Tous les métiers et les formations initiales en île-de-France

Tous les métiers et les formations initiales en île-de-France

  • Actu
  • Brèves
  • Quelle évolution pro pour les femmes aujourd'hui ?

Quelle évolution pro pour les femmes aujourd'hui ?

Regards croisés entre hommes et femmes sur l'évolution de la vie professionnelle des femmes.


Le 8/03/2016

 

Une étude réalisée par Opinion Way pour  LinkedIn (réseau professionnel comptant 10 millions de comptes en France), met en évidence de fortes différences de perception entre hommes et femmes sur l’évolution professionnelle des femmes aujourd’hui. 

 

L'étude a été réalisée par OpinionWay auprèds d'un échantillon représentatif de 1 200 salariés, parmi lesquels un sous-échantillon de 600 salariéés femmes et un sous-échantillon de 600 salariés hommes.

 

 

Des points de vue divergents !


La grande majorité des femmes salariées juge que l’égalité professionnelle entre les hommes et les femmes ne progresse pas actuellement en France. Seules 27 % femmes salariées estiment que les choses ont tendance à évoluer positivement.

Le constat est inverse chez leurs homologues masculins : plus d’un homme sur deux juge que l’égalité hommes-femmes est un sujet en net progrès (53 %), soit près du double des femmes.

Une différence de point de vue qui se retrouve dans la perception des pratiques de son entreprise concernant la diversité : une femme salariée sur deux estime que son entreprise se préoccupe suffisamment des questions de diversité (49 %) contre une majorité d’hommes (61 %).

Les femmes  se décrivent comme moins à l’aise dans les temps forts (telles que la négociation de salaire ou la demande de promotion) de leur vie professionnelle que leurs homologues masculins. Ces difficultés sont partagées quel que soit le statut occupé, cadres comme employées, une large majorité des femmes salariées se déclarent mal à l’aise dans ces moments.

 

 

La majorité des femmes estime qu’il est plus facile pour les hommes :


  • de mettre en avant ses compétences (70 % jugent que c’est plus facile quand on est un homme) ;
  • d’être reconnue dans son travail par ses collègues (70 %) ;
  • de faire son auto promotion (63 %) ;
  • d’accéder à un poste à responsabilité (61 %) ;
  • d’obtenir une augmentation ou une promotion (51 %) .

 

Ces difficultés perçues par les femmes sont globalement mésestimées par leurs collègues hommes qui jugent que se valoriser et évoluer dans l’entreprise n’est ni plus facile ni plus difficile que l’on soit un homme ou une femme.

 

 

Quelles qualités et compétences pro ?

 

Les femmes managers sont 79 % à déclarer se sentir reconnues dans leur management par l’équipe qu’elles encadrent. Femmes et hommes s’accordent par ailleurs sur l’existence de qualités professionnelles propres aux femmes, Les qualités majoritairement attribuées aux salariés femmes sont l’écoute, l’organisation et la capacité à résoudre des conflits.

A l’inverse, les femmes et les hommes sont plus partagés sur l’existence de compétences professionnelles propres aux hommes, seules 53 % estiment que les hommes ont des qualités que les femmes n’ont pas, elles mettent notamment en avant la capacité à prendre des risques.

 

Sandrine Damie