Tous les métiers et les formations initiales en île-de-France

Tous les métiers et les formations initiales en île-de-France

  • Actu
  • Brèves
  • Une sécurité renforcée dans les établissements scolaires

Une sécurité renforcée dans les établissements scolaires

Dans un contexte de menace terroriste élevée, les écoles et établissements scolaires font l’objet d’une attention et d’une vigilance particulières. Plusieurs mesures viennent compléter le dispositif mis en place depuis décembre 2015.


Le 16/09/2016

 

Dans un contexte de menace terroriste élevée, les écoles et établissements scolaires font l’objet d’une attention et d’une vigilance particulières. Plusieurs mesures viennent compléter le dispositif mis en place depuis décembre 2015.

 

Mise en place des cellules de crise académiques

 

Anticiper, c’est mettre en place des cellules de crise académiques et des outils appropriés, comme des répertoires des directeurs et des chefs d’établissement pour les contacter directement sur leurs téléphones portables et assurer ainsi une transmission optimale des informations.

 

Bon à savoir : la création  des "référents-sûreté" et des correspondants "gendarmerie-police/ sécurité école" a pour objectif d’identifier les travaux prioritaires permettant de sécuriser les établissements scolaires.

 

 

Sécuriser : un travail permanent

 

Sous l’autorité des préfets, en lien étroit avec les collectivités territoriales et en coordination permanente avec les polices municipales et les chefs d’établissement, les forces de sécurité intérieure mettent en oeuvre tout au long de l’année scolaire des dispositifs permettant une présence visible et dissuasive aux moments clefs de la journée scolaire.

 

Cela passe notamment par une surveillance par des patrouilles mobiles régulières des itinéraires de transport scolaire, des points de ramassage, des abords immédiats des établissements lors des regroupements d’élèves, d’étudiants, d’enseignants et de parents.

 

Sécuriser, c’est aussi demander à tous – professionnels de l’éducation, élèves, familles – de respecter les consignes de sécurité essentielles aux abords des écoles et établissements. C’est faire appel à la vigilance de chacun et à chaque instant.

 

 

Favoriser l’acquisition d’une culture commune de gestion des risques

 

Cela passe par des exercices adaptés à l’âge des élèves, pour les préparer au mieux aux situations de crise. C’est former les élèves aux premiers secours, pour qu’ils puissent, si besoin, venir en aide à celles et ceux qui les entourent. C’est aussi former les cadres de l’éducation nationale et de l’enseignement agricole en collaboration avec le ministère de l’Intérieur, pour préparer l’ensemble de nos personnels. 

 

Chaque école et chaque établissement scolaire doit ainsi mettre à jour son Plan particulier de mise en sûreté (PPMS). Trois exercices PPMS dont un exercice Attentat intrusion seront réalisés lors de l’année scolaire 2016-2017. Un de ces exercices devra être organisé avant les vacances de la Toussaint, prioritairement celui portant sur « attentat intrusion ».

 

Bon à savoir : 100 % des élèves de 3e, soit plus de 810 000 élèves devront avoir reçu d'ici la fin d’année scolaire 2016/2017 une formation ou une initiation aux pratiques de premiers secours.

 

Les 400 000 collégiens et lycéens ayant un mandat (ex. : délégué de classe) pourront bénéficier, à leur demande, d’une formation au « PSC1 » ou au module d’initiation aux "gestes qui sauvent", en fonction des modules proposés par l’établissement.

 

En Ile-de-France, Le Conseil régional a voté la constitution d'un bouclier de sécurité, renforçant notamment la sécurité des lycées  (clôture, vidéo surveillance, présence renforcée)

 

Sandrine Damie