Tous les métiers et les formations initiales en île-de-France

Tous les métiers et les formations initiales en île-de-France

Nouveau métro, nouvelle formation

Pour que le Grand Paris Express prenne forme, il va falloir une main d'œuvre qualifiée dans une vingtaine de métiers.


Le 09/03/2016

 

Créée par la loi du 3 juin 2010, la Société du Grand Paris a pour mission de construire le réseau du Grand Paris Express, ce nouveau métro de 200 kilomètres et 68 gares, qui va doubler le réseau du métro historique. Cette loi prévoit également qu’elle peut contribuer à l’aménagement des quartiers autour des gares.

 

Elle a donc deux missions : une mission essentielle de transport, et une autre d’aménagement et de construction de logements pour répondre cet important besoin sur l’Ile-de-France.

 

Grâce à la conception assistée par ordinateur des travaux – le BIM, pour Building Information Modeling –, chaque collaborateur de la SGP peut visualiser en trois dimensions les gares et les tunnels. Cela permettra aussi d’adapter en permanence la première maquette en fonction de la suite des travaux.

 

La construction des tunnels et gares du Grand Paris Express vont ainsi demander une main d'œuvre qualifiée dans les mois et années à venir. Pour y parvenir, Philippe Yvin, président du directoire de la Société du Grand Paris (SGP) vient d'annoncer la création d’une « académie du Grand Paris ».

 

Il s’agira d’un institut de formation consacré aux métiers dont auront besoin les chantiers de construction du supermétro et de ses gares. « Ce projet s’inspire de la Tunneling Underground Crossrail Academy, lancée à Londres pour accompagner la création d’un grand RER, précise Philippe Yvin. Ce serait un lieu physique implanté en Ile-de-France où l’on dispenserait des formations manquantes dans le réseau existant. »

 

Une vingtaine de métiers ont déjà été pointés du doigt par les professionnels comme étant des emplois d’avenir. Parmi ceux-ci figurent les métiers de canalisateur, constructeur d’ouvrage d’art béton, poseur de voies, mineur-boiseur, ouvrier en travaux publics, monteur de réseau, conducteur d’engins, chef d’équipe ou chef de chantier.

 

Sandrine Damie