Tous les métiers et les formations initiales en île-de-France

Tous les métiers et les formations initiales en île-de-France

Philippe Mustar

Professeur et responsable du Pôle Innovation et Entrepreneuriat de MINES ParisTech
Date de l'interview : 15/10/2015

La formation à l’entrepreneuriat est un axe fort de MINES ParisTech qui apporte à ses élèves-ingénieurs, étudiants et doctorants les connaissances et compétences utiles pour créer des entreprises et plus largement pour développer l’esprit entrepreneurial qui leur sera utile quels que soient leur fonction et secteur d’activité futur.

Zoom sur l'innovation au sein de Paris Tech et sur la création du Prix Entrepreneuriat Mines ParisTech-Criteo.

Avec Criteo, vous venez de créer le Prix Entrepreneuriat Mines ParisTech-Criteo. Comment est née cette collaboration ?

La collaboration entre l’option Innovation et Entrepreneuriat est ancienne car depuis les débuts de leur aventure, Franck et Romain ont toujours accepté de venir présenter Criteo aux élèves de l’option à l’Ecole, c’est-à-dire pendant des années pour un public d’une dizaine de personnes, avec l’objectif de présenter aux élèves-ingénieurs les processus de création et de développement d’une start-up. Quelques années plus tard, par exemple à la conférence qu’ils ont donné aux mines en décembre 2013, l’amphi Schlumberger débordait avec de très nombreux élèves assis sur les marches ou debout.

Par ailleurs, nombreux sont aussi les élèves de l’Ecole qui ont pu effectuer un de leur stage chez Criteo, à Paris ou dans une des implantations de l’entreprise à travers le monde. Plusieurs d’entre eux ont d’ailleurs trouvé leur premier emploi chez Criteo où très vite ils ont occupé des fonctions à responsabilité.

Quels sont les objectifs de ce Prix ?

Le « Prix Entrepreneuriat MINES ParisTech-Criteo » a trois objectifs :

  • Il souhaite valoriser des jeunes diplômés de l’Ecole qui ont « entrepris » dans des contextes variés (nous adoptons une définition large de l’entrepreneuriat qui est celle de la communauté internationale de recherche en Entrepreneurship : l’entrepreneuriat est la création de nouvelles activités et le développement de nouvelles initiatives dans de multiples contextes). Nombreux sont les élèves qui, quelques années après leur diplôme, ont créé des entreprises de qualité et qui ne sont pas gratifiés et reconnus comme ils le méritent.
  • il veut, à partir de ces exemples, susciter des vocations chez les élèves et les futurs élèves, docteurs ou étudiants de l’Ecole. Des vocations pour créer des entreprises ou pour rejoindre des start-ups ; mais aussi pour agir de façon entrepreneuriale dans des contextes variés dans des entreprises existantes, des administrations ou plus largement dans la société.
  • Enfin, ce prix souhaite plus largement mettre en valeur l’Ecole, montrer l’esprit d’entreprise qu’elle apporte à ses diplômés, les efforts et les résultats qu’elle a dans ce domaine. Par de multiples canaux, nous préparons ceux qui sont dans nos murs à créer de nouvelles activités, à développer des initiatives originales dans des contextes variés.


A qui s'adresse-t-il ?

A tous les diplômés de MINES ParisTech qui figurent dans l’annuaire, c’est-à-dire les ingénieurs civils, les docteurs, les ingénieurs du corps technique de l’Etat, les diplômés des mastères spécialisés. Soit au total près de 470 diplômés par an.

Mais ils ne devront pas avoir été diplômés depuis plus de 8 ans. C’est à des « jeunes » entrepreneurs que ce prix s’adresse.

Plus largement Mines ParisTech accorde une place de choix à l'innovation. Pouvez-vous nous présenter le pôle Innovation et Entrepreneuriat (POLLEN) de MINES ParisTech ?

POLLEN, le pôle entrepreneuriat de MINES ParisTech forme ses étudiants à l’entrepreneuriat, facilite la réalisation de leurs projets et anime la communauté entrepreneuriale de l’Ecole des mines de Paris.

La formation à l’entrepreneuriat est un axe fort de MINES ParisTech qui apporte à ses élèves-ingénieurs, étudiants et doctorants les connaissances et compétences utiles pour créer des entreprises et plus largement pour développer l’esprit entrepreneurial qui leur sera utile quels que soient leur fonction et secteur d’activité futur.

L’option Innovation et entrepreneuriat suivie par les élèves-ingénieurs de 2e et 3e années prépare à la création de nouvelles activités et au développement d’initiatives originales dans des contextes organisationnels variés. Des séminaires de formation à l’entrepreneuriat sont organisés pour les doctorants.

Par ailleurs, des projets de création d’entreprises démarrent à l’Ecole portés par des élèves (en cours de scolarité dans différentes options ou fraîchement diplômés), des doctorants ou des enseignants-chercheurs. POLLEN encourage, facilite et suit ces projets. Il leur offre un espace de co-working et des salles de pré-incubation où travailler, où présenter et discuter de leur projet, où nouer des collaborations. Il les aide à s’insérer dans l’écosystème parisien de l’innovation notamment avec le PSL-PEPITE et à intégrer l’un des incubateurs ou accélérateurs avec lesquels il coopère.

Enfin, POLLEN organise le cycle de conférences Les Mercredis POLLEN qui permettent à ceux qui le suivent de rencontrer des créateurs et créatrices d’entreprises qui présentent leur expérience et à travers elle, des thématiques très actuelles de l’innovation. Avec le soutien de Criteo, dont deux des créateurs sont des anciens élèves, il organise le prix Entrepreneuriat MINES ParisTech Criteo qui valorise un ou une jeune diplômé(e) de MINES ParisTech qui a montré de grandes qualités entrepreneuriales. POLLEN recense et suit les entreprises créées par les élèves, étudiants, doctorants, enseignants-chercheurs et alumni de MINES ParisTech. POLLEN anime le réseau des entrepreneurs de l’Ecole et mobilise la communauté entrepreneuriale de MINES ParisTech pour aider les plus jeunes.  

En quoi cultiver l'esprit d'entreprise vous semble indispensable aujourd'hui ?

L’entrepreneuriat se rencontre dans la création de start-ups, mais aussi dans des entreprises existantes, dans la société civile (on parle d’entrepreneuriat social), dans le monde universitaire (l’entrepreneuriat académique), le secteur public (l’Etat peut agir comme un entrepreneur)… Des talents entrepreneuriaux variés sont aujourd’hui nécessaires pour trouver des solutions nouvelles aux grands « challenges sociétaux » qui se posent dans des domaines de la santé, du changement climatique, de l'énergie propre, des économies d'énergie, de la sécurité alimentaire et de l'eau, de l'éducation, d’une société plus inclusive, du vieillissement de la population, etc.

Propos recueillis par Sandrine Damie (octobre 2015)