis convaincu que la mixité des profils dans les directions pourra impulser un véritable changement structurel et une évolution des mentalités.

 

Sandrine Damie